Publications

3 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Enfance et adolescence, Petite enfance, Accidents et blessures
    • 2008
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport européen sur la prévention des traumatismes chez l’enfant]
    Injuries are a leading cause of death and disability in children. This report presents evidence on how they can be prevented, and calls for greater commitment and action from policy-makers and practitioners to decrease the burden of injuries. Every year, nearly 42 000 children and teenagers aged 0–19 years die from unintentional injuries in the European Region, where injuries are the leading cause of death in children aged 5–19; 5 out of 6 of these deaths occur in low- and middle-income countries. Irrespective of country income, the burden falls disproportionately on children from the most disadvantaged groups. The leading mechanisms of unintentional injury death in children are road traffic crashes, drowning, poisoning, thermal injuries and falls. Whatever the mechanism, the main causes of injury and their underlying socioeconomic and environmental determinants are similar. Children are particularly vulnerable to injuries, and need special consideration to safeguard their right to health and to a safe environment, free from injury. The evidence base for prevention programmes is presented in this report. Health systems and in particular child health programmes throughout the European Region should prioritize child injury prevention and control.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Petite enfance, Statistiques, Accidents et blessures, Enfance et adolescence
    • 2003
    • Rapport
    • Français

    Au Luxembourg, l'espérance de vie, qui au début du XXème siècle était d’environ 47 ans pour la population générale, s'élève de nos jours à plus de 75 ans. De nombreux facteurs ont influencé la diminution de la mortalité des populations:

    • Amélioration des conditions de vie, des conditions de travail, de l'alimentation, ravitaillement en eau potable, élimination des déchets, assainissement des logements, amélioration du niveau d'éducation
    • Développement et généralisation des systèmes d'assurance maladies
    • Organisation des services médico-sociaux et élaboration d’une législation correspondante, qui ont joué un rôle important dans la prévention des maladies, le maintien de la santé et la baisse de la mortalité précoce
    • Progrès médicaux avec la mise au point d'un grand nombre de vaccins, de médicaments, de techniques médicales et de programmes préventifs, permettant une meilleure prise en charge de la maladie et une meilleure protection de la santé.

    Ce sont particulièrement les enfants et les adolescents qui ont bénéficié de ces progrès. Leur taux de mortalité a baissé d’environ 90% depuis 1900.

    Au cours du temps les causes de mortalité principales ont changé. Au début du siècle la plupart des personnes décédaient des suites de maladies infectieuses et parasitaires. Aujourd’hui la plupart des maladies infectieuses peuvent être traitées efficacement par des antibiotiques ou bien être prévenues par vaccination. Néanmoins, il reste des maladies pour lesquelles il n’existe pas de traitements efficaces et, malheureusement, des enfants et des jeunes succombent toujours à ces maladies.

    Dans cette étude, sont analysés tous les décès des enfants, adolescents et jeunes adultes, âgés de 1–24 ans, survenus au Luxembourg entre 1968 et 1997. L’étude porte sur: l’analyse du nombre de décès, l’analyse et l’évolution dans le temps des principales causes de décès et des taux de mortalité respectifs. Les analyses sont effectuées par sexe, par tranche d’âge et par période de temps. Les résultats de cette étude sont disponibles ci-dessous.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Accidents et blessures, Enfance et adolescence, Petite enfance, Statistiques
    • 2008
    • Rapport
    • Anglais, Français

    Chaque jour,plus de 2000 enfants et adolescents meurent d'une blessure qui aurait pu être évitée. Grâce au présent rapport, l'organisation mondiale de la Santé et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance et de nombreux partenaires se sont attachés à faire de la prévention des traumatismes chez l’enfant une priorité pour les responsables de la santé publique et du développement dans le monde. Le rapport présente les connaissances actuelles surles cinq plus importantes causes de blessures non intentionnelles - accidents de la route, noyades,brûlures,chutes et les empoisonnements - et fait sept recommandations pour pouvoir agir.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
  • Dernière modification le 12-10-2015