Publications

108 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Système de santé, Remboursements
    • 2014
    • Dépliant
    • Français, Portugais

    La réforme des soins de santé, entrée en vigueur en janvier 2011, a pour objectif l’amélioration de la coopération et de la coordination entre les acteurs de la santé et une meilleure utilisation des ressources disponibles.
    Un acteur essentiel pour la réalisation de ces objectifs est le médecin référent.

    • Date de parution:
    • Editeur: Caisse Nationale de Santé (CNS)
    • Système de santé, Urgences et gardes
    • Brochure
    • Allemand, Français, Anglais, Portugais

    Le système de santé luxembourgeois garantit un accès égal et universel à des soins de santé de qualité, dans le cadre d’un parcours de soins coordonné et articulé autour des besoins du patient, en garantissant la liberté de choix du patient et la liberté thérapeutique du prestataire.

    La présente brochure vise à aider tous ceux qui vivent au Luxembourg et qui viennent de s’y installer à mieux se retrouver dans le paysage des soins de santé du Grand-Duché et à les munir des connaissances nécessaires pour s’orienter en connaissance de cause vers les interlocuteurs capables d’adresser au mieux le problème de santé en question.

    Cette publication fait partie de l’info kit multilingue “Le système de santé luxembourgeois”.
    Autres documents faisant partie du même kit:

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Ministère de la Sécurité Sociale Caisse Nationale de Santé (CNS)
    • Système de santé, Politique internationale
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    L’évaluation économique des innovations technologiques de santé doit se faire en fonction de ce qu’elles apportent aux patients, aux citoyens et aux systèmes de santé dans leur globalité. De ce point de vue, la valeur sociale du diagnostic en général est très large. Cependant celle du diagnostic de médecine personnalisée réside plus précisément et essentiellement dans la faculté accrue d’identifier un traitement et de prédire son efficacité pour éviter au patient un protocole médical éprouvant qui se révèlerait au final inutile et préjudiciable car coûteux, financièrement sur le plan sociétal et moralement sur le plan individuel.

    Ainsi, l’appréciation économique stricto sensu est au premier plan de l’évaluation des performances de telles technologies. En revanche, l’appréciation non-économique est très peu étudiée et encore moins intégrée comme vecteur de valeur ajoutée. Effectivement, l’augmentation de la valeur du « savoir », ou des bénéfices pour le patient et ses proches, d’une connaissance plus précoce et plus précise du diagnostic et de son protocole médical associé, n’entrent pas dans les critères d’évaluation.

    Il est cependant possible de catégoriser, d’analyser les éléments constitutifs d’une production de valeur moins tangible au sens économique du terme (planification, bien-être psychique, qualité de vie) et de les intégrer dans les pratiques standards d’évaluation.

    C’est ce que cette étude vise à promouvoir et à démontrer: comment articuler une évaluation fondée sur la valeur dans son appréciation économique, médicale mais également sociale, c’est à dire celle qui intègre le patient dans sa dimension globale et centrale. L’étude propose pour cela une analyse européenne des pratiques actuelles, avec analyse de cas pratiques en France et en Grande-Bretagne et recommandations clés.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Personalised Medicine Association (EPEMED) Office of Health Economics (OHE)
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Français

    Tout au long de sa vie, le patient est accompagné par différents professionnels de santé dans son parcours de soins de santé. Afin que ces professionnels de santé puissent assurer un bon suivi et une bonne coordination des soins à prodiguer, il est indispensable qu’ils disposent des données de santé pertinentes du patient facilitant cette prise en charge.
    C’est pour assurer ce rôle de relai d’information, que dès à présent le Dossier de Soins Partagé (DSP) entre dans sa première phase de déploiement.
    Il a été convenu, en accord avec la Commission Nationale pour la Protection des Données, de lancer le DSP en phase pilote auprès d’une cible restreinte de patients, sous forme de DSP de préfiguration, avant de le généraliser. Les patients retenus pour ce pré-lancement du DSP sont ceux suivis par un médecin référent.
    De plus, il est prévu de faire bénéficier un nombre limité de personnes volontaires à la phase pilote du DSP à partir de l’automne 2015. Ces patients «volontaires» obtiendront un DSP de préfiguration sur base de leur demande explicite introduite par voie écrite (principe de «opt-in» ).

