Publications

71 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Médicaments, Politique nationale, Drogues
    • 2019
    • Brochure
    • Français

    En dehors de l’utilisation du cannabis à usage médicinal, de nombreux produits présentés comme contenant du cannabidiol (CBD) sont récemment apparus sur le marché luxembourgeois. Le CBD fait partie des composés actifs majeurs du cannabis, autrement appelé chanvre, au même titre que le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC). Le chanvre (Cannabis sativa) est inscrit sur la liste des stupéfi ants(1). Son utilisation est donc strictement encadrée.

    Outre la réglementation relative à ces produits dérivés du cannabis (chanvre), il est cependant important de tenir compte à la fois des parties de la plante et des usages qui en sont faits, car elles ne sont pas soumises aux mêmes lois.

    • Date de parution:
    • Editeur: Annuaire Direction de la Santé
    • Alimentation, Maladies
    • 2006
    • Communiqué
    • Français

    L’obésité connaît une progression fulgurante et concerne désormais toute la planète. Elle touche non seulement les adultes mais aussi les enfants. 155 millions d’enfants en âge scolaire sont en excès de poids dans le monde. 30 à 45 millions parmi eux sont obèses, soient 2 à 3% des enfants âgés de 5 à 17 ans. 22 millions d’enfants de moins de 5 ans sont également touchés par l’épidémie. Le Grand-Duché de Luxembourg n’est pas épargné par ce phénomène puisqu’en 2001, la surcharge pondérale a été évaluée par la Médecine Scolaire à 13,5% chez les adolescents de l’enseignement post-primaire et l’obésité à 7,6% pour les filles et 10,4% pour les garçons.

    L’obésité constitue aujourd’hui une priorité de Santé Publique du Ministère de la Santé luxembourgeois, ainsi que des médecins et autres acteurs sanitaires dans le pays.

    En effet, sans intervention pour prévenir la tendance croissante de l’obésité infantile, et sans moyen précis et fiable pour la dépister et la prendre en charge ; la morbi-mortalité, les conséquences sanitaires et le coût économique de cette maladie risquent d’augmenter dans les décennies à venir. Or, à ce jour, au Grand-Duché de Luxembourg, on ne dispose pas encore de moyens précis, structurés et standardisés pour le diagnostic, la prise en charge thérapeutique et la prévention de l’obésité infantile.

    Afin de pouvoir développer une politique de prévention adaptée, l’étude OSPEL a ainsi été confiée au Centre d’Etudes en Santé du Centre de Recherche Public-Santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Statistiques, Maladies
    • 2003
    • Article
    • Français

    J. Le Sein, 2003, t. 13, n° 2 (Congrès: Dépistage et diagnostic précoce, apport du numérique, Luxembourg, 23/05/2003)
    Au début des années 1990, confrontées à un taux élevé de cancers du sein dans la population, les autorités politiques luxembourgeoises ont décidé de mettre en place un dépistage organisé au niveau national. L’un des soucis principaux a été dès le début de respecter une méthodologie rigoureuse, imprégnée des recommandations de la Commission Européenne. Le contrôle de qualité technique a été appliqué dès 1994, et l’accent a été mis sans relâche sur la formation des manipulatrices à l’évaluation de la qualité à la lecture des mammographies, surtout en positionnement. Les résultats des dix premières années sont repris ici, selon les référentiels internationaux reconnus : indicateurs d’impact, indicateurs de qualité, indicateurs précoces d’efficacité, indicateurs d’organisation. L’existence d’un seul laboratoire d’anatomopathologie et d’un seul registre des tumeurs a permis d’obtenir la majeure partie des résultats histologiques.
    En dix ans, un total de 69 780 mammographies a été réalisé, 32 853 (47 %) en « première mammographie », 36 927 en « mammographies subséquentes ». Les indicateurs de qualité et d’efficacité sont en général conformes aux normes européennes. Le taux de cancers de bon pronostic est élevé. Deux conclusions s’imposent : la participation des femmes au dépistage doit être régulière dans le temps, ne dépassant pas l’intervalle de deux ans entre deux dépistages ; et l’amélioration du dépistage des cancers de petite taille doit s’accompagner de l’évaluation d’un suivi diagnostique et thérapeutique adéquats, permettant de diminuer la mortalité sans doute, mais surtout la morbidité du traitement des cancers

    • Date de parution:
    • Editeur: Masson
    • Maladies, Santé sexuelle, Statistiques
    • 2009
    • Communiqué
    • Français

    Le Luxembourg est sorti premier en 2009 le nouveau classement européen concernant les conditions d'accès aux traitements et les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH / SIDA (Euro HIV Index 2009).

