Publications

25 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Drogues, Statistiques
    • 2015
    • Rapport
    • Français, Portugais, Allemand, Anglais

    Le rapport de cette année offre un aperçu complet du problème de la drogue en Europe et des mesures prises pour y faire face. Le rapport «Tendances et évolutions» est l’élément central de la série de produits connexes qui comprend le rapport européen sur les drogues. S’appuyant sur des données nationales et européennes, il fournit une vue d’ensemble des tendances, réponses et politiques majeures, ainsi que des analyses approfondies de sujets d’actualité. Le rapport contient des analyses totalement nouvelles sur les interventions psycho-sociales, les salles de consommation de drogue, la consommation abusive de benzodiazépines et les itinéraires du trafic d’héroïne.

    Le dossier d’information multimédia intégré qui constitue aujourd’hui le rapport européen sur les drogues diffère, toutefois, du rapport annuel de l’EMCDDA sur la situation en matière de drogue publié en 1996. Pour l’EMCDDA, il y a vingt ans, établir, dans les 15 États membres de l’UE, des systèmes de surveillance harmonisés doit avoir représenté un défi de taille. Il est, dès lors, impressionnant de constater que les modalités d’observation nouvellement établies en 1995 ont évolué pour constituer, à présent, un système européen couvrant trente pays et reconnu à l’échelle mondiale.

    L’analyse de cette année souligne l’importance des facteurs mondiaux sur l’offre de drogue et les discussions politiques

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Maladies
    • 2011
    • rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    Dans le contexte de sensibilisation croissante aux maladies rares, la Commission européenne a lancé cette étude Eurobaromètre, publiée ce 28 février 2011, qui est précisément la 4e Journée mondiale des maladies rares. Le présent rapport se penche sur la sensibilisation des Européens et la connaissance qu’ils ont des maladies rares, mais aussi sur leur niveau de soutien aux actions entreprises dans le cadre des initiatives politiques aux niveaux national et européen.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Ce rapport décrit les trois composantes essentielles de la santé des os et des muscles.
    Manger de façon équilibrée et rester physiquement actif sont deux composantes essentielles d’un mode de vie sain. Ce sont également les piliers de la prévention de l’ostéoporose, et ce à toutes les étapes de la vie. Bien que le patrimoine génétique détermine la taille et la densité des os, des facteurs liés au mode de vie tels qu’un exercice régulier et une bonne nutrition jouent également un rôle majeur.

    • Date de parution:
    • Editeur: International Osteoporosis Foundation (IOF)
    • Drogues, Statistiques
    • 2010
    • Rapport
    • Français, Portugais, Allemand, Anglais

    Ce rapport offre un aperçu de la situation de la drogue dans les 27 États membres de l'UE, la Croatie, la Turquie et la Norvège. Il constitue un ouvrage de référence essentiel pour ceux qui recherchent les dernières découvertes en matière de drogue en Europe. Différents chapitres consacrés à des médicaments spécifiques sont complétés par des mises à jour sur: de nouveaux médicaments et les nouvelles tendances; maladies infectieuses et décès liés à la drogue, et les réponses actuelles du point de vue juridique, politique, sociale et santé face au problème de la drogue en Europe.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Maladies, Alimentation, Politique internationale
    • 2006
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Pour faire face à l'épidémie d'obésité, le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe a organisé, en novembre 2006, une conférence au cours de laquelle tous les États membres ont adopté la Charte européenne sur la lutte contre l'obésité, qui énonce des principes directeurs et indique des domaines d'action clairs aux niveaux local, régional, national et international à l'intention d'acteurs très divers. Ce livre contient la première des deux publications de la Conférence. Il inclut la Charte et résume les notions et les conclusions des nombreux documents techniques rédigés en vue de la Conférence par un grand groupe d'experts en santé publique, nutrition et médecine.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Exposé
    • Allemand, Anglais, Français

    En ce qui concerne les dépenses de santé par tête d’habitant (4162 USD en 2006) le Luxembourg figure depuis quelques années dans le peloton de tête mondial, après les USA, la Norvège et la Suisse.
    Les dépenses de santé à charge de la Caisse Nationale de Santé, financée par les partenaires sociaux et l’Etat, sont publiques à 92,4 %, ce qui fait que les dépenses personnelles (out of pocket) sont les plus faibles parmi les pays de l’OCDE et ne pèsent que pour environ 1,5 % dans le budget des ménages-

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2009
    • Exposé
    • Français, Allemand, Anglais

    Le système de santé de chaque pays est une émulation de son histoire et le système luxembourgeois n’échappe pas à la règle.

