La nouvelle stratégie de test COVID-19 : un outil supplémentaire vers un retour à une nouvelle normalité

À côté des tests PCR réalisés par des laboratoires d’analyses médicales sur ordonnance du médecin ou via le Large Scale Testing et des tests antigéniques rapides réalisés par des professionnels de santé, la stratégie de testing du gouvernement prévoit également une large distribution d’autotests antigéniques rapides. Cette distribution est destinée au grand public qui peut effectuer soi-même ces autotests.

La réalisation des autotests s’intègre dans la stratégie de test du gouvernement, qui constitue un des éléments permettant de soutenir la reprise progressive de la vie socio-économique et un retour à une nouvelle normalité. Les autotests permettent de tester de manière encore plus large et plus souvent la population luxembourgeoise. Simples à l'usage et disponibles depuis peu en vente libre dans les commerces et dans les pharmacies, ces tests sont faciles d'accès. L’avantage de l’autotest est qu’il se réalise sur un prélèvement nasal et ne nécessite plus de prélèvement profond, souvent ressenti comme désagréable.

Les autotests ne remplacent pas les tests PCR du Large Scale Testing, ni un test PCR sur ordonnance, ceci en raison de leur capacité plus modérée à détecter l’infection. Il s’agit plutôt d’un outil supplémentaire pour lutter contre la propagation du virus. Ces tests sont toujours des compléments aux mesures d'hygiène et de barrière de base.


La distribution des autotests antigéniques rapides repose sur 5 piliers :

  1. Un approvisionnement régulier au profit des secteurs prioritaires dans la lutte contre le virus :
    • Hôpitaux et établissements spécialisés ;
    • COPAS, FEDAS et autres activités dans les domaines des personnes âgées et des personnes en situation de handicap ;
    • Secteur social, notamment les structures du secteur conventionné ;
    • L’éducation nationale et l’enseignement supérieur.

    Rappelons que des tests antigéniques rapides sont distribués régulièrement depuis octobre-novembre aux établissements hospitaliers et structures d’hébergement pour personnes âgées et personnes en situation de handicap.

  2. Un « starter kit » sera mis à disposition de la population professionnellement active :
    • Entreprises privées, indépendants, travailleurs saisonniers et établissements publics (à partir du 17 mai) ;
    • Fonction publique (à partir du 17 mai) ;
    • Fonction publique communale (à partir du 15 mai) ;
    • Fonction publique européenne et internationale (à partir du 18 mai).
  3. Distribution de « vouchers » au reste de la population (par ménage) :
    • Personnes retraitées ;
    • Bénéficiaires Revis ;
    • Bénéficiaires d’une indemnité de chômage.

    Chaque ménage concerné recevra un bon sécurisé (« voucher ») permettant au bénéficiaire de retirer en une seule fois une boîte de tests, ainsi qu’un flyer d’information. L’envoi des bons est réparti sur 2 semaines et a débuté le 14 mai. À noter qu’un seul bon sera envoyé par ménage, même si plus d’une personne fait partie du même ménage. Les autotests (Wondfo Test Antigene Rapid nCoV) pourront être retirés sur présentation du bon dans les pharmacies titulaires du Luxembourg à partir du 20 mai.

    • Des autotests seront également fournis aux Clubs séniors, Activités séniors et services Repas sur roues.

       

  4. Distribution unique d’autotests antigéniques rapides dans le contexte d’une ouverture progressive :
    • Secteur HORECA ;
    • Secteur de la Culture ;
    • Secteur du Sport.
  5. Afin de pouvoir réagir ponctuellement en cas de recrudescence rapide des infections, une réserve nationale en autotests est prévue. L’objectif de ce pilier est de réduire, en cas de besoin, la propagation du virus par une intervention rapide sur une grande partie de la population, au lieu de mettre en place de nouvelles restrictions.

À ce jour, plus de 17 millions d’autotests ont été commandés. Les livraisons des tests sont en cours et la totalité des commandes devrait être livrée vers la mi-mai.

Qui peut réaliser et certifier les tests antigéniques rapides ?

Les prélèvements superficiels peuvent être réalisés par toute personne sur autrui, et à fortiori sur soi-même dans le cadre d’un autotest, sans aucune formation spécifique.

Le résultat des tests rapides peut être certifié par :

  • un professionnel de santé (médecin, pharmacien, aide-soignant, infirmier, infirmier en anesthésie et réanimation, infirmier en pédiatrie, infirmier psychiatrique, sage-femme, laborantin, masseur-kinésithérapeute, ostéopathe), autorisé à exercer sa profession au Luxembourg,

    ou

  • un fonctionnaire ou employé public désigné à cet effet par le Directeur de la santé.

Ces personnes ne peuvent certifier que les résultats des tests rapides réalisés par la personne à tester sous leur surveillance directe.

Le certificat est établi suivant un modèle élaboré par la Direction de la santé.

Que faire si mon autotest est positif ?

Si le résultat d’un autotest est positif, il est recommandé de se mettre immédiatement en auto-isolement et déclarer son résultat sur www.covidtracing.public.lu. Il est recommandé de faire confirmer son autotest par un test PCR. Il est également important d’informer ses contacts proches dans les meilleurs délais, afin qu’ils se mettent en auto-quarantaine.

Il est rappelé que les tests antigéniques rapides effectués par un professionnel de santé sont déclarés directement par celui-ci.

Plus d’infos sur www.covid19.lu:  Contact Tracing - Coronavirus - Offiziell Informatiounen - Lëtzebuerg (public.lu) et sur Youtube : Autotest antigénique - YouTube .

Plus d’infos sur les tests antigéniques : infoVAXX - Coronavirus - Offiziell Informatiounen - Lëtzebuerg (public.lu) et sur Youtube : Expert Q&A: Dr. Thomas Dentzer - #2-4 Antigen-Tester - YouTube


  • Dernière modification le 19-05-2021