Etude épidémiologique et méthodologique des cas de décès liés à l’usage illicite de substances psycho-actives au Grand-Duché de Luxembourg : Analyse comparative (1992-2000)

Séries de recherche N°3
Date de parution
2002
Type
Rapport
Editeur
Luxembourg Institute of Health - Point focal OEDT
Auteur
Alain ORIGER, Hélène DELLUCI
Etude épidémiologique et méthodologique des cas de décès liés à l’usage illicite de substances psycho-actives au Grand-Duché de Luxembourg : Analyse comparative (1992-2000)
Langue: Français
pdf, 2744 Ko, 78 pages
Les conséquences de l’abus de drogues alimentent un large spectre de détresse individuelle et sociale. Le décès d’un usager de drogues vient la plupart du temps signer l’issue d’un enchevêtrement dont les éléments constitutifs sont difficilement repérables a posteriori. La notion de mortalité liée à l’usage de drogues inclut tant les suites fatales d’une intoxication aiguë (surdose) que les décès pour lesquels l’usage de drogue(s) a pu constituer une cause associée. Il s’agit là néanmoins de deux réalités distinctes en termes de repérage épidémiologique. Le présent travail de recherche vise d’une part à cerner les facteurs qui mènent un individu de l’usage expérimental de drogues à une issue fatale (Partie I) et de l’autre, de proposer des repères méthodologiques permettant de disposer de données de prévalence et d’incidence fiables (Partie II).
  • Dernière modification le 05-11-2015