Dispositif du médecin référent

Médecin référent: c'est à partir du 1 janvier 2012En date du 23 octobre, la CNS, l’AMMD et le Ministère de la Santé ont invité la presse à assister à une présentation commune au sujet du dispositif du médecin référent.

Médecin référent: un acteur essentiel

Le Ministre a replacé le médecin référent dans le contexte de la loi sur la réforme du système des soins de santé du 17 décembre 2010 qui prévoit que le médecin référent sera un acteur essentiel en vue d’améliorer la coopération et la coordination entre les acteurs de la santé.

Depuis le 21 juillet de cette année, un règlement grand-ducal arrête les tarifs des actes et services des médecins référents pris en charge par l’assurance maladie. Ce règlement met donc à disposition tous les éléments nécessaires au lancement du dispositif.

Les bénéfices

Tous les acteurs attendent des bénéfices à différents niveaux de l’introduction du médecin référent. On peut citer parmi d’autres la standardisation des outils et les pratiques du suivi médical ainsi que la centralisation des données.

Le médecin référent pourra en outre contribuer à  éviter des consultations ou une consommation médicamenteuse inutiles. Le dispositif du médecin référent représente un contrat d’objectifs avec une période de validation provisoire jusqu’au 30 juin 2015.

Au courant de cette phase de démarrage, le dispositif du médecin référent sera évalué et devra démontrer son efficacité.

Le médecin référent rédige pour ses patients ayant signé la déclaration d’adhésion au concept du médecin référent une fiche « Résumé patient » qui doit être complétée au plus tard 3 mois après la signature de la déclaration. La CNS a transmis à cette fin les relevés sur les antécédents de prestations (résumé des prestations) aux patients pour compléter ce résumé.

Le choix du médecin référent reste libre et volontaire et concerne prioritairement les personnes souffrant d’une maladie chronique.

Tarifs des actes et services du médecin référent

La nomenclature arrête deux tarifs pour le médecin référent, à savoir :

  • le tarif MR01 (patients âgés de 18 à 69 ans accomplis pour lesquels le MR02 n’est pas applicable) et qui représente 54,30 EUR
  • le tarif MR02 (patients atteints d’une pathologie chronique grave ou ayant atteint l’âge de 70 ans) à 95.50 EUR.

Bien évidemment le médecin référent peut être révoqué d’un commun accord la première année et de façon unilatérale dès la deuxième année.

  • Dernière modification le 23-10-2012