Publications

4 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Environnement
    • 2012
    • Rapport
    • Anglais

    [Impact sanitaire du carbone noir]
    This report presents the results of a systematic review of evidence of the health effects of black carbon (BC). Short-term epidemiological studies provide sufficient evidence of an association of daily variations in BC concentrations with short-term changes in health (all-cause and cardiovascular mortality, and cardiopulmonary hospital admissions). Cohort studies provide sufficient evidence of associations of allcause and cardiopulmonary mortality with long-term average BC exposure. Studies of short-term health effects suggest that BC is a better indicator of harmful particulate substances from combustion sources (especially traffic) than undifferentiated particulate matter (PM) mass, but the evidence for the relative strength of association from long-term studies is inconclusive. The review of the results of all available toxicological studies suggested that BC may not be a major directly toxic component of fine PM, but it may operate as a universal carrier of a wide variety of chemicals of varying toxicity to the lungs, the body’s major defence cells and possibly the systemic blood circulation. A reduction in exposure to PM2.5 containing BC and other combustion-related PM material for which BC is an indirect indicator should lead to a reduction in the health effects associated with PM.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Environnement, Alimentation, Radioprotection
    • 2012
    • Rapport
    • Français

    La division de la radioprotection promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement contre les dangers des rayonnements ionisants.

    Les missions de la division de la radioprotection sont d’un caractère essentiellement préventif, qui consistent à réduire voire empêcher l’exposition aux rayonnements ionisants pouvant engendrer des nuisances pour la santé. A ces fins, la connaissance de l’exposition de la population nationale aux rayonnements ionisants est indispensable. Ce récapitulatif annuel reprend les rapports mensuels sur les données de radioactivité mesurées dans la chaîne alimentaire et dans l’environnement.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la radioprotection
    • Environnement
    • 2012
    • Rapport
    • Anglais

    [Les inégalités en matière d'hygiène de l'environnement en Europe. Rapport d'évaluation]

    The unequal distribution of people’s exposure to – and potentially of disease resulting from – environmental conditions is strongly related to a range of sociodemographic determinants. Interventions to tackle such environmental health inequalities need to be based on an assessment of their magnitude and on the identification of population groups that are most exposed or most vulnerable to environmental risks. But data are scarce.

    To address this gap, and follow up on the commitments made at the Fifth Ministerial Conference on Environment and Health in Parma, Italy in 2010, the WHO Regional Office for Europe has carried out a baseline assessment of the magnitude of environmental health inequality in the European Region based on a core set of 14 inequality indicators.

    The main findings indicate that socioeconomic and demographic inequalities in risk exposure are present in all countries, though they vary from country to country. The report reviews inequalities related to housing, injuries, and the environment, identifies gaps in evidence that still need to be filled, and suggests priority action to be taken at both the subregional and the national level, bearing in mind those national variations.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Environnement, Radioprotection
    • 2012
    • Rapport
    • Allemand

    [Rapport final pour le stress test de la centrale nucléaire de Cattenom]
    Suite à l’accident nucléaire de Fukushima Daiichi qui s’est produit le 11 mars 2011 au Japon, le Conseil de l’Europe a décidé de procéder à des analyses du parc des réacteurs nucléaires en Europe afin de réévaluer la sûreté et les marges de sécurité des réacteurs face à cet accident (communément nommé « stress-test »).

    Concerné par la sûreté nucléaire, à cause de la proximité de la centrale nucléaire de Cattenom, le Luxembourg s’est adjoint à la Rhénanie-Palatinat et la Sarre de la république fédérale d’Allemagne poursuivant un but similaire quant à l’observation des stress-tests. Ainsi, les trois parties ont engagé l’expert Dieter Majer afin d’avoir un appui technique lors des évaluations de sûreté.

    Cette collaboration étroite a donné lieu à une série de réunions, lors desquelles les rapports dressés par l'opérateur de la centrale de Cattenom (EDF), l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) ainsi que de l’Autorité de Sûreté Nucléaire française (ASN) furent étudiés. Lors de ces analyses, un nombre d'éléments importants pour la sûreté ont pu être identifiés et ont fait l’objet d’une communication à l’Autorité française, qui en a pris connaissance lors de ses conclusions finales.

    Ce travail d’accompagnement a été conclu par l’édition d’un rapport final, qui traite les différentes étapes du processus et présente les résultats de l’analyse ainsi que leurs conclusions. Le rapport fut présenté le 5 mars 2012 par les autorités du Luxembourg, de la Rhénanie-Palatinat et de la Sarre conjointement avec l’expert mandaté.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 12-10-2015