Publications

2 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Petite enfance, Statistiques, Accidents et blessures, Enfance et adolescence
    • 2003
    • Rapport
    • Français

    Au Luxembourg, l'espérance de vie, qui au début du XXème siècle était d’environ 47 ans pour la population générale, s'élève de nos jours à plus de 75 ans. De nombreux facteurs ont influencé la diminution de la mortalité des populations:

    • Amélioration des conditions de vie, des conditions de travail, de l'alimentation, ravitaillement en eau potable, élimination des déchets, assainissement des logements, amélioration du niveau d'éducation
    • Développement et généralisation des systèmes d'assurance maladies
    • Organisation des services médico-sociaux et élaboration d’une législation correspondante, qui ont joué un rôle important dans la prévention des maladies, le maintien de la santé et la baisse de la mortalité précoce
    • Progrès médicaux avec la mise au point d'un grand nombre de vaccins, de médicaments, de techniques médicales et de programmes préventifs, permettant une meilleure prise en charge de la maladie et une meilleure protection de la santé.

    Ce sont particulièrement les enfants et les adolescents qui ont bénéficié de ces progrès. Leur taux de mortalité a baissé d’environ 90% depuis 1900.

    Au cours du temps les causes de mortalité principales ont changé. Au début du siècle la plupart des personnes décédaient des suites de maladies infectieuses et parasitaires. Aujourd’hui la plupart des maladies infectieuses peuvent être traitées efficacement par des antibiotiques ou bien être prévenues par vaccination. Néanmoins, il reste des maladies pour lesquelles il n’existe pas de traitements efficaces et, malheureusement, des enfants et des jeunes succombent toujours à ces maladies.

    Dans cette étude, sont analysés tous les décès des enfants, adolescents et jeunes adultes, âgés de 1–24 ans, survenus au Luxembourg entre 1968 et 1997. L’étude porte sur: l’analyse du nombre de décès, l’analyse et l’évolution dans le temps des principales causes de décès et des taux de mortalité respectifs. Les analyses sont effectuées par sexe, par tranche d’âge et par période de temps. Les résultats de cette étude sont disponibles ci-dessous.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Petite enfance, Politique internationale, Alimentation
    • 2003
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    L’OMS et l’UNICEF ont élaboré conjointement la stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin de rappeler au monde les effets des pratiques d’alimentation sur l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et, ainsi, la survie même du nourrisson et du jeune enfant.

    La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

    Cette stratégie est conçue comme un guide pratique : elle identifie les interventions qui ont fait leurs preuves, elle insiste sur le soutien dont les mères et les familles doivent bénéficier pour remplir leur rôle crucial, et elle définit formellement les obligations et les responsabilités à cet égard des gouvernements, des organisations internationales et des autres parties concernées.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
  • Dernière modification le 12-10-2015