Publications

13 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Politique internationale
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [Recommandations en matière de bonnes pratiques pour la préparation contre les pandémies émises à la suite d’une évaluation des interventions de lutte contre la grippe pandémique H1N1 2009]
    To evaluate the pandemic planning activities (PPA) undertaken before March 2009 in relation to the subsequent response to pandemic (H1N1) 2009, WHO/Europe randomly selected seven Member States in the European Region to participate in a detailed and systematic qualitative study. WHO teams visited each country and interviewed representatives from health and civil response ministries, national public health authorities, regional authorities, general practitioners and hospital physicians. Forty-nine group interviews were conducted, using an open-ended, questionnaire-based approach with contributions from more than 200 people, resulting in 90 hours of recorded material that was subsequently transcribed and subjected to detailed content analysis. From these data, WHO/Europe was able to determine six major themes essential to successful PPA and to conclude that PPA were successfully undertaken in the WHO European Region before the 2009 pandemic. At a workshop in Copenhagen, representatives of the participating countries discussed these findings and identified good practices for pandemic preparedness and planning.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Statistiques
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [La pandémie de grippe A(H1N1) en Europe en 2009: Leçons de l'expérience]
    Ce rapport vise à fournir un large aperçu de l'épidémiologie et la virologie de la pandémie de 2009 dans l'Union européenne et les pays de l'espace économique européen. Les principales tendances et les informations sont tirées de l'analyse et l'interprétation des analyses épidémiologiques et virologiques de données et autres services fournis au Centre européen de prévention et de contrôle du système européen de surveillance par le réseau European Influenza Surveillance.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Centre for Disease prevention and Control (ECDC)
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2010
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Ce nouveau rapport publié conjointement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), présente les progrès réalisés au cours de l'année écoulée.
    Il fait état également du chemin qu'il reste à parcourir car, contrairement aux objectifs fixés, l’accès universel à la prévention, au traitement et à la prise en charge de l’infection à VIH ne seront pas atteints en 2010.
    Il s'agit de la quatrième édition d'une série de rapports annuels publiés depuis 2006 en collaboration avec les autres partenaires de la lutte contre le VIH/sida.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle, Politique nationale
    • 2010
    • Rapport
    • Français

    HIV/SIDA au Luxembourg en 2009

    L’année passée le Comité de Surveillance du Sida avait pris 3 résolutions. Il a commencé à les mettre en oeuvre en 2009 :

    1. Le Comité a été en partie rajeuni et des représentants supplémentaires de la Société Civile en font partie désormais.
    2. Le Dispositif d’Intervention Mobile permettant de faire de la prévention chez ceux qui ont de la peine à accepter les méthodes traditionnelles, a commencé ses activités.
    3. Le Comité a appris à mieux connaître l’épidémie HIV/SIDA au Luxembourg – il a eu en automne 2009 l’accord du Comité national d’Ethique pour entreprendre les enquêtes nécessaires.

    En octobre : Health Consumer Powerhouse*, qui est une organisation européenne représentant les intérêts des patients – dans ce cas des patients infectés à HIV – a attribué la meilleure note au Luxembourg (857 points sur un total possible de 1000 points) parmi 29 pays européens (les 27 pays de l’U.E. + la Suisse et la Norvège). Les points essentiels considérés par Health Consumer Powerhouse étaient la prévention, l’accès aux traitements, la non-discrimination pour tous et plus particulièrement les populations qui ont plus de risques de s’infecter: utilisateurs de drogues parentérales, professionnel(le)s du sexe, migrants, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, prisonniers

    La remise du prix a eu lieu le 13 octobre 2009 à Bruxelles dans les locaux du Parlement Européen en présence de députés de la Suède qui détenait à ce moment la présidence de l’Europe.

    Le Luxembourg considère cette récompense comme l’aboutissement de sa politique suivie depuis plus de 25 ans.

    • Date de parution:
    • Editeur: Comité de Surveillance du SIDA Luxembourg
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2010
    • Affiche
    • Français

    Cette affiche a été élaborée pour la campagne de sensibilisation sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles « N’oublie rien ! ».

