Publications

3 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Urgences et Gardes, Système de santé
    • Flyer
    • Français, Portugais, Allemand, Anglais

    Le système de santé luxembourgeois garantit un accès égal et universel à des soins de santé de qualité, dans le cadre d’un parcours de soins coordonné et articulé autour des besoins du patient, en garantissant la liberté de choix du patient et la liberté thérapeutique du prestataire.

    L'application DispoDoc vous indique en temps réel les médecins disponibles là où vous êtes.

    Cette publication fait partie de l’info kit multilingue “Le système de santé luxembourgeois”.
    Autres documents faisant partie du même kit:

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Français, Luxembourgeois, Allemand, Anglais, Portugais

    Häufig gestellte Fragen
    Was ist die gemeinsame Pflegeakte
    Wird die DSP die Patientenakten der einzelnen Träger ersetzen?
    Welche Informationen befinden sich im DSP?
    Ist die DSP verpflichtend für den Bürger ?
    Wer hat Zugang zur DSP ?
    Wo werden die Daten der Gesundheitsakte gespeichert ?
    Wie wird die Sicherheit der Daten gewährleistet ?

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Français

    Tout au long de sa vie, le patient est accompagné par différents professionnels de santé dans son parcours de soins de santé. Afin que ces professionnels de santé puissent assurer un bon suivi et une bonne coordination des soins à prodiguer, il est indispensable qu’ils disposent des données de santé pertinentes du patient facilitant cette prise en charge.
    C’est pour assurer ce rôle de relai d’information, que dès à présent le Dossier de Soins Partagé (DSP) entre dans sa première phase de déploiement.
    Il a été convenu, en accord avec la Commission Nationale pour la Protection des Données, de lancer le DSP en phase pilote auprès d’une cible restreinte de patients, sous forme de DSP de préfiguration, avant de le généraliser. Les patients retenus pour ce pré-lancement du DSP sont ceux suivis par un médecin référent.
    De plus, il est prévu de faire bénéficier un nombre limité de personnes volontaires à la phase pilote du DSP à partir de l’automne 2015. Ces patients «volontaires» obtiendront un DSP de préfiguration sur base de leur demande explicite introduite par voie écrite (principe de «opt-in» ).

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
  • Dernière modification le 12-10-2015