Publications

146 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Fiche
    • Français

    Cette fact sheet présente les résultats de l’Etude EHIS concernant le dépistage des cancers au Grand-Duché de Luxembourg (GDL).

    Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une enquête européenne et a été conduite en 2014 auprès de 4004 hommes et femmes âgés de 15 ans et plus résidant au GDL.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Tabac, Statistiques
    • 2010
    • Communiqué
    • Français

    Conférence de presse présentant les résultats de la dernière enquête de la Fondation Luxembourgeoise Contre le Cancer sur les habitudes tabagiques de la population du Luxembourg réalisée durant l’année 2009 par TNS ILRES auprès de 4.677 personnes à partir de 15 ans (enquête représentative de la population).
    La tendance est clairement à la baisse: le nombre de fumeurs diminue lentement, mais sûrement. Il s’agit donc de rester vigilant et de garder le tabagisme à l’ordre du jour. La prévention doit se jouer sur plusieurs plans (législatif, fiscal, éducatif) L’urgence est clairement l’interdiction totale de fumer dans les cafés et discothèques.

    • Date de parution:
    • Editeur: Fondation Cancer
    • Alimentation, Maladies
    • 2006
    • Communique
    • Français

    L’obésité connaît une progression fulgurante et concerne désormais toute la planète. Elle touche non seulement les adultes mais aussi les enfants. 155 millions d’enfants en âge scolaire sont en excès de poids dans le monde. 30 à 45 millions parmi eux sont obèses, soient 2 à 3% des enfants âgés de 5 à 17 ans. 22 millions d’enfants de moins de 5 ans sont également touchés par l’épidémie. Le Grand-Duché de Luxembourg n’est pas épargné par ce phénomène puisqu’en 2001, la surcharge pondérale a été évaluée par la Médecine Scolaire à 13,5% chez les adolescents de l’enseignement post-primaire et l’obésité à 7,6% pour les filles et 10,4% pour les garçons.

    L’obésité constitue aujourd’hui une priorité de Santé Publique du Ministère de la Santé luxembourgeois, ainsi que des médecins et autres acteurs sanitaires dans le pays.

    En effet, sans intervention pour prévenir la tendance croissante de l’obésité infantile, et sans moyen précis et fiable pour la dépister et la prendre en charge ; la morbi-mortalité, les conséquences sanitaires et le coût économique de cette maladie risquent d’augmenter dans les décennies à venir. Or, à ce jour, au Grand-Duché de Luxembourg, on ne dispose pas encore de moyens précis, structurés et standardisés pour le diagnostic, la prise en charge thérapeutique et la prévention de l’obésité infantile.

    Afin de pouvoir développer une politique de prévention adaptée, l’étude OSPEL a ainsi été confiée au Centre d’Etudes en Santé du Centre de Recherche Public-Santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Drogues, Statistiques
    • 2012
    • Article
    • Anglais

    BACKGROUND:
    To determine the seroprevalence of hepatitis B (HBV), hepatitis C (HCV) and HIV infections in problem drug users (PDU) in Luxembourg. To measure the validity of self-reported test results provided by study participants as well as obtained through the national drug-monitoring system (RELIS).
    METHODS:
    In a cross-sectional multisite study, data were collected by voluntary, anonymous and assisted questionnaires and serological detection of antibodies and antigens. Out of 1169 contacts, 397 participants were recruited within in and out-of-treatment settings (84.2% injecting drug users; IDU).
    RESULTS:
    The prevalence of antibodies to HIV was 8/272 (2.9%; 95% CI 0.9% to 4.9%), to HCV 245/343 (71.4%; 66.6% to 76.2%), and 67/310 (21.6%; 17.1% to 26.2%) to total HBV antibodies and surface antigen (for IDU 5/202, 218/268 and 59/239, respectively). Specificity of study self-reports was very high for HBV and perfect for HCV and HIV. Sensitivity was 0.224, 0.798 and 0.800, respectively. Kappa scores provided degrees of agreement between serological tests and study self-reports of 0.89 for HIV, 0.65 for HCV and 0.25 for HBV. In contrast to simultaneous cross-sectional self-reports, secondary self-reported data (RELIS) showed high agreement for HIV and HBV infections and provided a good proxy for estimation of HCV seroprevalence.
    CONCLUSION:
    HIV testing routines in PDU should be completed at least by HBV and HCV detection given the poor validity of cross-sectional self-reports on hepatitis infections. HIV and hepatitis prevalence estimations in PDU gain by relying on multisite/setting data collection. Research should further investigate the validity of HIV and hepatitis self-reports from routine drug-monitoring systems versus cross-sectional surveys.

    Souce: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: BMJ
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2011
    • Communique
    • Français, Anglais

    Aperçu de la situation des soins de longue durée au Luxembourg issu du rapport de l'OCDE "Besoin d’aide ? La prestation de services et le financement de la dépendance" : Notes et faits saillants pour le Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE)
    • Statistiques, Maladies
    • 2003
    • Article
    • Français

    J. Le Sein, 2003, t. 13, n° 2 (Congrès: Dépistage et diagnostic précoce, apport du numérique, Luxembourg, 23/05/2003)
    Au début des années 1990, confrontées à un taux élevé de cancers du sein dans la population, les autorités politiques luxembourgeoises ont décidé de mettre en place un dépistage organisé au niveau national. L’un des soucis principaux a été dès le début de respecter une méthodologie rigoureuse, imprégnée des recommandations de la Commission Européenne. Le contrôle de qualité technique a été appliqué dès 1994, et l’accent a été mis sans relâche sur la formation des manipulatrices à l’évaluation de la qualité à la lecture des mammographies, surtout en positionnement. Les résultats des dix premières années sont repris ici, selon les référentiels internationaux reconnus : indicateurs d’impact, indicateurs de qualité, indicateurs précoces d’efficacité, indicateurs d’organisation. L’existence d’un seul laboratoire d’anatomopathologie et d’un seul registre des tumeurs a permis d’obtenir la majeure partie des résultats histologiques.
    En dix ans, un total de 69 780 mammographies a été réalisé, 32 853 (47 %) en « première mammographie », 36 927 en « mammographies subséquentes ». Les indicateurs de qualité et d’efficacité sont en général conformes aux normes européennes. Le taux de cancers de bon pronostic est élevé. Deux conclusions s’imposent : la participation des femmes au dépistage doit être régulière dans le temps, ne dépassant pas l’intervalle de deux ans entre deux dépistages ; et l’amélioration du dépistage des cancers de petite taille doit s’accompagner de l’évaluation d’un suivi diagnostique et thérapeutique adéquats, permettant de diminuer la mortalité sans doute, mais surtout la morbidité du traitement des cancers

    • Date de parution:
    • Editeur: Masson
    • Maladies, Santé sexuelle, Statistiques
    • 2009
    • Communiqué
    • Français

    Le Luxembourg est sorti premier en 2009 le nouveau classement européen concernant les conditions d'accès aux traitements et les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH / SIDA (Euro HIV Index 2009).

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Maladies, Statistiques
    • 2014
    • Fiche
    • Anglais

    [Indice européen Diabètes 2014 (Tableau de synthèse)]
    Ce tableau de synthèse Euro Diabetes Index 2014 donne le classement des 30 pays européens ayant participé à l’enquête sur les conditions d'accès aux traitements et les conditions de vie des personnes vivant avec le diabète.

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
  • Dernière modification le 12-10-2015