COVID-19 : Rétrospective de la semaine du 27 décembre au 2 janvier

Pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a augmenté de 2.688 à 5.641 (+110%).  

Parmi les 5.641 infections détectées cette semaine, le taux d’incidence est de 952,65 pour 100.000 personnes non-vaccinées et de 858,95 pour 100.000 personnes avec un schéma vaccinal complet. 

Parmi les hospitalisations, 22 patients sur 47 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés (25 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 14 patients sur 20 en soins intensifs n’étaient pas vaccinés.

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 27 décembre au 2 janvier a diminué de 25.070 à 23.008.

151 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 78 pour la semaine d’avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 905. Depuis l’introduction des auto-tests, 804 résultats positifs ont été déclarés (aucun cas pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier). Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité. 

En date du 2 janvier, le nombre d'infections actives a augmenté à 8.448 par rapport à 5.487 au 26 décembre et le nombre de personnes guéries est passé à 95.993 (par rapport à 93.318). La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 est de 33,9 ans.

Pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier, 5 nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer. L’âge moyen des personnes décédées est de 77 ans.

Dans les hôpitaux, 47 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés ont eu lieu dans l’unité des soins normaux. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a légèrement augmenté de 19 à 20. La moyenne d’âge des patients hospitalisés a diminué de 61 à 56 ans. 

Taux de positivité et taux d’incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a augmenté à 1,30 (0,88 la semaine précédente), e le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, contact tracing) est passé de 10,72% à 24,52%.

Le taux d'incidence a augmenté à 889 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 423 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente. 

Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a augmenté substantiellement dans toutes les tranches d’âge. Mise à part les 0-14 ans qui enregistrent une augmentation de 37% le taux d’incidence a enregistré une augmentation de plus de 87% dans les autres tranches d’âge. La plus grande augmentation est enregistrée chez les 75 + ans  (+182%) suivi des 15-29 ans (+178%).  Le taux d’incidence le plus bas est enregistré dans la tranche d’âge des 75 ans ou plus (257,4 cas pour 100.000 habitants).

Quarantaines et isolements 

Pendant la semaine du 27 décembre au 2 janvier, 8.122 personnes se trouvaient en isolement (+35%) et 2.540 en quarantaine (-21%).

Contaminations 

Le cercle familial (32,8%) reste la source la plus fréquente, suivi par les voyages à l’étranger (10,5%), les loisirs (4,8%) et le travail (3,1%). Le pourcentage des sources indéterminées diminue (43,4%). Des variations (biais de sélection) dû au jour de la semaine utilisé pour décrire les tendances pour la semaine entière ne peuvent pas été exclus. Cependant l’évolution des sources avec une réduction des sources liées à l’éducation suite aux congés scolaires et une augmentation des sources liées aux voyages suite aux fêtes de fin d’année semble logique. 

Vaccinations : point de situation 

Pour la semaine du 27 décembre au 2 janvier, 30.991 doses ont été administrées au total. 3.111 personnes ont reçu une 1re dose, 2.341 une 2e et 25.539 personnes ont reçu une dose complémentaire par rapport à un schéma complet, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 4 janvier à 1.079.967.

444.896 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 80,4% par rapport à la population vaccinable (donc la population 12+).

Transfert provisoire du centre de vaccination Hall Victor Hugo à Luxexpo The Box 

Suite à des problèmes techniques au niveau centre de vaccination Hall Victor Hugo au Limpertsberg, ledit centre est transféré depuis le 3 janvier 2022 à Luxexpo The Box.

Les personnes qui ont pris un rendez-vous de vaccination au centre de vaccination Hall Victor Hugo au Limpertsberg sont priées de se rendre à la date et à l'heure de leur rendez-vous au centre de vaccination installé à Luxexpo The Box (Luxembourg-Kirchberg).

COVID-19 : Adaptation du fonctionnement du Contact Tracing afin de faciliter le traçage des contacts

Compte tenu de la forte croissance des nouvelles infections COVID-19, la cellule du Contact Tracing de l’Inspection sanitaire a adapté son mode de fonctionnement afin d’augmenter sa réactivité dans le suivi des contacts.

Si vous êtes testé COVID-19 positif : mettez-vous en auto-isolement et prévenez les personnes avec lesquelles vous avez été en contact étroit au cours des 2 derniers jours

  • Par un auto-test antigénique (Schnelltest):
    • Déclarez votre résultat sur https://covidtracing.public.lu/
    • Vous devez immédiatement effectuer un test PCR pour confirmer votre résultat positif. L’ordonnance pour le test PCR vous est envoyée par e-mail dans les heures qui suivent votre déclaration.
    • Si votre résultat positif est confirmé par PCR, faites l’auto-déclaration sur le même site ou si vous préférez, attendez que le Contact Tracing vous appelle.

S'il ne vous est pas possible de faire une auto-déclaration (auto-test antigénique), vous devrez réaliser un test PCR ou un test antigénique certifié au plus vite ou contacter votre médecin. 

