Publications

3 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Environnement, Médicaments
    • 2003
    • Dépliant
    • Allemand, Anglais, Français, Luxembourgeois, Portugais

    Les médicaments et les produits cosmétiques sont destinés à la santé, aux soins corporels et à l’hygiène, mais ils ne remplissent leur fonction que s’ils sont utilisés au bon moment et pour le but recherché. Les médicaments et les produits cosmétiques qui ne sont plus utilisés ne doivent pas être mis à la poubelle.

    • Date de parution:
    • Editeur: SuperDrecksKëscht
    • Politique internationale, Tabac
    • 2003
    • Ouvrage
    • Français, Anglais

    La Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac est le premier traité négocié sous les auspices de l'Organisation mondiale de la Santé. Elle a été adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé le 21 mai 2003 et est entrée en vigueur le 27 février 2005. Elle est devenue depuis l’un des traités ayant remporté la plus large adhésion dans l’histoire des Nations Unies et elle compte déjà 166 Parties.
    La Convention-cadre de l’OMS a été élaborée à la suite de la mondialisation de l’épidémie de tabagisme. Il s’agit d’un traité fondé sur des données factuelles, qui réaffirme le droit de tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible. La Convention représente un jalon dans la promotion de la santé publique et apporte une dimension juridique nouvelle à la coopération internationale en matière de santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Environnement, Médicaments
    • 2003
    • Dépliant
    • Allemand, Français, Luxembourgeois, Anglais

    Les évolutions sociales et les progrès de la médecine font que de plus en plus de médicaments sont pris par injection, également dans les ménages privés. Le nombre de diabétiques qui s’injectent de l’insuline continue à augmenter ; après des opérations chirurgicales ambulatoires, des médicaments anti-thrombose sont également pris à la maison. Aujourd’hui, même les personnes n’ayant pas de formation médicale peuvent s’injecter un médicament sans problème grâce à des seringues faciles à manier. Conséquence : on trouve de plus en plus de seringues et de canules usagées dans les ménages privés.

    Lors de leur collecte, les seringues usagées représentent un danger potentiel non négligeable. En plus, lorsque les médicaments sont mal éliminés, les matières actives qu’ils contiennent peuvent s’accumuler dans l’environnement et lui porter atteinte. Les seringues et canules ne doivent donc pas être mises avec les ordures ménagères. Une boîte spéciale destinée aux seringues usagées a donc été conçue en coopération avec les pharmaciens et les médecins.

    • Date de parution:
    • Editeur: SuperDrecksKëscht
  • Dernière modification le 12-10-2015