    Si, sur base du programme gouvernemental, c’est actuellement le Ministère de la Santé a pour missions de piloter et de coordonner le système et d’opérationnaliser les buts fixés sur base de valeurs telles que la solidarité, l’universalité, l’équité d’accès et de traitement et autres, le développement durable et dispose à cet effet d’un arsenal de moyens, tel n’a pas toujours été le cas.

    En effet, ce ministère, hormis une apparition éphémère au lendemain de la 2ème Guerre Mondiale, n’a été mis en place, via un secrétariat d’Etat, que depuis 1956 et sa principale administration, la Direction de la Santé, ne s’est véritablement déployée que vers la fin du 20ème siècle.

    Aussi jusqu’à la fin des années 60, le rôle du Ministère de la Santé se limitait à veiller, d’abord avec le Collège Médical et ensuite avec la Direction de la Santé, à l’hygiène publique, à gérer les rares établissements que l’Etat avait créés par subsidiarité - comme l’asile pour aliénés, les sanatoriums pour tuberculeux et autres, l’établissement de cures thermales - et à surveiller les tâches déléguées à différents organismes dans des domaines indispensables à la santé publique mais dont le financement n’était pas pris en charge par les caisses de maladie, mais à défaut par l’Etat.

    Ce n’est qu’à partir des années 70 que l’Etat s’est engagé davantage dans le cofinancement des structures de santé et de l’assurance maladie. En même temps, il a confié par voie légale le rôle de contrôle des actions de santé à la Direction de la Santé et a progressivement mis en place un tissu législatif portant notamment sur l’exercice des professions de santé, l’organisation des soins urgents, la planification des établissements hospitaliers, la prise en charge des grossesses, des nouveau-nés, puis ultérieurement sur la médecine scolaire et celle du travail et s’est ainsi qu’il s’est donné les moyens pour jouer son rôle naturel de pilote d’un système de santé émergeant.

    Garant des valeurs, mais aussi d’un financement et d’un développement durables, il a ainsi progressivement pris en main la sécurité sociale et le secteur de la santé tout en veillant à une évolution consensuelle dont les principales caractéristiques sont actuellement les suivantes :

    • couverture universelle de la population via une assurance maladie et une assurance dépendance obligatoires,
    • prépondérance de l’exercice libérale de la médecine avec le médecin comme initiateur de toutes prestations opposables à l’assurance maladie,
    • conventionnement obligatoire des prestataires autorisés à exercer une profession ou une activité de santé,
    • libre choix du prestataire par le patient et accès direct au médecin spécialiste,
    • planification du secteur hospitalier et pharmaceutique,
    • équité de traitement des prestataires (personnes morales ou physiques) quelque soit leur statut.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Petite enfance, Politique internationale, Alimentation
    • 2003
    • rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    L’OMS et l’UNICEF ont élaboré conjointement la stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin de rappeler au monde les effets des pratiques d’alimentation sur l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et, ainsi, la survie même du nourrisson et du jeune enfant.

    La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

    Cette stratégie est conçue comme un guide pratique : elle identifie les interventions qui ont fait leurs preuves, elle insiste sur le soutien dont les mères et les familles doivent bénéficier pour remplir leur rôle crucial, et elle définit formellement les obligations et les responsabilités à cet égard des gouvernements, des organisations internationales et des autres parties concernées.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Santé mentale
    • 2016
    • Exposé
    • Français, Allemand

    L’exposition itinérante « A|Normal » est une exposition de sensibilisation sur les troubles mentaux.
    Cette expo s’inscrit dans le cadre du « Plan National de Prévention du Suicide au Luxembourg », PNPSL, qui a défini 33 actions prioritaires pour les années 2015-2019, élaborées avec les acteurs de terrain et approuvées par le Groupe interministériel Prévention Suicide.

    • Date de parution:
    • Editeur: Service d'Information et et de Prévention de la Ligue
  • Dernière modification le 12-10-2015