Publications

6 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Politique internationale, Alimentation
    • 2008
    • Plan d'action EU
    • Français, Anglais

    Le plan d’action vise à réduire dans une large mesure la charge des maladies non transmissibles évitables et liées à l’alimentation, de l’obésité et de toutes les autres formes de malnutrition encore répandues dans la Région européenne de l’OMS. Il préconise la prise de mesures par l’adoption d’approches pangouvernementales et pansociétales. Ses actions prioritaires contribueront à améliorer la gouvernance du système alimentaire, la qualité globale de l’alimentation de la population européenne et l’état nutritionnel de celle-ci.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Médicaments, content
    • 2018
    • Plan national
    • Français

    Le PNA a pour objectif général de réduire l’émergence, le développement et la transmission des résistances aux antibiotiques au Luxembourg avec une approche One Health.

    Plusieurs axes stratégiques ont été développés afin de répondre à l’objectif général du plan.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural
    • Maladies
    • 2017
    • Plan national
    • Français

    Le plan d’action national de lutte contre les hépatites au Luxembourg (PANHEL) vise à améliorer la prévention, la prise en charge et la surveillance des hépatites au Luxembourg. Le plan d’action servira d’orientation au secteur de la santé et propose des stratégies multisectorielles pour atteindre les objectifs fixés. L’approche préconisée est fondée sur le respect des droits de l’homme, interdisant toute stigmatisation, discrimination ou exclusion.

    • Date de parution:
    • Drogues, Politique internationale
    • 2013
    • Plan d'action EU
    • Allemand, Français, Anglais, Portugais

    Journal officiel de l'Union européenne, C 351, 30 novembre 2013, p.1-23

    La consommation de drogues illicites et l'abus de drogues en général constituent un problème majeur pour les individus, les familles et les collectivités dans toute l'Europe. Sans parler des conséquences sanitaires et sociales de l'abus de drogues, le marché des drogues illicites est une composante importante de l'activité criminelle dans la société européenne et, de fait, à l'échelle mondiale.

    En décembre 2012, le Conseil a adopté la stratégie antidrogue de l'UE (2013-2020). Celle-ci a pour objectif de contribuer à réduire la demande et l'offre de drogue dans l'UE. Elle vise par ailleurs à réduire les risques et les dommages sanitaires et sociaux résultant de la drogue, grâce à une approche stratégique qui soutient et complète les politiques nationales, encadre les actions concertées et communes et constitue la base et le cadre politique de la coopération extérieure de l'UE dans ce domaine. La réalisation de ces objectifs passera par l'adoption d'une approche intégrée et équilibrée reposant sur des données factuelles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Journal officiel de l'Union Européenne
    • Activité physique, Alimentation
    • Plan national
    • Français

    Au Luxembourg comme en Europe, les maladies chroniques, dont les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2 et certains cancers, sont la première cause de mortalité (OMS, 2017). Parmi les principaux facteurs de risque se trouvent le surpoids et l’obésité.

    Pour faire face à cette problématique, les ministères de la Santé, des Sports, de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, et de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, membres co-fondateurs de la stratégie interministérielle GIMB de 2006, renouvellent leur collaboration en officialisant le programme « Gesond iessen, Méi bewegen » (GIMB) dans un plan cadre national GIMB 2018-2025.

    L’objectif de cette collaboration interministérielle est de promouvoir ensemble l’alimentation équilibrée et l’activité physique régulière et adaptée et de lutter contre la problématique de l’obésité et de la sédentarité pour l’ensemble de la population.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région Ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse Ministère des Sports
    • Politique internationale, Maladies
    • 2011
    • Plan d'action EU
    • Français, Allemand, Anglais

    L’investissement dans la prévention des maladies non transmissibles et dans des interventions de lutte plus efficace contre celles-ci permettra de réduire la mortalité prématurée ainsi que la morbidité et l’invalidité évitables, tout en améliorant la qualité de vie et le bien-être des individus et des sociétés. Pas moins de 86 % des décès et de 77 % de la charge de morbidité dans la Région européenne de l’OMS sont causés par ce grand groupe de maladies, dont la répartition épidémiologique témoigne d’importantes inégalités suivant un gradient social, et qui sont en outre liées par des facteurs de risque communs, des déterminants fondamentaux et des possibilités d’intervention.

    Le présent document présente un plan d’action pour la mise en oeuvre de la Stratégie européenne contre les maladies non transmissibles (prévention et lutte). À la lumière des engagements actuellement pris par les États membres, il se concentre sur les interventions et les domaines d’action prioritaires pour les cinq prochaines années (2012-2016) dans un cadre global et intégré.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
  • Dernière modification le 12-10-2015