Publications

11 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Alimentation, Grossesse et maternité, Petite enfance, Politique nationale
    • 2004
    • Rapport
    • Français

    Une enquête longitudinale sur l’allaitement maternel a été effectuée auprès de 547 mères ayant accouché dans les différentes communes du Grand-Duché de Luxembourg. Un premier questionnaire a été administré par entretien téléphonique fin 2001- début 2002. Un deuxième entretien, auprès de 228 mères qui allaitaient encore à 4 mois lors du premier entretien, a eu lieu quand le bébé avait l’âge de six mois, au moins.

    Cette enquête représente la première étude nationale spécifique au sujet de l’allaitement maternel dans le pays. Elle s’inscrit dans le contexte d’une politique de promotion de l’allaitement maternel soutenue par le Ministère de la Santé du Luxembourg depuis déjà quelques décennies.

    Il existe des données antérieures sur la prévalence de l’allaitement maternel dans le pays. Les nouvelles données de cette étude, présentent l’évolution dans le temps, ainsi que les facteurs liés à l’initiation de l’allaitement et à sa continuation jusqu’à l’âge de six mois. Cette étude apporte des éléments de réflexion afin de mieux cibler les actions promotionnelles avenir en faveur l’allaitement maternel.

    L’objectif de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) – « Baby-Friendly Hospital Initiative » BFHI – de l’UNICEF et l’Organisation Mondiale de la Santé, est d’encourager les maternités à mettre en place les conditions optimales pour un bon démarrage de l’allaitement maternel. Cette enquête nous permet de comparer, entre les différents lieux d’accouchement dans le pays, certaines pratiques liées au démarrage de l’allaitement et l’éventuel effet sur les prévalences de l’allaitement à plus long terme.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Petite enfance, Politique internationale, Alimentation
    • 2003
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    L’OMS et l’UNICEF ont élaboré conjointement la stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin de rappeler au monde les effets des pratiques d’alimentation sur l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et, ainsi, la survie même du nourrisson et du jeune enfant.

    La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

    Cette stratégie est conçue comme un guide pratique : elle identifie les interventions qui ont fait leurs preuves, elle insiste sur le soutien dont les mères et les familles doivent bénéficier pour remplir leur rôle crucial, et elle définit formellement les obligations et les responsabilités à cet égard des gouvernements, des organisations internationales et des autres parties concernées.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Grossesse et maternité, Petite enfance, Politique nationale, Alimentation
    • 2004
    • Rapport
    • Français, Allemand

    La protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel sont une priorité de santé publique en Europe. Les taux faibles et l’arrêt précoce de l’allaitement ont des implications néfastes tant sur le plan de la santé que sur le plan social pour les femmes, les enfants, la communauté et l’environnement. Ils ont pour conséquence d’occasionner des dépenses plus importantes pour le système de santé au niveau national, et d’accroître les inégalités en matière de santé. La Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, adoptée par tous les états membres de l’OMS à la 55ème Assemblée Mondiale de la Santé en Mai 2002 apporte une base aux initiatives de santé publique pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement.
    Il a été largement et clairement démontré que l’allaitement maternel ne peut être protégé promu et soutenu qu’au travers d’une action concertée et coordonnée. Le Plan d’action, rédigé par des experts en allaitement, représentants de tous les Pays de l’Union Européenne, les pays associés et les autres parties prenantes, sans oublier les mères, est un modèle qui met en exergue les actions qu’un programme national ou régional devrait comprendre et mettre en oeuvre. Il comprend des interventions spécifiques et des ensembles d’interventions dont l’efficacité a été scientifiquement étayée. Il est à espérer que l’application du Plan d’action réussira à améliorer, dans l’Europe toute entière, les pratiques et les taux d’allaitement (initiation, exclusivité et durée), et permettra à davantage de parents d’avoir confiance en eux et d’être satisfaits de leur expérience d’allaitement, et aux professionnels de santé d’améliorer leur savoir-faire et d’éprouver un sentiment de plus grande gratification dans leur pratique quotidienne.

