Publications

5 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Travail, Handicap
    • 2010
    • Brochure
    • Français

    La diversité sur le lieu de travail constitue un véritable atout pour les entreprises. La prise de conscience du rôle fondamental des entreprises dans la promotion de la diversité est d’autant plus importante au Luxembourg que la population salariale provient pour une grande partie de pays du monde entier. Cet état de fait engendre une richesse au niveau des échanges entre salariés, grâce à l’hétérogénéité de leurs profils, ce qui entraîne une créativité et une innovation accrues au sein de l’entreprise. La motivation des salariés se reflète dans la performance de l’entreprise et contribue à améliorer l’image interne de celle-ci tout en projetant son engagement sociétal vers l’extérieur.
    L’atout de la diversité ne peut se développer pleinement au sein de l’entreprise que si l’environnement de travail est libre de toute discrimination. La mise en place d’une politique de la diversité s’inscrit ainsi nécessairement dans le long terme et vise à mettre en valeur les différentes aptitudes, expériences, idées et perspectives des salariés, ce d’autant plus que la dimension multiculturelle de notre société gagne en importance.
    La stratégie antidiscriminatoire de l’entreprise repose évidemment sur l’acceptation de la diversité des personnes dans toutes ses facettes : origine raciale ou ethnique, handicap, âge, orientation sexuelle et religion ou convictions. Une sensibilisation continue de tous les salariés aux différentes formes de discrimination est donc indispensable pour générer et maintenir un climat de travail où
    le « zéro tolérance » fait foi.
    Au niveau de la société, l’UEL plaide depuis plusieurs années pour une modification de l’équilibre de l’économie politique et encourage le débat sur une implication accrue de nos concitoyens dans le processus de décision politique au niveau national. Par ailleurs, par le biais de l’INDR, elle promeut auprès des entreprises luxembourgeoises une culture de responsabilité sociale.
    Le vade-mecum offrant des informations et conseils pratiques autour de ce thème et d’autres outils développés par l’INDR avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme « Progress », devraient assister les entreprises qui cherchent à s’approprier une certaine excellence dans ce domaine.

    • Date de parution:
    • Editeur: Institut National pour le Développement Durable et la Responsabilité Sociale des Entreprises (INDR)
    • Santé mentale, Politique internationale, Travail
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [La santé mentale et le bien-être sur le lieu de travail – protection et intégration en période difficile]
    Mental health problems have become one of the leading causes of work absenteeism and early retirement all over the European Region. The current economic recession and its effects on the job market are likely to add to the problems in employment and quality of life experienced by people with mental health problems and their families.
    This publication reflects the presentations given at a WHO meeting on mental health and well-being at the workplace in 2009. It suggests ways to respond to the challenges that modern working life presents to mental health and well-being and to overcome barriers to employment for people with mental health problems. It also discusses opportunities for integration and empowerment given the global economic downturn from the viewpoint of service-user and family-caregiver associations, enterprises, trade unions, politicians and researchers. It is essential reading for employers and policy-makers in the European Region and beyond.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Violence, Travail
    • 2010
    • Brochure
    • Allemand, Français

    Dans un but d’information et de sensibilisation, la présente publication contribue à expliquer des sujets qui font partie des thèmes liés au bienêtre au travail, à savoir les problèmes psychosociaux au travail en général, dont le harcèlement moral et la violence au travail en particulier, et propose des outils pour contribuer à l’amélioration du dialogue social en la matière.

    Les problèmes de mal-être au travail connaissent une croissance importante avec l’intensification du travail. Les impacts se font sentir dans la société, les organisations, auprès des individus, et ce, dans tous les secteurs économiques. Il s’agit d’un enjeu sociétal et il est important de développer le dialogue social dans les entreprises sur le sujet pour résoudre les problèmes psychosociaux.

    • Date de parution:
    • Editeur: Chambre des Salariés Luxembourg (CSL)
    • Santé mentale, Travail
    • 2010
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    Dans le cadre du programme de l’UE pour l’emploi et la solidarité sociale (Progress), cette publication intitulée Investir dans le bien-être au travail examine les risques psychosociaux en période de changement. Les effets négatifs potentiels de la restructuration sur la santé des travailleurs et de leurs familles ont été largement prouvés. L’incertitude et la précarité de l’emploi constituent également un lien important entre les programmes de restructuration et les effets sur la santé des employé(e)s tels que la dépression, l’absentéisme, les problèmes de sommeil, etc. Cette édition met en relief certains des principaux problèmes associés au changement organisationnel, à la restructuration, à la santé et au bien-être, et il explique ce qui peut être fait pour préparer plus efficacement les organisations et les personnes aux changements majeurs.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Statistiques, Travail
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [OSH en chiffres: Les troubles musculosquelettiques liés au travail — Faits et chiffres]
    Musculoskeletal disorders (MSDs) remain the most common occupational disease in the European Union and workers in all sectors and occupations can be affected. Recent figures, for example from Austria, Germany or France, also demonstrate an increasing impact of musculoskeletal disorders on costs. This latest report, following on from the Agency’s previous research, aims to give an updated overview of the current European situation as regards musculoskeletal disorders, the trends over the years since the first campaign in 2000, and a detailed insight into the causes and circumstances behind MSDs. The report highlights the main issues and aims to provide a well-founded evidence base, helping policy makers, actors at enterprise and sector level, as well as researchers and those who record, prevent and compensate occupational diseases in the European Union to set the agenda for the next years.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
  • Dernière modification le 12-10-2015