Nouvelles infections Covid-19 ¦ Rétrospective de la semaine du 06 au 12 juillet (15.07.2020)

La nette recrudescence des nouveaux cas COVID-19 positifs et des contacts identifiés s’est encore poursuivie au cours de la semaine du 6 au 12 juillet. En effet, 402 nouvelles infections ont été enregistrées durant cette période, ainsi que 2.039 contacts, contre 289 nouvelles infections et 1.963 contacts pour la semaine précédente. Une personne supplémentaire est décédée avec la COVID-19.

À noter sur les 402 cas, 164 sont issus de contacts (41%). Le taux de reproduction effectif (R) était de 1,09 en date du 12 juillet.

«Le Luxembourg compte aujourd’hui en effet un nombre élevé de cas positifs. Les nouveaux chiffres sont inquiétants et je réitère mon appel à une vigilance accrue!», a souligné la ministre de la Santé, Paulette Lenert. «Cependant, il faut prendre en considération plusieurs particularités propres au pays: nous avons mis en place une stratégie de test très ambitieuse, permettant de détecter un nombre élevé de cas, y inclus asymptomatiques, et leurs contacts. Aussi, le nombre de cas positifs inclut un pourcentage élevé de non-résidents, avec actuellement près de 14%.»

À noter que la surmortalité observée pour le Luxembourg pendant la phase aiguë de la crise est restée sous le niveau marquant d’une augmentation substantielle; elle est par ailleurs largement inférieure à celle observée dans nos pays voisins et européens (BE, FR, EI, IT, NL, ES, CH, UK).

Parmi les personnes infectées, ce sont surtout les jeunes adultes qui sont concernés, avec une moyenne d’âge de 35,9 ans. La proportion de personnes symptomatiques a légèrement augmenté, allant de 62% à 63%. On observe également une hétérogénéité croissante de la population de positifs.

Problématiques spécifiques

Une problématique majeure constatée par les inspecteurs sanitaires est le non-respect des quarantaines. Pour la semaine du 29 juin au 5 juillet, 1.975 contacts ont été identifiés, dont 944 ont été placés en quarantaine. 159 sont devenus positifs entre le contact et le 13 juillet.

Répartition des quarantaines par tranches d’âge

0-14 ans

15-29 ans

30-44 ans

45-59 ans

60 ans

04/05/2020

10/05/2020

14%

28%

29%

22%

7%

11/05/2020

17/05/2020

24%

24%

30%

15%

7%

18/05/2020

24/05/2020

27%

26%

19%

21%

8%

25/05/2020

31/05/2020

22%

20%

34%

18%

6%

01/06/2020

07/06/2020

35%

17%

28%

15%

5%

08/06/2020

14/06/2020

30%

18%

31%

18%

4%

15/06/2020

21/06/2020

19%

28%

29%

20%

5%

22/06/2020

28/06/2020

23%

32%

24%

18%

3%

29/06/2020

05/07/2020

21%

32%

23%

20%

4%

06/07/2020

12/07/2020

26%

26%

24%

20%

3%

13/07/2020

19/07/2020

30%

26%

22%

18%

4%

20/07/2020

26/07/2020

28%

30%

17%

19%

6%

Une autre problématique qui s’ajoute au non-respect des quarantaines découle de certaines situations de colocation de plusieurs personnes avec un nombre de cas et de diffusion de COVID-19 important. Actuellement, plus de 5 colocations sont en cause comprenant jusqu’à 7 cas positifs.

Au cours de la semaine du 6 au 12 juillet, 7 personnes ont également été testées positif dans différentes maisons de soins.

Ensuite, plusieurs cas individuels de nouvelles infections ont été signalés dans plusieurs entreprises avec plus de 5 cas.

Dans le secteur scolaire, plusieurs cas sporadiques ont été observés dans plusieurs écoles. Les quarantaines ont permis d’éviter une diffusion plus importante.

Notons encore, que conformément à la loi du 24 juin 2020, la police a effectué des contrôles réguliers notamment dans les bars et cafés du pays. Entre le 26 juin et le 7 juillet, 23 amendes ont été infligées à des cafés ne respectant pas les obligations sanitaires (places assises assignées, port de masque, distanciation des tables), dont plusieurs récidivistes.
  • Dernière modification le 15-07-2020