Publications

12 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Activité physique, Accidents et blessures, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    Le sport de haut niveau chez les jeunes élites s'est fortement professionnalisé au cours des dernières années, avec un accroissement du volume et de l'intensité des entraînements. Les risques liés à une activité physique soutenue et l'ampleur de la problématique des blessures sportives ne sont pas encore bien connus. L'objectif de cette étude était de faire un état des lieux de l'incidence des traumatismes et lésions de surcharge liés à la pratique sportive intense chez les jeunes au Grand-Duché de Luxembourg.
    Une enquête rétrospective a été menée en décembre 2006 auprès de 503 sportifs entre 8 et 26 ans, pratiquant les sports suivants: athlétisme, badminton, basketball, cyclisme, football, gymnastique, handball, karaté, natation, tennis, triathlon et tennis de table. Sur les 242 répondants, 49% déclarent avoir eu au moins une blessure liée à leur pratique sportive au cours des 12 mois précédents. Au total 167 blessures ont été enregistrées, ce qui correspond à une fréquence de 0.69 blessures par athlète par an. L'incidence des blessures a été déterminée en tenant compte de l'exposition au risque, soit le temps de pratique sportive, évalué ici à 11.5 heures par semaine en moyenne. L'incidence globale des blessures est de 1.16 blessures par 1000 heures de pratique (entraînements et compétitions). Elle varie en fonction du type de sport pratiqué, avec une valeur de 0.94 blessures/1000h pour les sports individuels, 1.66 blessures/1000h pour les sports collectifs et de 1.15 blessures/1000h pour les sports de raquettes. Globalement, le risque de se blesser en situation de compétition (incidence de 1.94) est 2.26 fois plus élevé qu'aux entraînements (incidence de 0.86). Le membre inférieur est concerné dans 58% des cas. Si un tiers des blessures est sans gravité, près d'une lésion sur cinq est sévère, obligeant l'athlète à un "repos" de plus de quatre semaines. Dans 22% des cas il s'agit d'une récidive. Une majorité des athlètes (63%) attribue la cause principale de leur blessure à un facteur interne.
    Il est recommandé d'affiner et de poursuivre la description du phénomène des blessures sportives par une approche prospective, permettant un suivi à long terme des jeunes athlètes de haut niveau. D'autre part, les résultats de cette étude démontrent la nécessité d'initier le travail sur le volet de la prévention primaire et secondaire par l'identification de profils à risque, basée sur l'évaluation des caractéristiques physiologiques et psychomotrices de l'athlète. Ce sera le point de départ incontournable pour mettre en place des stratégies de prévention pertinentes dont l'efficacité devra être évaluée régulièrement

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Ecole, Tabac, Enfance et adolescence
    • 2007
    • Rapport
    • Allemand

    Tabak ist ein Hauptrisikofaktor für die Gesundheit. Es führt zu erheblichen Gesundheitsschäden und ist für frühzeitiges Sterben verantwortlich. Jugendliche sind durch einen frühen Einstieg ins Rauchen besonders gefährdet.

    Die schule spielt eine entscheidende Rolle, um Kinder und Jugendliche zu stärken in ihrem Umgang mit Konsumgütern und Drogen und somit ihr Abhängigkeitsverhalten zu verhindern.

    Ziel des Shülerforums war es, nach einer Analyse der Probleme und Bedürfnisse, Empfehlungen aufzustellen, an Hand derer konkrete Projekte zur rauchfreien Schule abgeleitet werden können.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Maladies, Drogues, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    L’objectif de la présente recherche-action est de déterminer la prévalence des infections dues au virus de l’immunodéficience humaine (HIV), et aux virus des hépatites C (HCV), B (HBV) et A (HAV) dans la population des usagers problématiques de drogues d’acquisition illicite (UPDs) au G.-D. de Luxembourg, de procéder à une analyse transversale de la relation entre les infections étudiées et d’autres facteurs observables et d’assurer, en cas d’indication médicale, une offre de vaccination contre les hépatites A et B afin d’améliorer la couverture vaccinale au niveau national et d’orienter les personnes infectées vers les structures appropriées de prise en charge médicale.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health - Point focal OEDT
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2007
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Depuis que le VIH/sida a été décrit pour la première fois en 1981, on estime à 60 millions le nombre de personnes qui ont été infectées par le VIH, dont 20 millions sont décédées. L'ONUSIDA indique que moins d'une personne sur cinq exposée au risque d'infection par le virus a accès à des services de prévention de base. Par ailleurs, seules 24% des personnes ayant besoin d'un traitement contre le VIH y avaient accès au milieu de 2006.
    À la suite de l'engagement des membres du G8, puis de celui des chefs d'État et de gouvernement au sommet mondial de l'ONU en 2005, le secrétariat de l'ONUSIDA et ses partenaires ont eu des consultations pour définir le concept de l'accès universel à la prévention, au traitement et aux soins concernant le VIH/sida d'ici 2010, ainsi qu'un cadre pour y parvenir.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Activité physique, Alimentation, Politique nationale
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    L’initiative luxembourgeoise en faveur de la promotion de l’alimentation saine et de l’activité physique s’inscrit dans la « Politique-cadre de la Santé pour tous pour la Région européenne de l’OMS » qui constitue le cadre d’élaboration des politiques de santé dans la Région européenne pour les années à venir.

