Publications

43 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Diabète, Maladies, Statistiques
    • 2016
    • Dépliant
    • Français

    Le diabète est une maladie toujours plus présente dans les pays industrialisés et le Luxembourg ne fait pas exception. Il existe principalement, deux types de diabète, le diabète de type 1, caractérisé par un manque d’insuline et le diabète de type 2, qui résulte de la mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Ce dernier type est beaucoup plus fréquent que le diabète de type 1 (90 % des cas).
    Les chercheurs de l’Unité de recherche en épidémiologie et santé publique du LIH mesurent régulièrement la prévalence du diabète sur la population luxembourgeoise. Une surveillance permettant d’identifier les facteurs associés à cette maladie et d’en contrôler les effets.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health (LIH)
    • Seniors
    • 2016
    • Dépliant
    • Allemand, Français

    Ce dépliant offre des conseils pratiques pour un appareillage réussi, des explications pour que le remboursement soit assuré, ainsi que quelques astuces essentielles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Service Audiophonologique
    • Vaccinations, Maladies
    • 2016
    • Dépliant
    • Français

    La rougeole continue à sévir en Europe.
    Si vous êtes né(e) après 1980, et que vous n’avez reçu qu’une seule vaccination, un rappel de vaccination contre la rougeole, la rubéole et les oreillons est nécessaire. Pour tous les adultes, un rappel contre la polio, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est nécessaire tous les 10 ans.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Politique internationale, Système de santé
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    L’évaluation économique des innovations technologiques de santé doit se faire en fonction de ce qu’elles apportent aux patients, aux citoyens et aux systèmes de santé dans leur globalité. De ce point de vue, la valeur sociale du diagnostic en général est très large. Cependant celle du diagnostic de médecine personnalisée réside plus précisément et essentiellement dans la faculté accrue d’identifier un traitement et de prédire son efficacité pour éviter au patient un protocole médical éprouvant qui se révèlerait au final inutile et préjudiciable car coûteux, financièrement sur le plan sociétal et moralement sur le plan individuel.

    Ainsi, l’appréciation économique stricto sensu est au premier plan de l’évaluation des performances de telles technologies. En revanche, l’appréciation non-économique est très peu étudiée et encore moins intégrée comme vecteur de valeur ajoutée. Effectivement, l’augmentation de la valeur du « savoir », ou des bénéfices pour le patient et ses proches, d’une connaissance plus précoce et plus précise du diagnostic et de son protocole médical associé, n’entrent pas dans les critères d’évaluation.

    Il est cependant possible de catégoriser, d’analyser les éléments constitutifs d’une production de valeur moins tangible au sens économique du terme (planification, bien-être psychique, qualité de vie) et de les intégrer dans les pratiques standards d’évaluation.

    C’est ce que cette étude vise à promouvoir et à démontrer: comment articuler une évaluation fondée sur la valeur dans son appréciation économique, médicale mais également sociale, c’est à dire celle qui intègre le patient dans sa dimension globale et centrale. L’étude propose pour cela une analyse européenne des pratiques actuelles, avec analyse de cas pratiques en France et en Grande-Bretagne et recommandations clés.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Personalised Medicine Association (EPEMED) Office of Health Economics (OHE)
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport mondial sur les drogues 2016]
    The World Drug Report presents a comprehensive annual overview of the latest developments in the world's illicit drug markets by focusing on the production, trafficking and consumption of the main types of illicit drugs, along with the related health consequences of those drugs.

    • Date de parution:
    • Editeur: United Nations
    • Statistiques, Politique nationale, Système de santé
    • 2016
    • Rapport
    • Français

    Ce fascicule analyse de manière approfondie :
    - les 21 chapitres de la Classification Internationale des Maladies selon un modèle analogue, afin de décrire la fréquence et l’évolution de 2002 à 2014 des raisons de recours à l’hôpital au niveau du pays, par région hospitalière et par hôpital, un focus sur l’année 2013 est aussi réalisé.
    - Analyse des services nationaux
    - Analyse des potentiels réseaux de compétences : Cancer, AVC, Diabète, Obésité, Pathologies Cardiaques, Immuno-rhumatologie

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Statistiques
    • 2016
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Statistiques sanitaires mondiales 2016: Surveiller la santé pour les ODD [Objectifs du développement durable].

    Publiées chaque année depuis 2005, les Statistiques sanitaires mondiales de l’OMS sont la source d’informations sur la santé des populations du monde qui fait autorité.

    On y trouve des données de 194 pays sur toute une gamme d’indicateurs portant sur la mortalité, la maladie et les systèmes de santé, notamment l’espérance de vie; la morbidité et la mortalité dues à des maladies essentielles; les services de santé et les traitements; les investissements financiers dans la santé; ainsi que les facteurs de risque et les comportements affectant la santé.

    L’Observatoire mondial de la santé de l’OMS actualise les statistiques sanitaires toute l’année au moyen d’une base de données contenant plus de 1000 indicateurs sanitaires. Le grand public peut l’utiliser pour trouver les statistiques sanitaires les plus récentes au niveau mondial, régional et à celui des pays.

    L’espérance de vie a progressé de manière spectaculaire depuis 2000, mais les grandes inégalités sanitaires persistent dans et entre les pays, selon les Statistiques sanitaires mondiales de cette année. L’espérance de vie a augmenté de 5 ans entre 2000 et 2015, soit la hausse la plus rapide depuis les années 1960. Ces progrès inversent les tendances à la baisse observées dans les années 1990, notamment en Afrique à cause de l’épidémie de sida et en Europe de l’Est après la chute de l’Union soviétique.

    La hausse a été la plus rapide dans la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé, où l’espérance de vie a gagné 9,4 ans pour atteindre 60 ans, grâce aux progrès en matière de survie de l’enfant, de lutte contre le paludisme et d’extension de l’accès aux médicaments antirétroviraux pour le traitement du VIH.

    «Le monde a progressé à grands pas pour réduire les souffrances inutiles et le nombre des décès prématurés dus aux maladies que l’on peut éviter et traiter», a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. «Mais ces progrès ont été inégaux. Aider les pays à atteindre la couverture sanitaire universelle en se fondant sur un solide système de soins de santé primaires est la meilleure chose que nous puissions faire pour veiller à ne laisser personne à la traîne.»

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Seniors, Maladies, Santé mentale
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport mondial Alzheimer 2016: Améliorer les soins de santé pour les personnes atteintes de démence]
    The World Alzheimer Report 2016 looks at ways of improving the coverage, as well as the quality, of healthcare for people with dementia, and the costs associated.

    • Date de parution:
    • Editeur: Alzheimer’s Disease International (ADI)
  • Dernière modification le 12-10-2015