Publications

60 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Alimentation, Politique internationale
    • 2006
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Pour faire face à l'épidémie d'obésité, le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe a organisé, en novembre 2006, une conférence au cours de laquelle tous les États membres ont adopté la Charte européenne sur la lutte contre l'obésité, qui énonce des principes directeurs et indique des domaines d'action clairs aux niveaux local, régional, national et international à l'intention d'acteurs très divers. Ce livre contient la première des deux publications de la Conférence. Il inclut la Charte et résume les notions et les conclusions des nombreux documents techniques rédigés en vue de la Conférence par un grand groupe d'experts en santé publique, nutrition et médecine.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Seniors, Politique internationale, Système de santé
    • 2011
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Le contenu de la version française est consultable gratuitement sur le site de l'OCDE.

    Au moment où l’espérance de vie approche des 80 ans pour les hommes et dépasse nettement cet âge pour les femmes, la population est de plus en plus nombreuse à vouloir vivre pleinement aussi longtemps que possible. Comment l’évolution démographique et les tendances du marché du travail vont-elles peser sur l’offre des proches, de l'entourage, et des travailleurs susceptibles d’assumer une prise en charge ? Pouvons-nous compter sur les seuls aidants familiaux pour soutenir les seniors dépendants ? Faut-il mieux épauler les aidants familiaux, et de quelle manière ? Sommes-nous en mesure d'attirer et de fidéliser la main-d'oeuvre nécessaire, et s'agit-il seulement de mieux la rétribuer ? Les finances publiques seront-elles menacées par le coût de la prise en charge future de la dépendance ? Quel équilibre doit-on rechercher entre implication privée et soutien public de cette prise en charge de longue durée ? Une meilleure efficience des services afférents peut-elle abaisser les coûts ?

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE)
    • Politique internationale, Système de santé
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    L’évaluation économique des innovations technologiques de santé doit se faire en fonction de ce qu’elles apportent aux patients, aux citoyens et aux systèmes de santé dans leur globalité. De ce point de vue, la valeur sociale du diagnostic en général est très large. Cependant celle du diagnostic de médecine personnalisée réside plus précisément et essentiellement dans la faculté accrue d’identifier un traitement et de prédire son efficacité pour éviter au patient un protocole médical éprouvant qui se révèlerait au final inutile et préjudiciable car coûteux, financièrement sur le plan sociétal et moralement sur le plan individuel.

    Ainsi, l’appréciation économique stricto sensu est au premier plan de l’évaluation des performances de telles technologies. En revanche, l’appréciation non-économique est très peu étudiée et encore moins intégrée comme vecteur de valeur ajoutée. Effectivement, l’augmentation de la valeur du « savoir », ou des bénéfices pour le patient et ses proches, d’une connaissance plus précoce et plus précise du diagnostic et de son protocole médical associé, n’entrent pas dans les critères d’évaluation.

    Il est cependant possible de catégoriser, d’analyser les éléments constitutifs d’une production de valeur moins tangible au sens économique du terme (planification, bien-être psychique, qualité de vie) et de les intégrer dans les pratiques standards d’évaluation.

    C’est ce que cette étude vise à promouvoir et à démontrer: comment articuler une évaluation fondée sur la valeur dans son appréciation économique, médicale mais également sociale, c’est à dire celle qui intègre le patient dans sa dimension globale et centrale. L’étude propose pour cela une analyse européenne des pratiques actuelles, avec analyse de cas pratiques en France et en Grande-Bretagne et recommandations clés.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Personalised Medicine Association (EPEMED) Office of Health Economics (OHE)
    • Maladies, Politique internationale
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais

