Publications

7 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Exposé
    • Allemand, Anglais, Français

    En ce qui concerne les dépenses de santé par tête d’habitant (4162 USD en 2006) le Luxembourg figure depuis quelques années dans le peloton de tête mondial, après les USA, la Norvège et la Suisse.
    Les dépenses de santé à charge de la Caisse Nationale de Santé, financée par les partenaires sociaux et l’Etat, sont publiques à 92,4 %, ce qui fait que les dépenses personnelles (out of pocket) sont les plus faibles parmi les pays de l’OCDE et ne pèsent que pour environ 1,5 % dans le budget des ménages-

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Rapport
    • Français

    Le Ministère de la Santé publie son rapport d'activités 2009. Ce rapport offre une description de l'ensemble des activités menées par les différents services du Ministère de la Santé, de la Direction de la Santé et du Laboratoire National de Santé.
    Les différentes actions conventionnées sont également présentées dans ce rapport. Elles concourent au développement continu du système de santé luxembourgeois.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Santé mentale, Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Article
    • Français

    Forum 302 “Santé mentale”, décembre 2010, p.26-29
    Pourquoi fallait-il une réforme de la psychiatrie ? On sait aujourd’hui que les troubles psychiatriques sont très répandus dans les pays développés et touchent en moyenne 10 % de la population. L’OMS prédit qu’en 2020, les dépressions seront la 2e source du fardeau global des maladies, l’alcool et les drogues ainsi que leur cortège de conséquences indésirables étant déjà actuellement à un stade endémique.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Maladies, Système de santé
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [Comment les systèmes de santé peuvent lutter contre les inégalités en ce qui concerne les problèmes prioritaires de santé publique : l’exemple de la tuberculose]
    A knowledge network supporting the WHO Commission on Social Determinants of Health identified 13 priority public health conditions that: lead to a heavy burden of disease, vary widely among and within populations, disproportionately affect certain groups and are prone to epidemics. This booklet uses one of these conditions, tuberculosis (TB) as an example, to show:
    – how social determinants cause inequities in exposure to, outcomes of and consequences of TB; and
    – how action on these determinants – the “causes of causes” – will reduce inequities and therefore the harm done by TB and other priority public health conditions.

    The booklet describes TB in the WHO European Region and how social determinants lead to differences in exposure to up-, mid- and downstream risk factors; vulnerability; health outcomes and consequences. It spells out the implications of these facts for policy: the need for universal social protection systems (using targeting only for populations that fall through the cracks); better primary health care, TB care and other services; intersectoral action for health; and social empowerment and respectful treatment. The booklet concludes by calling for research to increase the evidence base on the causal pathways of the social determinants of TB in Europe and on effective strategies and programmes.
    Commissioned by WHO/Europe as part of the WHO/European Commission joint project on equity in health, this is the first of six briefings on policy issues. The project focuses on improving health intelligence and building policy-makers and practitioners’ know-how and capacity to tackle socially determined health inequities as part of health system performance.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Droits du patient, Système de santé
    • 2010
    • Rapport
    • Allemand, Anglais

    [Information sur la santé pour les patients et le grand public]

    Das Institut für Qualität und Wirtschaftlichkeit im Gesundheitswesen (IQWiG) hat den Auftrag, für die Entscheidungsträger des deutschen Gesundheitssystems Überprüfungen von Forschungsergebnissen durchzuführen und Gesundheitsinformationen für Patienten und die Öffentlichkeit bereitzustellen.

    2008 ersuchte das IQWiG das WHO-Regionalbüro für Europa, das IQWiG-Programm zur Entwicklung einer evidenzbasierten „Enzyklopädie“ für Patienten und Öffentlichkeit zu evaluieren. Das Expertenteam der WHO prüfte die Methoden und Verfahren und die Zuverlässigkeit ihrer wissenschaftlichen Grundlagen, die Ergebnisse interner und externer Evaluierungen und die Stellungnahmen maßgeblicher Akteure. Es wurden zahlreiche Gesundheitsinformationsprodukte überprüft. Die Prüfungen fanden 2008 und 2009 statt und beinhalteten zwei Besuche beim IQWiG Ende 2008.

    Das Gutachten enthält zahlreiche Empfehlungen, die das IQWiG bei der Entwicklung des Programms unterstützen sollen und dazu beitragen können, das Ansehen des IQWiG zu fördern und seine Bedeutung als führender Lieferant patientenorientierter und evidenzbasierter Gesundheitsinformationen zu untermauern. Inzwischen hat man erkannt, dass eine wissenschaftlich unabhängige Einrichtung, die aus öffentlichen Mitteln finanziert wird, bei der Bereitstellung objektiver und neutraler Patienteninformationen eine tragende Rolle einnehmen kann. Das Engagement des Instituts ist ein wichtiger Schritt in diese Richtung.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Communique
    • Français

    Le ministre de la Santé et de la Sécurité sociale, Mars Di Bartolomeo, a invité le 26 juillet 2010 à une conférence de presse pour présenter le projet de réforme du système des soins de santé.
    Au début du mois de juillet 2010, Mars Di Bartolomeo avait soumis au Conseil de gouvernement l'avant-projet de loi portant réforme du système de soins de santé et modifiant à cette fin le Code de la Sécurité sociale et la loi sur les établissements hospitaliers.
    Conformément à la déclaration gouvernementale du 29 juillet 2009, l'avant-projet de loi traduit la volonté du gouvernement de "préserver un système de santé basé sur la solidarité nationale, l'équité et l'accessibilité ainsi que sur la qualité de soins." Le programme gouvernemental fixe également les orientations stratégiques pour les réformes:
    - préserver un système de santé public et solidaire et développer la qualité et la complémentarité des filières de soins coordonnées,
    - maîtriser l'évolution du coût global de l'assurance maladie et assurer la pérennité du système de santé,
    - créer une gestion des données répondant à des critères d'exhaustivité, de transparence, de fiabilité, de standardisation, de comparabilité et d'échangebilité.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Sécurité Sociale Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 12-10-2015