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Aidsberodung - Croix-Rouge luxembourgeoise (SIDA)
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2010
    • Affiche
    • Français

    Cette affiche a été élaborée pour la campagne de sensibilisation sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles « N’oublie rien ! ».

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Aidsberodung - Croix-Rouge luxembourgeoise (SIDA)
    • Maladies, Système de santé
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [Comment les systèmes de santé peuvent lutter contre les inégalités en ce qui concerne les problèmes prioritaires de santé publique : l’exemple de la tuberculose]
    A knowledge network supporting the WHO Commission on Social Determinants of Health identified 13 priority public health conditions that: lead to a heavy burden of disease, vary widely among and within populations, disproportionately affect certain groups and are prone to epidemics. This booklet uses one of these conditions, tuberculosis (TB) as an example, to show:
    – how social determinants cause inequities in exposure to, outcomes of and consequences of TB; and
    – how action on these determinants – the “causes of causes” – will reduce inequities and therefore the harm done by TB and other priority public health conditions.

    The booklet describes TB in the WHO European Region and how social determinants lead to differences in exposure to up-, mid- and downstream risk factors; vulnerability; health outcomes and consequences. It spells out the implications of these facts for policy: the need for universal social protection systems (using targeting only for populations that fall through the cracks); better primary health care, TB care and other services; intersectoral action for health; and social empowerment and respectful treatment. The booklet concludes by calling for research to increase the evidence base on the causal pathways of the social determinants of TB in Europe and on effective strategies and programmes.
    Commissioned by WHO/Europe as part of the WHO/European Commission joint project on equity in health, this is the first of six briefings on policy issues. The project focuses on improving health intelligence and building policy-makers and practitioners’ know-how and capacity to tackle socially determined health inequities as part of health system performance.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Médicaments
    • 2010
    • Brochure
    • Allemand, Français, Portugais

    Une maladie infectieuse peut être provoquée par un VIRUS, par une BACTERIE, ou d’autres microorganismes. Les antibiotiques tuent les bactéries, mais ils n’ont aucune efficacité contre les virus.

    Or, la plupart des infections dont nous souffrons au quotidien, comme le refroidissement ou la grippe par exemple, sont virales.

    Face à une infection virale, les antibiotiques ne font ni baisser la fièvre, ni guérir plus vite, car ils sont inefficaces contre les virus. Ils ne préviennent pas non plus une contagion par un virus ou une bactérie.

    La plupart des infections virales, comme par exemple les rhumes, les angines, la toux banale ou la grippe, guérissent d’elles-mêmes spontanément.

    En attendant, on peut soulager leurs symptômes avec les moyens et médicaments classiquement utilisés contre la fièvre et la douleur.

    Il est à rappeler que la meilleure protection contre la grippe saisonnière est la vaccination annuelle, généralement en automne.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Accidents et blessures, Maladies, Statistiques
    • 2010
    • Rapport
    • Français

    Une démarche d'analyse plus approfondie des données relatives aux causes de décès a été entreprise sur la période de 1968 à 2007.
    Ce rapport présente le développement historique du système de surveillance de la mortalité au Luxembourg ainsi que la situation actuelle, tant légale qu'administrative.
    Des éléments méthodologiques liés à l'enregistrement, la déclaration, la codification et les indicateurs de santé sont ensuite développés. Les principales tendances des taux de mortalité en fonction de l'âge, de causes spécifiques de décès ou de la résidence des personnes décédées sont observées depuis le début des années '70 à nos jours.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Enfance et adolescence, Environnement, Maladies
    • 2010
    • Affiche
    • Français, Allemand

    Cette affiche est publiée dans le cadre de la campagne de sensibilisation contre le cancer de la peau « Les cadeaux du soleil - Soleil: Ami ou ennemi! ».
    POUR COMMANDER des affiches, télécharger le bon de commande, et retourner le par fax auprès de la Direction de la Santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé Société Luxembourgeoise de Dermato-Vénéréologie (SLDV)
  • Dernière modification le 12-10-2015