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Maladies, Alimentation
    • 2005
    • Brochure
    • Français

    Les allergies alimentaires sont en pleine expansion. Le nombre de victimes d'allergies alimentaires ne cesse d'augmenter. Les premières victimes sont les enfants. Mais quels sont ces aliments qui provoquent des allergies? S'agit-il d'allergie ou d'intolérance alimentaire? Cette brochure vous apportera la réponse à ces questions.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Maladies
    • 2012
    • Brochure
    • Français, Allemand, Portugais

    A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la douleur du 15 octobre 2012, le Cercle Luxembourgeois d'Algologie a coédité avec le Ministère de la Santé cette brochure informative en français, allemand et portugais. Elle informe sur la douleur chronique ainsi que sur les possibilités de prise en charge existantes au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé Cercle Luxembourgeois d'Algologie
    • Seniors, Maladies
    • Brochure
    • Français, Allemand

    Cette brochure s’adresse aux hôpitaux de soins aigus et aux centres de rééducation pour la prise en charge et la compréhension des personnes atteintes de démence à l’hôpital.

    Elle a été élaborée par le groupe de travail « La démence à l’hôpital » (Demenz im Krankenhaus, DIK) du ministère de la Santé, en étroite collaboration avec la Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois (FHL), de l’association luxembourgeoise de défense des patients (Patiente Vertriedung a.s.b.l) et de l’association luxembourgeoise pour la maladie d’Alzheimer (Association Luxembourg Alzheimer) et comprend un certain nombre de propositions pour améliorer la prise en charge des personnes atteintes de démence, de l’admission jusqu’au départ de l’hôpital, qui sont considérées par le groupe de travail comme étant des « bonnes pratiques ».

    Il appartient à chaque hôpital et à chaque établissement de rééducation de décider sous quelle forme chacune des propositions peut être adaptée à leur structure et peut être mise en œuvre.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Médicaments, Maladies
    • 2006
    • Article
    • Français

    Bulletin de la Societe des sciences medicales du Grand-Duche de Luxembourg, 2006, n°1, p.29-35.
    Le but de cette étude a été d’estimer la prévalence du diabète au Luxembourg, de la comparer à celle rapportée en 1991 et d’évaluer les éventuels changements dans les conduites thérapeutiques.

    • Date de parution:
    • Editeur: Société des Sciences Médicales du Grand-Duché de Luxembourg
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2006
    • Communiqué
    • Français

    Voilà déjà 25 ans que le sida a fait son apparition et plus de 40 millions de personnes sont infectées par le HIV. Chaque jour, 14.000 nouvelles infections ont lieu, soit 1 toutes les 6 secondes
    A l’occasion de ce sombre anniversaire, l’Aidsberodung de la Croix-Rouge et le Ministère de la Santé présentent, du 3 au 11 novembre, à la Belle Etoile, une exposition destinée au grand-public: «SIDA, 25 ANS DEJA !».

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé Aidsberodung - Croix-Rouge luxembourgeoise (SIDA)
    • Maladies
    • 2016
    • Brochure
    • Français, Allemand, Portugais

    Les différents examens complémentaires à une mammographie de dépistage servent bien souvent à exclure un cancer. Une intervention chirurgicale en cas de lésion bénigne sera évitée dans la plupart des cas.

    Après une mammographie, environ 5 femmes sur 100 sont rappelées pour réaliser des examens complémentaires: si c’est votre cas, cela ne veut pas dire que vous avez un cancer.

    Dans 9 cas sur 10 il s’agira d’une anomalie bénigne.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Programme Mammographie
  • Dernière modification le 12-10-2015