  • Par un test PCR/un test antigénique certifié :
    • Quand vous avez reçu le numéro de référence du Contact Tracing par SMS, déclarez-vous avec le lien fourni dans le SMS (https://covidtracing.public.lu/).
    • Déclarez tous vos contacts étroits avec leurs numéros de téléphone, adresses e-mail ou postale, votre dernier jour au travail, à l’école ou autre, ainsi que la date du début de vos symptômes. (Soyez précis et complets dans vos informations, sinon votre déclaration ne pourra pas être validée et vous devrez attendre l’appel du Contact Tracing.)
    • Dès que le Contact Tracing aura validé votre déclaration (sous 24 ou 48 heures), votre ordonnance de mise en isolement vous sera envoyée par e-mail. (Contrôlez régulièrement vos courriers indésirables.)

S'il ne vous est pas possible de faire une auto-déclaration (test PCR/test antigénique certifié), vous serez contacté par le Contact Tracing au plus vite, normalement dans les 48 heures après le résultat de votre test. Si vous ne disposez pas d'un ordinateur, veuillez attendre un appel téléphonique

Pour plus d’informations sur ce que vous devez faire dans le cas où vous étiez en contact à haut risque avec une personne testée COVID-19 positif suivrez ce lien : sante.lu

Veuillez trouver plus d’informations sur www.covid19.lu, y inclus en ce qui concerne l’organisation de votre auto-isolement et de votre auto-quarantaine.

« Pop Up » Vaccination: Lëtzebuerg léisst sech impfen

Pour renforcer la couverture vaccinale, le gouvernement a décidé de faciliter l’accès à la vaccination en déployant des spots de vaccination temporaires (« Pop Up » Vaccination) et des équipes mobiles seront présentes dans les endroits de passage (zones piétonnes, galeries marchandes, événements organisés par certaines communes).

Ouverture d’un nouveau « Pop-up » à la gare centrale Luxembourg

Le spot de vaccination au centre-ville de Luxembourg qui a fermé ses portes depuis le 31 décembre 2021 étant donné que le local devra être libéré, déménage à la gare centrale et ouvrira ses portes à partir du 6 janvier 2022.

Gare centrale Luxembourg
Hall de la gare
L-1616 Luxembourg

Sans rendez-vous: lundi au vendredi de 10 à 16 heures

Afin d’éviter de longues files d’attentes, il est recommandé d’attendre pour les vaccinations « booster » l’invitation que le gouvernement luxembourgeois enverra par courrier postal dans lequel les démarches à suivre seront indiquées de façon détaillée. La liste de tous les nouveaux spots de vaccinations est actualisée de façon continue et peut être consultée sur le site web www.impfen.lu.

COVID-19 : Réduction de la durée d’isolement des personnes testées COVID-19 positif, fixation de la durée de validité des certificats de vaccination réduite à 9 mois et adaptation du régime CovidCheck 2G+

(Attention: les changements ci-dessous n’entrent en vigueur qu’après le vote de la loi !)

Durée d’isolement

En date du 04 janvier 2021 le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de loi proposant de maintenir la durée maximale d’isolement à 10 jours pour les personnes qui ne disposent ni d’un schéma vaccinal complet ni d’une vaccination de rappel réalisée endéans un délai de six mois.  

Si les personnes infectées sont vaccinées voire ont reçu une vaccination de rappel, le projet de loi propose de ramener la durée maximale d’isolement à un maximum de 6 jours à condition que les personnes concernées réalisent deux tests antigéniques rapides respectivement le 5e et le 6e jour de leur isolement et que le résultat soit à chaque fois négatif. 

Durée de validité des certificats de vaccination

En accord avec la Commission européenne, la durée de validité générale des certificats de vaccination sera fixée à 270 jours (9 mois) à compter de la date à partir de laquelle le schéma vaccinal est considéré comme complet[1].

Régime CovidCheck 2G+

Le projet de loi approuvé par le Conseil de gouvernement en date du 04 janvier 2022 propose que soient désormais dispensées de l’obligation de test sous le régime CovidCheck 2G+ les personnes suivantes :

  • celles disposant d’un schéma vaccinal complet de moins de 180 jours ;
  • celles ayant reçu une vaccination de rappel ; et
  • celles qui disposent d’un certificat de rétablissement.

L’évolution des variants

Les données relatives au séquençage des variants sont publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de          Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-ofmicrobiology/revilux/.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 

Il n’y a pas eu d’analyses de la présence du coronavirus dans les eaux usées effectuées en semaine 52. https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/

Communiqué par le ministère de la Santé, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, le Laboratoire national de santé (LNS) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)


[1] Voir article 1er, point 27°, de la loi modifiée 17 juillet 2020 portant introduction d’une série de mesures contre la pandémie COVID-19.
  • Dernière modification le 05-01-2022