Rapports COVID-19: Rétro-correction des données concernant le nombre de tests réalisés et les nouvelles infections

Le système de surveillance mis en place pour le Monitoring COVID-19 au Luxembourg est adapté de manière continue afin de produire des indicateurs qui reflètent en temps réel l'évolution de la pandémie.

Ces adaptations sont réalisées en tenant compte des mesures prises pour enrayer la pandémie, des connaissances scientifiques les plus récentes sur le virus, ainsi que des standards épidémiologiques internationaux.

Dans cet objectif, une adaptation des données sur le nombre de tests réalisés est mise en place de manière continue dans les rapports journaliers et hebdomadaires. Suite au recours renforcé aux autotests dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Luxembourg, il a été décidé de ne pas comptabiliser les autotests dans le total des nouvelles infections. Face à ces rétro-corrections, une légère diminution d'environ 40 nouvelles infections est apparue dans les chiffres publiés dans le rapport journalier et le rapport hebdomadaire. Ces 40 nouvelles infections issues de résultats d’autotests ont donc été enlevées. Les nouvelles infections rapportées se réfèrent uniquement aux personnes dépistées par un test PCR (confirmé en laboratoire).

Rappelons encore, que l’Inspection sanitaire suit évidemment toutes les personnes dépistées positives à la COVID-19 quel que soit le test réalisé (test PCR, test antigénique ou encore autotest).

  • Dernière modification le 26-05-2021