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
    • Système de santé, Droits du patient
    • 2010
    • Rapport
    • Allemand, Anglais

    [Information sur la santé pour les patients et le grand public]

    Das Institut für Qualität und Wirtschaftlichkeit im Gesundheitswesen (IQWiG) hat den Auftrag, für die Entscheidungsträger des deutschen Gesundheitssystems Überprüfungen von Forschungsergebnissen durchzuführen und Gesundheitsinformationen für Patienten und die Öffentlichkeit bereitzustellen.

    2008 ersuchte das IQWiG das WHO-Regionalbüro für Europa, das IQWiG-Programm zur Entwicklung einer evidenzbasierten „Enzyklopädie“ für Patienten und Öffentlichkeit zu evaluieren. Das Expertenteam der WHO prüfte die Methoden und Verfahren und die Zuverlässigkeit ihrer wissenschaftlichen Grundlagen, die Ergebnisse interner und externer Evaluierungen und die Stellungnahmen maßgeblicher Akteure. Es wurden zahlreiche Gesundheitsinformationsprodukte überprüft. Die Prüfungen fanden 2008 und 2009 statt und beinhalteten zwei Besuche beim IQWiG Ende 2008.

    Das Gutachten enthält zahlreiche Empfehlungen, die das IQWiG bei der Entwicklung des Programms unterstützen sollen und dazu beitragen können, das Ansehen des IQWiG zu fördern und seine Bedeutung als führender Lieferant patientenorientierter und evidenzbasierter Gesundheitsinformationen zu untermauern. Inzwischen hat man erkannt, dass eine wissenschaftlich unabhängige Einrichtung, die aus öffentlichen Mitteln finanziert wird, bei der Bereitstellung objektiver und neutraler Patienteninformationen eine tragende Rolle einnehmen kann. Das Engagement des Instituts ist ein wichtiger Schritt in diese Richtung.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Rapport
    • Anglais

    [Systèmes de santé en transition (HIT): Luxembourg]

    The Luxembourgish health system is facing unique challenges amongst EU member states. First, it has the highest per capita health spending in PPP amongst European countries. Secondly, Luxembourg is lacking capacity to train health personnel and is facing shortages in some specialty care, which also necessitates a generous policy towards receiving care abroad.

    Reforms in 2008 and 2010 have targeted these challenges by establishing a single health insurance fund envisioned to play a stronger role in cost-containment and introducing e-health. Especially in hospital care there is room for efficiency gains. An average length of stay that remains high, combined with low bed occupancy rates reflect the lack of incentives in the financing mechanism which is based on patient-days from a global hospital budget. Current reforms aim at the implementation of national structured health information system for hospital services, which is prerequisite to further announced reforms such as the introduction of a DRGs based system.

    Additionally, patient empowerment was strengthened in 2014, which gave patients the right to receive all relevant information on health status and treatment options. In line with the 2011 European cross-border Directive, patients are now able to obtain information on treatment options abroad and related costs. In 2012, 16 % of patients received care abroad, which is the highest number in the EU and far above the EU average of 4 %.

    HiT health system reviews are country-based reports that provide a detailed description of a country's health system and of reform and policy initiatives in progress or under development. More up-to-date information on many countries can be found on our Health Systems and Policy Monitor (HSPM).

    • Date de parution:
    • Editeur: Observatoire Européen des Systèmes et Politiques de Santé [European Observatory on Health Systems and Policies]
    • Système de santé, Professions, Statistiques, Professionnels de santé
    • Rapport
    • Français

    Ce rapport a été commandité par le ministère de la Santé et la Direction de la santé qui en sont les destinataires.

    Il s'agit du rapport final et intégral et inclut également des recommandations.

    • Date de parution:
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2003
    • Rapport
    • Français

    Ce rapport offre une description de l'ensemble des activités menées par les différents services du Ministère de la Santé, de la Direction de la Santé et du Laboratoire National de Santé.
    Les différentes actions conventionnées sont également présentées dans ce rapport. Elles concourent au développement continu du système de santé luxembourgeois.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2001
    • Rapport
    • Français

    Ce rapport offre une description de l'ensemble des activités menées par les différents services du Ministère de la Santé, de la Direction de la Santé et du Laboratoire National de Santé.
    Les différentes actions conventionnées sont également présentées dans ce rapport. Elles concourent au développement continu du système de santé luxembourgeois.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 23-04-2021