Publications

39 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Exposé
    • Allemand, Anglais, Français

    En ce qui concerne les dépenses de santé par tête d’habitant (4162 USD en 2006) le Luxembourg figure depuis quelques années dans le peloton de tête mondial, après les USA, la Norvège et la Suisse.
    Les dépenses de santé à charge de la Caisse Nationale de Santé, financée par les partenaires sociaux et l’Etat, sont publiques à 92,4 %, ce qui fait que les dépenses personnelles (out of pocket) sont les plus faibles parmi les pays de l’OCDE et ne pèsent que pour environ 1,5 % dans le budget des ménages-

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Santé mentale, Politique nationale, Système de santé
    • 2009
    • Exposé
    • Français

    On sait aujourd’hui que les troubles psychiatriques sont très répandus dans les pays développés et touchent en moyenne 10% de la population. L’OMS prédit qu’en 2020 les dépressions seront la 2ème source du fardeau global des maladies, l’alcool et les drogues et leur cortège de conséquences indésirables étant déjà actuellement à un stade endémique.
    Mais on sait aussi que grâce aux progrès de la prise en charge et notamment de la pharmacologie depuis les années 50, les troubles du comportement, à de rares exceptions près, peuvent être traités sans éloigner les malades de leur environnement normal.
    Cet exposé récapitule la mise en place de la réforme de la psychiatrie au Grand-Duché et fait le point en 2009 sur les acquis et les défis à venir.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Maladies, Statistiques
    • 2013
    • Article
    • Français

    Tous les 5 ans, la Fondation Cancer commandite une enquête sur les attitudes, connaissances et comportements de la population du Luxembourg face au cancer. Ceci permet de faire le point sur la situation et de voir l’évolution et les changements de la société au Luxembourg face au cancer.
    D'emblée, il faut dire que le cancer concerne directement ou indirectement une grande partie de la population. 2% de la population est en cours de traitement et 7% a déjà été traité pour un cancer dans le passé. 35% ont actuellement une ou plusieurs personnes atteintes de cancer dans leur famille proche et 86% dans leur entourage proche (famille, amis, collègues).

    • Date de parution:
    • Editeur: Fondation Cancer
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2009
    • Exposé
    • Français, Allemand, Anglais

    Le système de santé de chaque pays est une émulation de son histoire et le système luxembourgeois n’échappe pas à la règle.

    Si, sur base du programme gouvernemental, c’est actuellement le Ministère de la Santé a pour missions de piloter et de coordonner le système et d’opérationnaliser les buts fixés sur base de valeurs telles que la solidarité, l’universalité, l’équité d’accès et de traitement et autres, le développement durable et dispose à cet effet d’un arsenal de moyens, tel n’a pas toujours été le cas.

    En effet, ce ministère, hormis une apparition éphémère au lendemain de la 2ème Guerre Mondiale, n’a été mis en place, via un secrétariat d’Etat, que depuis 1956 et sa principale administration, la Direction de la Santé, ne s’est véritablement déployée que vers la fin du 20ème siècle.

    Aussi jusqu’à la fin des années 60, le rôle du Ministère de la Santé se limitait à veiller, d’abord avec le Collège Médical et ensuite avec la Direction de la Santé, à l’hygiène publique, à gérer les rares établissements que l’Etat avait créés par subsidiarité - comme l’asile pour aliénés, les sanatoriums pour tuberculeux et autres, l’établissement de cures thermales - et à surveiller les tâches déléguées à différents organismes dans des domaines indispensables à la santé publique mais dont le financement n’était pas pris en charge par les caisses de maladie, mais à défaut par l’Etat.

    Ce n’est qu’à partir des années 70 que l’Etat s’est engagé davantage dans le cofinancement des structures de santé et de l’assurance maladie. En même temps, il a confié par voie légale le rôle de contrôle des actions de santé à la Direction de la Santé et a progressivement mis en place un tissu législatif portant notamment sur l’exercice des professions de santé, l’organisation des soins urgents, la planification des établissements hospitaliers, la prise en charge des grossesses, des nouveau-nés, puis ultérieurement sur la médecine scolaire et celle du travail et s’est ainsi qu’il s’est donné les moyens pour jouer son rôle naturel de pilote d’un système de santé émergeant.

    Garant des valeurs, mais aussi d’un financement et d’un développement durables, il a ainsi progressivement pris en main la sécurité sociale et le secteur de la santé tout en veillant à une évolution consensuelle dont les principales caractéristiques sont actuellement les suivantes :

    • couverture universelle de la population via une assurance maladie et une assurance dépendance obligatoires,
    • prépondérance de l’exercice libérale de la médecine avec le médecin comme initiateur de toutes prestations opposables à l’assurance maladie,
    • conventionnement obligatoire des prestataires autorisés à exercer une profession ou une activité de santé,
    • libre choix du prestataire par le patient et accès direct au médecin spécialiste,
    • planification du secteur hospitalier et pharmaceutique,
    • équité de traitement des prestataires (personnes morales ou physiques) quelque soit leur statut.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Santé mentale
    • 2016
    • Exposé
    • Français, Allemand

    L’exposition itinérante « A|Normal » est une exposition de sensibilisation sur les troubles mentaux.
    Cette expo s’inscrit dans le cadre du « Plan National de Prévention du Suicide au Luxembourg », PNPSL, qui a défini 33 actions prioritaires pour les années 2015-2019, élaborées avec les acteurs de terrain et approuvées par le Groupe interministériel Prévention Suicide.