    Le but général est de permettre à chacun de réaliser pleinement son potentiel de santé. Deux objectifs principaux d’amélioration de la santé orientent les efforts à déployer pour atteindre ce but général :

    • promouvoir et protéger la santé des individus tout au long de leur vie,
    • réduire l’incidence des principales maladies et des principaux traumatismes, et les souffrances qui en résultent.

    Lors du renouvellement du programme « Gesond iessen, Méi bewegen » (GIMB) un nouveau plan cadre national GIMB 2018-2025 a été élaboré.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Environnement, Maladies, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Quelle est la charge de morbidité qui pourrait être évitée grâce à une meilleure gestion de notre environnement? Celui-ci influence notre santé de diverses façons — à travers des expositions à des facteurs de risques physiques, chimiques et biologiques, ainsi qu'à travers nos changements de comportement face à ces risques.

    Pour répondre à cette question, une étude exhaustive de la littérature et l'expertise de plus de 100 experts du monde entier ont été compilées dans un rapport intitulé "Prévenir la maladie grâce à un environnement plus sain".

    Celui-ci présente une étude complète sur la manière dont l'environnement dans son ensemble, particulièrement celui que l'on peut modifier (voir encadré), a un impact sur la santé.

    Le pourcentage de la maladie, imputable à l'environnement, est donné pour 85 catégories de maladies et de traumatismes, et est indiqué pour les 14 régions de l'OMS.

    Les résultats montrent que des facteurs de risques environnementaux jouent un rôle dans plus de 80% des maladies régulièrememnt recensées par l'Organisation mondiale de la Santé. Globalement, on estime que 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% de tous les décès peuvent être attribués à des facteurs environnementaux. Parmi les enfants (0-14 ans), ces chiffres s'élèvent à plus d'un tiers de la charge de morbidité.

    Ces premières estimations peuvent avoir d'importantes implications pour les preneurs de décisions car les riques environnementaux pris en compte dans cette recherche pourraient être réduits de façon significative par des interventions dont le ratio coût-efficacité a été prouvé. En outre, ces investissements coordonnés pourraient contribuer à promouvoir l'application de stratégies de développement plus rentables et porteuses de multiples avantages sociaux et économiques.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Environnement, Alimentation, Radioprotection
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    La division de la radioprotection promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement contre les dangers des rayonnements ionisants.

    Les missions de la division de la radioprotection sont d’un caractère essentiellement préventif, qui consistent à réduire voire empêcher l’exposition aux rayonnements ionisants pouvant engendrer des nuisances pour la santé. A ces fins, la connaissance de l’exposition de la population nationale aux rayonnements ionisants est indispensable. Ce récapitulatif annuel reprend les rapports mensuels sur les données de radioactivité mesurées dans la chaîne alimentaire et dans l’environnement.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la radioprotection
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    Ce rapport offre une description de l'ensemble des activités menées par les différents services du Ministère de la Santé, de la Direction de la Santé et du Laboratoire National de Santé.
    Les différentes actions conventionnées sont également présentées dans ce rapport. Elles concourent au développement continu du système de santé luxembourgeois.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Drogues, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Anglais, Français

    Depuis sa création en 1994, le Point focal luxembourgeois de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) œuvre au développement d’un réseau national d'observation en matière de drogues et de toxicomanies, connu sous le nom de Réseau luxembourgeois d'information sur les stupéfiants et les toxicomanies (RELIS). Outre ses travaux de recherche thématiques, il publie annuellement le rapport national sur l’état du phénomène de la drogue au G.- D. de Luxembourg.
    Ce rapport vise à situer le contexte dans lequel s’inscrivent l’usage et le trafic illicites de drogues et les toxicomanies à l’échelle nationale en proposant une vue d’ensemble des orientations et des tendances actuellement observées en la matière.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
  • Dernière modification le 12-10-2015