Publications

1 résultat Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Alimentation, Maladies
    • 2006
    • Communiqué
    • Français

    L’obésité connaît une progression fulgurante et concerne désormais toute la planète. Elle touche non seulement les adultes mais aussi les enfants. 155 millions d’enfants en âge scolaire sont en excès de poids dans le monde. 30 à 45 millions parmi eux sont obèses, soient 2 à 3% des enfants âgés de 5 à 17 ans. 22 millions d’enfants de moins de 5 ans sont également touchés par l’épidémie. Le Grand-Duché de Luxembourg n’est pas épargné par ce phénomène puisqu’en 2001, la surcharge pondérale a été évaluée par la Médecine Scolaire à 13,5% chez les adolescents de l’enseignement post-primaire et l’obésité à 7,6% pour les filles et 10,4% pour les garçons.

    L’obésité constitue aujourd’hui une priorité de Santé Publique du Ministère de la Santé luxembourgeois, ainsi que des médecins et autres acteurs sanitaires dans le pays.

    En effet, sans intervention pour prévenir la tendance croissante de l’obésité infantile, et sans moyen précis et fiable pour la dépister et la prendre en charge ; la morbi-mortalité, les conséquences sanitaires et le coût économique de cette maladie risquent d’augmenter dans les décennies à venir. Or, à ce jour, au Grand-Duché de Luxembourg, on ne dispose pas encore de moyens précis, structurés et standardisés pour le diagnostic, la prise en charge thérapeutique et la prévention de l’obésité infantile.

    Afin de pouvoir développer une politique de prévention adaptée, l’étude OSPEL a ainsi été confiée au Centre d’Etudes en Santé du Centre de Recherche Public-Santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
  • Dernière modification le 12-10-2015