Antibiotiques

Les antibiotiques sont des médicaments capables d'inhiber la croissance des bactéries ou de les tuer afin de traiter une infection, que ce soit chez l’homme, chez l’animal et parfois chez les plantes. Les antibiotiques sont destinés au traitement des infections bactériennes (par exemple, les pneumonies à pneumocoques ou les infections à staphylocoques). Les médicaments destinés à combattre les infections virales sont appelés antiviraux (par exemple, le VIH ou l’herpès).

Rhume ? Grippe ? Pas d’antibiotiques !

La plupart des maladies infectieuses courantes dont nous souffrons, comme par exemple un rhume, un refroidissement, une grippe, sont provoquées par des virus. Ces maladies guérissent spontanément après un certain laps de temps. Comme les antibiotiques sont inactifs contre les virus, ils ne peuvent ni accélérer la guérison en cas d’infection virale, ni éviter la contamination d’autres personnes.

Respectez la posologie  

Lorsque le médecin vous prescrit des antibiotiques, il faut respecter le dosage et la durée du traitement.

Il ne faut pas arrêter le traitement avant, même si l’on se sent déjà mieux. Interrompre le traitement donne l’occasion aux bactéries de persister dans votre organisme, de se multiplier et de développer des résistances aux antibiotiques.

Il ne faut jamais utiliser les anciens antibiotiques restant dans votre pharmacie familiale. Seul votre médecin pourra vous dire si la prise d'antibiotiques est nécessaire.

Ne partagez pas les antibiotiques.

Conseils pour faciliter votre guérison

  • Reposez-vous.
  • Aérez régulièrement les pièces de votre habitation.
  • Buvez en quantité suffisante (eau et tisanes).
  • Mangez sainement (repas riches en vitamines, fruits et légumes).
  • En cas de rhume, toux, mal de gorge ou gorge sèche, il existe des traitements locaux (sprays nasaux, sprays buccaux, pastilles pour la gorge, etc.) Demandez conseil à votre pharmacien.
  • Utilisez des antipyrétiques et des analgésiques en cas de fièvre et de douleurs, conformément aux conseils de votre médecin et de votre pharmacien.
  • La meilleure protection contre la grippe saisonnière est la vaccination annuelle, idéalement entre les mois d’octobre et de décembre.
  • Évitez le contact rapproché avec d’autres personnes en cas de maladies contagieuses.

L’antibiorésistance dangereuse en médecine humaine et vétérinaire

Les antibiotiques permettent de traiter efficacement des infections bactériennes mortelles et sauver ainsi des millions de vies humaines. S’ils sont efficaces contre les maladies provoquées par des bactéries, ils n’ont pourtant aucune efficacité contre les virus ! Or, en Europe, les prescriptions antibiotiques se font majoritairement pendant la période hivernale qui est caractérisée par des épidémies d’affections respiratoires aiguës, comme la grippe, le rhume, la toux banale ou des angines, dont plus de 80% sont d'origine virale !

L’utilisation inappropriée d’antibiotiques contribue à amplifier le phénomène d’antibiorésistance dans la mesure où elle favorise l’apparition de bactéries résistantes. Ainsi, un nombre croissant d’infections devient de plus en plus difficiles à traiter, les antibiotiques perdant leur efficacité.

Selon les travaux publiés par l’OCDE en 2018, au Grand-Duché de Luxembourg, l’antibiorésistance est la cause de 19 décès par an chez des patients atteints d’infections à bactéries résistantes, et au sein de l’Union européenne, on estime ce nombre de décès humains à plus de 33.000 par an. Réduire l’utilisation inappropriée des antibiotiques reste donc un enjeu majeur de santé publique.

Préserver aujourd’hui l’efficacité des antibiotiques, c’est permettre à chacun de nous d’en bénéficier le jour où ils seront vraiment nécessaires. Sans antibiotiques efficaces, il n’y aura plus la possibilité de faire des prothèses de hanche, des transplantations d’organes, des chimiothérapies face au cancer, de sauver les enfants nés prématurément ou les personnes se retrouvant aux soins intensifs à cause d’une infection bactérienne grave.

Quelle est l’importance de l’hygiène des mains dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques ?

Une hygiène des mains appropriée constitue l’une des méthodes les plus simples et efficaces pour réduire les infections. Cependant, elle est oubliée dans un certain nombre de situations où elle devrait être appliquée pour limiter efficacement la transmission de bactéries, notamment de bactéries résistantes aux antibiotiques (mais aussi des virus comme le SARS-CoV-2).

Le ministère de la Santé a réalisé des vidéos qui expliquent la corrélation entre l’hygiène des mains et la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Ces vidéos qui existent en différentes langues et format (avec ou sans voix off) peuvent être téléchargées ici : "hygiène des mains"

Comment réduire la propagation des maladies infectieuses /des bactéries résistantes ?

  1. Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour pendant 30 secondes, avec de l’eau et du savon.
  2. Evitez le contact rapproché avec des personnes infectées.
  3. Utilisez uniquement des mouchoirs en papier jetables pour vous moucher, et jetez-les immédiatement après usage dans une poubelle. Si vous n’avez pas de mouchoir en papier, éternuez ou toussez dans le creux de votre coude.
  4. Si vous souffrez d’une maladie contagieuse, restez à la maison afin d’éviter la propagation de la maladie.
  5. Evitez les rassemblements de personnes lors d’une période d’épidémie grippale, lorsque beaucoup de personnes toussent ou éternuent.
  • Dernière modification le 18-11-2021