Publications

30 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2008
    • Rapport
    • Anglais, Français

    Ce nouveau rapport publié par l’OMS, l’UNICEF et l’ONUSIDA, montre que les efforts combinés des pays et de leurs partenaires internationaux ont permis d’accomplir des progrès remarquables en vue d’assurer des interventions liées au VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

    Fin 2007, les patients sous traitement antirétroviral étaient près de un million (950,000) de plus que fin 2006, ce qui porte le nombre de patients sous traitement à environ trois millions. Ces quatre dernières années, ce chiffre a été multiplié par sept et plus. C’est en Afrique subsaharienne que la hausse a été la plus forte.

    En dépit de ces avancées sans précédent, la couverture mondiale du traitement antirétroviral demeure faible. Seulement 31% des personnes qui en auraient besoin suivaient un traitement antirétroviral fin 2007. Cette même année, on estime que 2,5 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 2,1 millions de malades sont morts du sida.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Enfance et adolescence, Santé sexuelle, Politique internationale
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais

    [Preuve d'actions sensibles à la sexospécificité afin de prévenir et de gérer le VIH / SIDA et les MST: Santé des jeunes – une intervention pansociétale]

    The WHO Regional Office for Europe supports Member States in improving adolescent health by recommending comprehensive, multisectoral and evidence-informed adolescent health approaches; by delineating the critical contribution of the health sector; by fostering actions towards reducing inequalities; and by addressing gender as a key determinant of adolescent health. This publication aims to support this work in the framework of the European strategy for child and adolescent health and development, and is part of the WHO Regional Office for Europe contribution to the development of a new policy framework for Europe, Health 2020, for which the WHO Regional Office for Europe has been mandated by the 53 Member States.

    Negative outcomes of early pregnancy and sexually transmitted infections (STIs), including HIV/AIDS, threaten the health of people in the second decade of life more than any other age group. What are the explanations behind the differences in STIs and HIV/AIDS among adolescent girls and boys? Are existing policies and programmes that address risk for STIs and HIV/AIDS gender sensitive?

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2009
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Selon ce nouveau rapport publié aujourd’hui par l’OMS, l’UNICEF et l’ONUSIDA, plus de quatre millions de personnes bénéficiaient fin 2008 d’un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, ce qui représente une augmentation de 36 % en un an et une multiplication par dix sur cinq ans du nombre de ces patients.
    Le rapport fait état d’autres progrès, notamment d’une extension du conseil et du dépistage du VIH et d’un meilleur accès aux services de prévention de la transmission mère-enfant du virus.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Santé sexuelle, Maladies, Statistiques
    • 2015
    • Rapport
    • Anglais

    This summary includes data on newly diagnosed cases of hepatitis B reported to ECDC by EU/EEA countries for 2013. Countries were requested to follow the EU 2012 case definition for hepatitis B reporting at the European level, but other case definitions were also accepted.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Centre for Disease prevention and Control (ECDC)
    • Politique nationale, Maladies, Santé sexuelle
    • 2011
    • Rapport
    • Français

