Publications

3 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Statistiques, Santé mentale, Politique nationale
    • 2015
    • Fiche
    • Anglais

    [Atlas de la santé mentale 2014: profil du Luxembourg
    The Mental Health Atlas-2014 provides country profiles on mental health. Atlas 2014 is the result of complete updating of information from countries, supplemented by a search of relevant literature and reports of WHO and other international and national organizations.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Santé mentale, Politique internationale, Statistiques
    • 2015
    • Rapport
    • Anglais

    [Atlas de la santé mentale 2014]

    WHO’s Mental Health Atlas series has already established itself as the single most comprehensive and most widely used source of global information on mental health situation. This new edition of Mental Health Atlas, carried out in 2014, assumes new importance as a repository of mental health information in WHO Member States because it is providing much of the baseline data against which progress towards the objectives and targets of the Comprehensive Mental Health Action Plan 2013-2020 is to be measured. The Action Plan contains four objectives:

    1. To strengthen effective leadership and governance for mental health
    2. To provide comprehensive, integrated and responsive mental health and social care services in community based settings
    3. To implement strategies for promotion and prevention in mental health
    4. To strengthen information systems, evidence and research for mental health

    Global targets have been established for each of these objectives to measure collective action and achievement by Member States towards the overall goal of the Action Plan. Atlas is the mechanism through which indicators in relation to agreed global targets, as well as a set of other core mental health indicators, are being collected. In collecting this information, the mental health Atlas 2014 questionnaire covers critical areas of mental health system development, including governance and financing, human resources, service availability and delivery, promotion and prevention, and surveillance.

    Subsequent to this baseline data collection in 2014, a Mental Health Atlas survey will be sent to country focal points periodically, so that progress towards meeting the targets of the Action Plan can be measured over time.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Santé mentale
    • 2015
    • Plan d'action national
    • Français

    Le taux de suicide au niveau mondial, actuellement de 11,4 par 100.000 habitants, a augmenté de 60% au cours des 45 dernières années, soit près de 1 million de décès par an. Le suicide représente donc la 10ième cause de mortalité dans la population générale et l’une des trois principales causes chez les personnes âgées de 15 à 44 ans.
    Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le suicide représentera plus de 2% de la charge mondiale de morbidité d’ici 2020.
    Cependant, l’ampleur du problème est encore plus importante lorsque l’on sait que le taux de tentatives de suicide est 20 fois plus élevé que celui des suicides accomplis. S’y ajoute l’impact considérable du suicide, au-delà de la personne concernée, sur la vie et la santé mentale des proches et de la communauté en général.
    Le suicide est le résultat d’interactions complexes entre différents facteurs de risque et de protection. Néanmoins, nous savons que tout suicide est évitable et que les moyens de réduire de manière significative le nombre de décès par suicide existent.
    La lutte contre le suicide relève d’une politique de prévention active, d’une approche multisectorielle (« Health in all Policies ») et d’approches s’attaquant aux facteurs de risque à différents niveaux.
    Il y a bientôt 20 ans que les Nations Unies publiaient une directive sur la prévention du suicide. Au Luxembourg, la prévention du suicide a été reconnue comme priorité de Santé Publique à partir de 2012. En 2013, le nouveau programme gouvernemental prévoit un Plan National de Prévention du Suicide et plus largement de la Dépression (PNPSL), dont le but est de combattre les causes et les conséquences du suicide et de réduire les tentatives de suicide et les décès par suicide au Luxembourg.
    Ce plan s’adresse à toute la population et prend en compte les différentes périodes de vie (enfants, adolescents, personnes âgées, etc.) dans leurs différents milieux (travail ou scolaire).

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
  • Dernière modification le 12-10-2015