    [Feuille de route pour la prévention et la lutte contre la tuberculose pharmacorésistante. Plan d’action consolidé pour la prévention et la lutte contre la tuberculose multirésistante et ultrarésistante dans la Région européenne de l’OMS 2011-2015]
    This publication presents a roadmap to scale up a comprehensive response to the alarming problem of drug-resistant tuberculosis in the WHO European Region. Designed to prevent and control both multidrug- and extensively drug-resistant tuberculosis (M/XDR-TB) in the Region, the Consolidated Action Plan has six cross-cutting strategic directions and seven areas of intervention. Aligned with the Global Plan to Stop TB, implementation of the Action Plan will save 120 000 lives and billions of US$. The roadmap includes a monitoring and evaluation framework, analysis of the costs and benefits of implementation, and summaries of the situation in the 15 countries in the Region with a high burden of MDR-TB.
    This publication is aimed primarily at those responsible for TB control in the Region, including ministries of health and other government bodies responsible for health in penitentiary services, health financing, health education and social services. It should also help intensify the involvement of civil society and communities affected by the disease, professional societies, partners and donors, national and international technical agencies and all stakeholders engaged in TB control in the Region.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique internationale, Système de santé
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais

    [Soins de santé transfrontaliers dans l'UE - Comment choisir le meilleur hopital? Une étude sur les portails d'information hospitalière dans 5 pays europééens]
    It seems as if the movement for cross-border healthcare in EU – eventually - will open
    borders and – reluctantly - deliver information to support informed choice among patients and consumers.
    Here the care consumer can become a powerful player – when aware of the performance gaps in healthcare and if ready to act to get the best out of the stressed industry called healthcare. In this study we have portrayed five EU countries looking for major Internet portals of hospital information. In Europe these portals are the state of the art, most likely to be followed by many more as the healthcare integration of the EU advances.
    Benchmarking of hospitals and doctors is a matter that engages care consumers. When the Health Consumer Powerhouse for this report asked patient groups to give us their view of this kind of information systems we got massive response around Europe. More than 1 000 answers – all time high for a Patient View survey– indicate that people take an interest but still do not really know how to use these tools and how to interpret the answers.
    But still there is a long way to go, as not even these top notch portals, built for years with a lot of money, seem to deliver what consumers and Internet visitors really look for. The new EU cross-border care directive steps up the information requirements. The implementation of the new Directive will mean everything: empowerment to patients, assisted by dedicated governments and engaged partnerships - or disillusion and fragmentation, as today´s opaque situation mostly remains, satisfying reluctant bureaucracies?

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Politique internationale, Santé mentale, Maladies
    • 2012
    • Rapport
    • Anglais

    [la démence: une priorité de santé publique]
    The report “Dementia: a public health priority” has been jointly developed by WHO and Alzheimer's Disease International. The purpose of this report is to raise awareness of dementia as a public health priority, to articulate a public health approach and to advocate for action at international and national levels.
    Dementia is a syndrome that affects memory, thinking, behaviour and ability to perform everyday activities. The number of people living with dementia worldwide is currently estimated at 35.6 million. This number will double by 2030 and more than triple by 2050. Dementia is overwhelming not only for the people who have it, but also for their caregivers and families. There is lack of awareness and understanding of dementia in most countries, resulting in stigmatization, barriers to diagnosis and care, and impacting caregivers, families and societies physically, psychologically and economically.
    The report is expected to facilitate governments, policy-makers, and other stakeholders to address the impact of dementia as an increasing threat to global health. It is hoped that the report will promote dementia as a public health and social care priority worldwide.

    • Date de parution:
    • Editeur: Alzheimer’s Disease International (ADI) Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Violence, Accidents et blessures, Politique internationale
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [La prévention des blessures en Europe: De la collaboration internationale pour la mise en œuvre locale]
    Cet ouvrage est le rapport final relatif à un projet de trois ans entre l’OMS et la Commission européenne sur les progrès réalisés en matière de prévention des traumatismes et de promotion de la sécurité. Ce projet a débouché sur la mise en place d’une base de données de 47 profils de pays, compilés grâce à une enquête par questionnaire, et d’un inventaire des politiques nationales sur la prévention des traumatismes et de la violence.
    Ce rapport fait le bilan de la mise en œuvre de 99 programmes fondés sur des bases factuelles, incluant non seulement cinq causes de traumatismes non intentionnels et six types de violences, mais aussi des mesures de correction des inégalités d’ordre socioéconomique face aux traumatismes et à la violence et de lutte contre l’alcool en tant que facteur de risque.
    Les progrès sont analysés pour toute la Région ainsi que pour un sous-groupe de pays de l’Union européenne, et montrent que la résolution EUR/RC55/R9 du Comité régional de l’OMS pour l’Europe sur la prévention des traumatismes et la recommandation du Conseil de l’Europe sur la prévention des traumatismes et la promotion de la sécurité ont catalysé le changement dans 75 % des pays répondants.
    Les bases factuelles présentées dans ce rapport contribueront à engager davantage encore le secteur de la santé et d’autres intervenants dans une riposte multisectorielle en vue de la prévention des traumatismes, qui sont la troisième cause de décès en Europe et constituent une menace pour le développement économique et social.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique internationale, Système de santé
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais

    [Les soins de santé transfrontaliers dans l’Union européenne. Inventaire et analyse des pratiques et des politiques]
    Série des études de l'Observatoire, n° 22.
    Cross-border health care is a growing phenomenon in the European Union. When in need of medical treatment, patients increasingly act as informed consumers who claim the right to choose their own providers, including those beyond borders. They are supported and encouraged by factors such as the Internet and more internationally trained health professionals, and often motivated by dissatisfaction with health care provision in their home country. Some authorities and health insurers even contract with health care providers abroad or inform patients of such options.

    Cross-border health care also encompasses doctors and nurses, who train and work abroad and increasingly cooperate with colleagues abroad. In some cases, health services themselves cross borders – through telemedicine – or providers collaborate with financing institutions in other countries.

    This book explores these trends, looks at the legal framework and examines the legal uncertainties surrounding rights, access, reimbursement, quality and safety. It examines different approaches to these concerns and the methodologies to use to ease or resolve them. The information and analysis presented mark an important step in the continuing debate on a legal framework for cross-border health care and will be of considerable use to policy-makers and those with an interest in key aspects of cross-border health care.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Petite enfance, Politique internationale, Alimentation
    • 2003
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    L’OMS et l’UNICEF ont élaboré conjointement la stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin de rappeler au monde les effets des pratiques d’alimentation sur l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et, ainsi, la survie même du nourrisson et du jeune enfant.

    La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

    Cette stratégie est conçue comme un guide pratique : elle identifie les interventions qui ont fait leurs preuves, elle insiste sur le soutien dont les mères et les familles doivent bénéficier pour remplir leur rôle crucial, et elle définit formellement les obligations et les responsabilités à cet égard des gouvernements, des organisations internationales et des autres parties concernées.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique internationale, Alimentation
    • 2012
    • Rapport
    • Anglais

    [Mise en œuvre du cadre européen pour la réduction de la consommation de sel: Résultats de l'enquête des États membres]
    This report is an overview and synthesis of responses to a questionnaire sent to Member States in February 2010. The questionnaire sought to capture activities at national level from mid 2008 until the end of 2009 that had taken place within the context of the common European Union Framework on voluntary national salt initiatives (the ‘Framework’). The survey is an informal tool to gather information and to enrich the discussion within the High Level Group on Nutrition and Physical Activity (the “High Level Group”) on coordinating efforts to reduce salt intake among the European population. Responses were received from all 29 participating European countries, the 27 Member States of the European Union (EU) plus Norway and Switzerland.
    The nutrient that should be reduced is sodium. As mostly sodium is consumed in the form of sodium chloride, which is salt, the High Level Group decided to communicate about ‘salt’ and not ‘sodium’, as this is also better understood by the public. This is why this report mostly refers to the term ‘salt’. The amount of sodium is multiplied by the factor 2.5 to give the equivalent amount of salt.
    This report does not prejudice or replace the report provided by the Council Conclusions of June 20101 which will be issued by the European Commission in the next year. The reporting period of the present document can be considered to cover the first two years of the Framework, i.e. 2008 and 2009.

    • Date de parution:
    • Editeur: Publications Office of the European Union
  • Dernière modification le 12-10-2015