    Les principaux chiffres du rapport d’activité 2010 :
    Bien que le dépistage au Luxembourg se fait sur une base volontaire, le taux de nouvelles contaminations par le VIH au Luxembourg a tendance à se stabiliser, passant après un pic de 68 cas enregistrés en 2008 à 64 en 2009, puis 62 cas en 2010 (dont 45 hommes et 17 femmes). La lutte contre le sida est étroitement liée à la lutte contre toutes formes de discriminations.
    La principale voie de transmission reste la transmission homosexuelle (29 cas), suivie par la transmission hétérosexuelle (27 cas). La transmission par injection parentérale de drogues illicites arrive en troisième position (moins de 5%). Ce nombre réduit de cas de transmission par injection s’explique par le nombre important de seringues stériles qui ont été distribuées gratuitement au Luxembourg.
    Ce rapport met en évidence deux phénomènes particulièrement inquiétants: d’une part, une flambée des cas de syphilis au Luxembourg et, d’autre part, un diagnostic parfois très tardif de la maladie sur des patients "le plus souvent hétérosexuels" qui "ne se sentent souvent pas concernés" et ne consultent les médecins qu’au moment où ils présentent déjà une complication grave de leur infection. Ce comportement explique également pourquoi le diagnostic est souvent plus tardif chez les personnes hétérosexuelles que les personnes homosexuelles.
    Quant à l’origine géographique des cas dépistés, 43% des cas proviennent de l’Europe de l’ouest, 9% de l’Afrique subsaharienne, 35% de l’Afrique du sud et sud-est.
    À l’heure actuelle, entre 500 et 600 personnes atteintes par le VIH au Luxembourg sont soignées au Centre hospitalier (CHL) de Luxembourg. Le nombre des cas non détectés est évalué à 100, voire, 200 cas. En 2010, 2 personnes sont décédées du sida au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Comité de Surveillance du SIDA Luxembourg
    • Politique nationale, Maladies, Santé sexuelle
    • 2006
    • Rapport
    • Français

    La lutte contre le HIV/Sida profite largement de la collaboration et de la concertation à l’échelle internationale. Aussi, la stratégie nationale en la matière tient pleinement compte des travaux d’ONUSIDA et de la « Declaration of Commitment on HIV/AIDS » approuvée par tous les les Etats membres de l’ONU en 2001, du « Global strategy framework on HIV/AIDS » et finalement de « l’UNAIDS policy position o intensifying prevention » publiée en 2005.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Santé sexuelle, Maladies, Politique internationale
    • 2015
    • Rapport
    • Français

    La communauté internationale s’est engagée à mettre fin à l’épidémie de SIDA en tant que menace pour la santé publique d’ici à 2030 – une cible ambitieuse du Programme de développement durable à l’horizon 2030 adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015 . Des cibles intermédiaires ont été établies pour 2020. Le présent projet de stratégie décrit la contribution du secteur de la santé à leur réalisation. Il définit à la fois les mesures que les pays doivent prendre et celles que l’OMS appliquera. Si elles sont mises en œuvre, ces mesures prioritaires appliquées par les pays et par l’OMS accéléreront et intensifieront la riposte au VIH de manière à ce que l’ambition de « mettre fin au SIDA » se concrétise.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Santé sexuelle, Maladies, Politique internationale
    • Rapport
    • Anglais

    [Plan d'action européen contre le VIH / SIDA 2012-2015]
    The primary audience for the European Action Plan for HIV/AIDS 2012–2015 is the national authorities in the WHO European Region responsible for HIV diagnosis, prevention, treatment, care and support, including health ministries and other government bodies responsible for health.
    The Action Plan is also intended for national authorities and ministries other than those directly responsible for health, including finance, education, social welfare, child protection, transportation, infrastructure, criminal justice, labour, immigration, development, defence, and foreign affairs, as well as associations, professional bodies, researchers, academics, civil society, advocacy groups, trade unions, the private sector, and international and global partners, including bilateral and multilateral donors.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Statistiques, Maladies, Santé sexuelle
    • 2009
    • Rapport
    • Anglais

    [Indice européen du VIH 2009]
    L'infection à VIH ne cesse de croître en Europe. Afin d'améliorer les soins et les conditions des personnes vivant avec le VIH / SIDA, mais également de prévenir la propagation de la maladie, il y a un besoin urgent de revoir et d'améliorer radicalement la gestion de la maladie du VIH / SIDA. Un tel changement devrait inclure les aspects juridiques, les soins du VIH et les conditions sociales. Cela a été préconisé dans le rapport Euro HIV Index (EHIVI) 2009, qui a été présenté à Bruxelles. Dans cette première enquête sur la politique du VIH et de meilleures pratiques, Luxembourg est sorti premier du classement parmi les 29 pays européens avec 857 points (sur 1000), suivi par Malte (791) et la Suisse (775).

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
  • Dernière modification le 12-10-2015