    • Date de parution:
    • Editeur: CE - Direction de la Santé Publique et de l'Evaluation des Risques
    • Petite enfance, Enfance et adolescence, Maladies, Alimentation, Politique internationale
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport européen sur les initiatives locales visant à réduire l'obésité chez les enfants]

    In Europe, about 10-30% of adults are obese. Estimates of the number of overweight infants and children rose steadily from 1990 to 2008. The complex aetiology of obesity and the likeliness of developing habits for unhealthy eating and physical activity during the early stages of childhood have specifically encouraged the use of community-based initiatives (CBIs) to combat childhood obesity. A CBI generally consists of a combination of strategies implemented at a local level that target the environment or the community’s capacity (instruments) or individuals directly (activities). CBIs are considered as good practice in obesity-prevention policies, as obesity cannot be solved solely by an individual but rather, multi-sectoral responses are required to create a healthy environment.

    In 2010, the European Commission called for a project to create an overview of European CBIs that aim to reduce childhood obesity. This report presents the outcomes of this survey. Its target audience concerns policy makers at different levels, but also public health professionals involved in executing CBIs. The report therefore applies a practical approach. It presents results on obesity policy and CBIs in general, the degree of implementation and costs, the contents of CBIs, quality indicators, reported effectiveness of CBIs and practical experiences as reported by the CBI coordinators. In the overall conclusion, the gaps in information are presented and recommendations for policy makers. Finally, for public health professionals, the report contains a section on ‘how to use this report as a practical toolkit?’.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Politique nationale, Petite enfance, Alimentation, Grossesse et maternité
    • 2006
    • Rapport
    • Français

    La protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel sont des priorités de santé publique et des mesures de médecine préventive. Vu les évidences scientifiques l’allaitement maternel constitue la meilleure alimentation du bébé pour sa santé et son développement et met en oeuvre ses droits à la meilleure santé possible.
    En effet :
    L’allaitement maternel est le moyen naturel de nourrir les nourrissons et les jeunes enfants. L’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie favorise d´une manière optimale la croissance, le développement et la santé de l´enfant. Après les six premiers mois, l’allaitement maternel, avec des aliments complémentaires adéquats, continue à contribuer à l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, à son développement et à sa santé. Des taux d´allaitement faibles ont pu être liés à de significatives répercussions sanitaires et sociales pour les enfants, les femmes, la communauté, l´environnement et les dépenses de santé. Dès le plus jeune âge de l´enfant ils accroissent les inégalités devant la santé.
    Au Luxembourg à l´heure actuelle les taux d´allaitement restent faibles, même s´ils montrent une tendance à la hausse; ceci vaut tant pour l´initiation que pour la durée de l´allaitement. Les arrêts précoces sont fréquents pour des raisons multiples, notamment pour des raisons de manque d’informations, de soutien et de reprise de travail. La prévalence de l´allaitement est très inégale à travers les couches socioprofessionnelles, les plus défavorisées présentant les taux les plus faibles.
    Dans notre pays l’allaitement n’est pas encore promu et soutenu de manière optimale dans tous les services spécifiques, par toutes les associations professionnelles dans les milieux éducatifs et de travail, dans la société en générale.
    Le Plan d’action national présente des interventions planifiées en accord avec les objectifs élaborés dans la politique nationale pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement maternel.
    Le plan d’action se base sur le partenariat avec tous les acteurs concernés (notamment les professionnels de la santé et les ONG engagées dans le domaine) ; il veille à la cohérence des initiatives et favorise l’information et la sensibilisation des différents publics cibles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Petite enfance, Alimentation, Grossesse et maternité
    • 2018
    • Rapport
    • Français

    Dans ce rapport sont présentés les résultats de l’édition 2015 de l’enquête nationale sur les pratiques de l’alimentation des bébés au Grand-Duché de Luxembourg (ALBA).

    Mots clés: allaitement maternel

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Petite enfance, Alimentation
    • 2013
    • Brochure
    • Français, Allemand

    C’est au cours de la petite enfance que les habitudes alimentaires se développent. Outre de promouvoir de bonnes habitudes alimentaires, l’alimentation du jeune enfant doit assurer les besoins pour:

    • une bonne croissance staturale et pondérale,
    • un développement psychomoteur et intellectuel optimal,
    • la meilleure santé possible.
    Cette brochure a été réalisée dans le cadre du programme national «Gesond iessen Méi bewegen (gimb)».

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Petite enfance, Alimentation, Grossesse et maternité
    • 2011
    • Rapport
    • Français

    Cette enquête nationale sur l’alimentation des bébés de 4, 6 et 12 mois a été réalisée par le Ministère de la Santé en collaboration avec le Comité National pour la Promotion et le Soutien de l’Allaitement maternel.

