Publications

7 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    Dans le contexte de sensibilisation croissante aux maladies rares, la Commission européenne a lancé cette étude Eurobaromètre, publiée ce 28 février 2011, qui est précisément la 4e Journée mondiale des maladies rares. Le présent rapport se penche sur la sensibilisation des Européens et la connaissance qu’ils ont des maladies rares, mais aussi sur leur niveau de soutien aux actions entreprises dans le cadre des initiatives politiques aux niveaux national et européen.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Ce rapport décrit les trois composantes essentielles de la santé des os et des muscles.
    Manger de façon équilibrée et rester physiquement actif sont deux composantes essentielles d’un mode de vie sain. Ce sont également les piliers de la prévention de l’ostéoporose, et ce à toutes les étapes de la vie. Bien que le patrimoine génétique détermine la taille et la densité des os, des facteurs liés au mode de vie tels qu’un exercice régulier et une bonne nutrition jouent également un rôle majeur.

    • Date de parution:
    • Editeur: International Osteoporosis Foundation (IOF)
    • Maladies, Santé sexuelle, Politique internationale
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais, Français

    La stratégie mondiale OMS du secteur de la santé sur le VIH 2011-2015 oriente la riposte du secteur de la santé aux épidémies provoquées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) afin d’instaurer un accès universel aux services de prévention, de diagnostic, de traitement, de soins et de soutien concernant le VIH.

    Elle réaffirme les buts et les cibles mondiaux de la riposte du secteur de la santé au VIH.

    Elle définit quatre orientations stratégiques susceptibles de guider les ripostes des pays.

    Elle précise les actions nationales et les contributions de l’OMS recommandées pour chaque orientation stratégique.

    Elle a pour objet de promouvoir une riposte à long terme et durable au VIH par le renforcement des systèmes d’action sanitaire et communautaire, l’étude des déterminants sociaux de la santé qui alimentent l’épidémie et entravent les mesures prises pour la combattre, et par la protection et la promotion des droits humains et de l’égalité des sexes considérés comme des éléments essentiels de la riposte du secteur de la santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Statistiques
    • 2011
    • Fiche
    • Français, Anglais

    Cette fiche pays fournit les résultats pour le Luxembourg dans le cadre de l’enquête Eurobaromètre "Sensibilisation des Européens aux maladies rares" publiée en février 2011.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Statistiques, Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Français

    A l’occasion de la 4ème Journée Mondiale des Maladies Rares rarediseaseday.org, le Ministère de la Santé, le «Groupe de travail maladies rares», et l’Association Luxembourgeoise d’aide pour les personnes Atteintes de maladies Neuromusculaires et de maladies rares / ALAN présentent les résultats d’une enquête qui fut menée entre mai 2006 et février 2007.

    Une maladie rare est une affection dont la prévalence est très faible. Chaque maladie rare, prise isolément, est un destin rare, touchant par définition moins d’une personne sur 2000. Dans l’Union Européenne, les pathologies rares touchent une population estimée à 29 millions de personnes ; soit on doit estimer environ 30.000 personnes affectées au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Maladies, Politique nationale
    • 2011
    • Rapport
    • Français

    En 2010, un audit du système de dépistage, de diagnostic et de prise en charge des cancers du sein a été commandité par le Ministre de la Santé. Le rapport d’audit, présenté en 2011, propose des recommandations visant à une meilleure documentation des activités et une meilleure coordination des étapes de la prise en charge des femmes concernées. Fruit d’une concertation avec les multiples professionnels impliqués et des représentantes des patientes , la roadmap présentée dans ce document décrit la stratégie qui, en 2015, doit amener le système luxembourgeois de dépistage, diagnostic et prise en charge des cancers du sein à être reconnu pour son niveau de performance correspondant aux standards internationaux.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Politique nationale, Maladies, Santé sexuelle
    • 2011
    • Rapport
    • Français

    Les principaux chiffres du rapport d’activité 2010 :
    Bien que le dépistage au Luxembourg se fait sur une base volontaire, le taux de nouvelles contaminations par le VIH au Luxembourg a tendance à se stabiliser, passant après un pic de 68 cas enregistrés en 2008 à 64 en 2009, puis 62 cas en 2010 (dont 45 hommes et 17 femmes). La lutte contre le sida est étroitement liée à la lutte contre toutes formes de discriminations.
    La principale voie de transmission reste la transmission homosexuelle (29 cas), suivie par la transmission hétérosexuelle (27 cas). La transmission par injection parentérale de drogues illicites arrive en troisième position (moins de 5%). Ce nombre réduit de cas de transmission par injection s’explique par le nombre important de seringues stériles qui ont été distribuées gratuitement au Luxembourg.
    Ce rapport met en évidence deux phénomènes particulièrement inquiétants: d’une part, une flambée des cas de syphilis au Luxembourg et, d’autre part, un diagnostic parfois très tardif de la maladie sur des patients "le plus souvent hétérosexuels" qui "ne se sentent souvent pas concernés" et ne consultent les médecins qu’au moment où ils présentent déjà une complication grave de leur infection. Ce comportement explique également pourquoi le diagnostic est souvent plus tardif chez les personnes hétérosexuelles que les personnes homosexuelles.
    Quant à l’origine géographique des cas dépistés, 43% des cas proviennent de l’Europe de l’ouest, 9% de l’Afrique subsaharienne, 35% de l’Afrique du sud et sud-est.
    À l’heure actuelle, entre 500 et 600 personnes atteintes par le VIH au Luxembourg sont soignées au Centre hospitalier (CHL) de Luxembourg. Le nombre des cas non détectés est évalué à 100, voire, 200 cas. En 2010, 2 personnes sont décédées du sida au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Comité de Surveillance du SIDA Luxembourg
  • Dernière modification le 12-10-2015