    • Date de parution:
    • Editeur: Service d'Information et et de Prévention de la Ligue
    • Alimentation, Maladies, Politique internationale
    • 2006
    • Charte
    • Français, Allemand, Anglais

    Pour relever le défi toujours plus menaçant que représente l’épidémie d’obésité pour la santé, les économies nationales et le développement, la charte européenne sur la lutte contre l’obésité a été adoptée lors de la Conférence ministérielle européenne de l'OMS sur la lutte contre l’obésité, Istanbul (Turquie), 16 novembre 2006.
    Le processus d’élaboration de cette Charte a fait intervenir, par le biais d’un dialogue et de consultations, différents secteurs ministériels, organismes internationaux, experts, membres du secteur associatif et acteurs du monde économique.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Tabac
    • 2016
    • Article
    • Anglais

    [Les inégalités socio-économiques dans le tabagisme et le sevrage tabagique en raison d'une interdiction de fumer: Etude transversale basée sur la population générale du Luxembourg]
    This study aimed to measure changes in socioeconomic inequalities in smoking and smoking cessation due to the 2006 smoking ban in Luxembourg. Data were derived from the PSELL3/EU-SILC (Panel Socio-Economique Liewen Zu Letzebuerg/European Union—Statistic on Income and Living Conditions) survey, which was a representative survey of the general population aged ≥16 years conducted in Luxembourg in 2005, 2007, and 2008. Smoking prevalence and smoking cessation due to the 2006 smoking ban were used as the main smoking outcomes. Two inequality measures were calculated to assess the magnitude and temporal trends of socioeconomic inequalities in smoking: the prevalence ratio and the disparity index. Smoking cessation due to the smoking ban was considered as a positive outcome. Three multiple logistic regression models were used to assess social inequalities in smoking cessation due to the 2006 smoking ban. Education level, income, and employment status served as proxies for socioeconomic status. The prevalence of smoking decreased by 22.5% between 2005 and 2008 (from 23.1% in 2005 to 17.9% in 2008), but socioeconomic inequalities in smoking persisted. Smoking prevalence decreased by 24.2% and 20.2% in men and women, respectively; this difference was not statistically significant. Smoking cessation in daily smokers due to the 2006 smoking ban was associated with education level, employment status, and income, with higher percentages of quitters among those with a lower socioeconomic status. The decrease in smoking prevalence after the 2006 law was also associated with a reduction in socioeconomic inequalities, including differences in education level, income, and employment status. Although the smoking ban contributed to a reduction of such inequalities, they still persist, indicating the need for a more targeted approach of smoke-free policies directed toward lower socioeconomic groups.
    Source: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: Plos One
    • Hygiène, Maladies, Politique nationale
    • 2006
    • Charte
    • Français

    Dans le but de renforcer la sécurité des soins , le Ministre de la santé a signé pour le Luxembourg le 10 novembre 2006 la charte de l'OMS pour la maîtrise des infections associées aux soins , dans le cadre du programme « sécurité des patients – défi mondial de l’OMS ».

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Drogues, Statistiques
    • 2014
    • Article
    • Anglais

    BACKGROUND/AIM:
    We analysed gender differences in national fatal overdose (FOD) cases related to opiates and cocaine use between 1985 and 2011 (n = 340).
    METHODS:
    Cross-examination of national data from law enforcement and drug use surveillance sources and of forensic evidence. Bivariate and logistic regression analysis of male/female differences according to sociodemographics, forensic evidence and drug use trajectories.
    RESULTS:
    The burden of deaths caused by FOD on the general national mortality was higher for men (PMR/100=0.55) compared with women (PMR/100=0.34). Compared with their male peers, women were younger at the time of death (t=3.274; p=0.001) and showed shorter drug use careers (t=2.228; p=0.028). Heroin use was recorded more frequently in first drug offences of female victims (AOR=6.59; 95% CI 2.97-14.63) and according to forensic evidence, psychotropic prescription drugs were detected to a higher degree in females (AOR=2.019; 95% CI 1.065-3.827).
    CONCLUSION:
    The time window between the onset of illicit drug use and its fatal outcome revealed to be shorter for women versus men included in our study. Early intervention in female drug users, routine involvement of first-line healthcare providers and increased attention to use of poly- and psychotropic prescription drugs might contribute to prevent premature drug-related death and reduce gender differences.

    Souce: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: Karger
    • Maladies
    • 2007
    • Charte
    • Allemand, Anglais, Français, Portugais

    Le réseau européen du coeur, en collaboration avec la Commission européenne et l'OMS, a lancé la première Charte européenne pour la santé du coeur instaurée dans le but de prévenir les MCV en Europe et a invité les organisations nationales et internationales à signer la Charte, à s'engager pour combattre le décès prématuré des personnes souffrant de MCV grâce à la prévention et d'agir sur la Déclaration de la Saint-Valentin 2000: "Chaque enfant né dans le nouveau millénaire a le droit de vivre jusqu'à l'âge de 65 ans au moins sans souffrir d'une maladie cardiovasculaire évitable".

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)] European Heart Network (EHN)
  • Dernière modification le 12-10-2015