    Les principaux objectifs de cette enquête étaient les suivants :
    Étudier la prévalence et la durée de l’allaitement maternel et les caractéristiques de l’alimentation en général des bébés âgés de 4 mois, 6 mois et 12 mois.

    Connaître l’expérience de l'allaitement que les mères ont vécue.
    Identifier les facteurs ayant des influences positives ou négatives sur l’initiation de l’allaitement, l’allaitement exclusif et la continuation de l’allaitement aux âges recommandés du bébé.

    Entre 50 et 60% des mères enquêtées par questionnaire en langue française, allemande, portugaise ou anglaise ont répondu à l’appel de participation. L’échantillon final pour l’évaluation statistique se composait de 2 412 bébés et de 2 366 mères.

    L’ étude ALBA est un élément important pour illustrer la situation alimentaire de nos bébés, pour identifier les taux de l’allaitement maternel jusqu’à 12 mois, pour relever un certain nombre de problèmes en lien avec l’allaitement. De ce fait, elle a contribué d’une manière décisive à la formulation de recommandations pour l’élaboration du plan d’actions 2011-2015 en matière de promotion, soutien et protection de l’allaitement au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Alimentation, Grossesse et maternité, Petite enfance
    • 2013
    • Brochure
    • Français, Allemand

    La protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel sont des priorités de santé publique. L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie et la continuation de l’allaitement jusqu’à l’âge de 2 ans et au-delà pour favoriser d’une manière optimale la croissance, le développement et la santé de l’enfant. Le Ministère de la Santé du GD de Luxembourg s’est rallié aux recommandations de l’OMS et les promeut par l’élaboration d’un programme de « Politique Nationale pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement maternel » signée en 2006, et des plans d’action couvrant la période 2006-2010 et actuellement la période 2011-15, ciblant particulièrement la promotion de l’allaitement prolongé pour tous les bébés de notre pays.

    « Promouvoir l’allaitement maternel, c’est promouvoir la santé de l’enfant »

    Les données sur l’allaitement maternel au Luxembourg (étude ALBA 2008) montrent que beaucoup de mères ont reconnu les bienfaits du lait maternel pour leur bébé, puisque pratiquement 90% décident de l’allaiter à la naissance. Malheureusement ce pourcentage diminue rapidement avec l’âge du bébé. A 4 mois, seulement 45% des mères continuent d’allaiter et à 6 mois ce pourcentage tombe à 41%. Les raisons avancées pour un arrêt précoce sont multiples : faible degré de confiance dans leur capacité d’allaiter (peur de «manquer de lait»), la reprise d’activité professionnelle, des problèmes de seins, manque d’une approche concertée et complémentaire entre les professionnels de la santé en charge du suivi du nourrisson, une situation socio-économique difficile ou des conditions de travail peu favorables

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Alimentation, Petite enfance
    • 2013
    • Brochure
    • Français, Allemand, Portugais, Anglais

    L’alimentation des premiers mois de vie est primordiale. Elle influence la croissance et le développement des tout petits ainsi que leur sante a long terme.
    L’aliment de référence pendant les 6 premiers mois de vie c’est le lait maternel, parfaitement adapte aux besoins du bébé et favorisant ainsi la meilleure sante possible.
    Si, toutefois, pour quelque raison que ce soit, l’allaitement maternel n’est pas possible, les laits pour nourrissons couvrent les besoins du bébé. Bien que le pédiatre vous guide et vous conseille dans le choix du lait le mieux adapte, de nombreuses questions se posent: préparation du biberon, choix des tétines, nombre de repas a proposer.
    A partir du 6eme mois, l’alimentation lactée ne suffit plus a couvrir tous les besoins de la croissance du bébé: c’est le moment d’entamer la diversification alimentaire. Commence alors toute une aventure pour le bébé et ses parents. Comment préparer son premier repas, a quel moment introduire de nouveaux aliments et que faire si bébé refuse?
    Autant de questions que les parents se posent et auxquelles cette brochure essaye de répondre. Elle vous donnera des conseils pratiques et vous aidera a vous guider au mieux dans cette période de découverte que vous vivez avec votre enfant.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
  • Dernière modification le 12-10-2015