Publications

18 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Vaccinations, Enfance et adolescence, Petite enfance, Statistiques
    • Rapport
    • Français

    En l’absence de registre vaccinal national, les enquêtes de couverture vaccinale constituent un outil d’évaluation indispensable de tout programme de vaccination.

    La présente enquête représente la cinquième enquête de couverture vaccinale réalisée auprès des parents d’enfants âgés de 25 à 30 mois résidents au Grand-Duché de Luxembourg. Elle permet d’établir la situation vaccinale des nourrissons en 2018, d’en apprécier l’évolution depuis la dernière enquête de 2012 et de formuler des propositions d’ajustements ultérieurs pour le programme national de vaccination.

    Le programme luxembourgeois de vaccination repose sur les recommandations du Conseil Supérieur des Maladies Infectieuses (CSMI).

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Petite enfance, Grossesse et maternité
    • 2009
    • Rapport
    • Français

    Le registre des fiches FIMENA (FIche MEdicale de NA issance) s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Direction de la Santé pour renforcer la surveillance nationale en matière de santé périnatale. Mis en oeuvre depuis 1980, ce registre est un programme national continu de surveillance ayant pour mission de contribuer à la protection et à l’amélioration de la santé des femmes enceintes, des mères et des nourrissons au Luxembourg.
    Ce rapport sur la santé périnatale de 2001 à 2003 est le fruit d’un riche travail de collaboration entre la Direction de la Santé, le Centre de Recherche Public-Santé et le réseau des acteurs de terrain concernés par la santé maternelle et infantile.
    Il met l’emphase sur 3 aspects principaux :
    1. Les résultats 2001-2003
    2. Les améliorations apportées au système de surveillance en cours de projet
    3. Les recommandations à l’issue du projet

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Luxembourg Institute of Health
    • Maladies, Petite enfance, Statistiques, Accidents et blessures, Enfance et adolescence
    • 2003
    • Rapport
    • Français

    Au Luxembourg, l'espérance de vie, qui au début du XXème siècle était d’environ 47 ans pour la population générale, s'élève de nos jours à plus de 75 ans. De nombreux facteurs ont influencé la diminution de la mortalité des populations:

    • Amélioration des conditions de vie, des conditions de travail, de l'alimentation, ravitaillement en eau potable, élimination des déchets, assainissement des logements, amélioration du niveau d'éducation
    • Développement et généralisation des systèmes d'assurance maladies
    • Organisation des services médico-sociaux et élaboration d’une législation correspondante, qui ont joué un rôle important dans la prévention des maladies, le maintien de la santé et la baisse de la mortalité précoce
    • Progrès médicaux avec la mise au point d'un grand nombre de vaccins, de médicaments, de techniques médicales et de programmes préventifs, permettant une meilleure prise en charge de la maladie et une meilleure protection de la santé.

    Ce sont particulièrement les enfants et les adolescents qui ont bénéficié de ces progrès. Leur taux de mortalité a baissé d’environ 90% depuis 1900.

    Au cours du temps les causes de mortalité principales ont changé. Au début du siècle la plupart des personnes décédaient des suites de maladies infectieuses et parasitaires. Aujourd’hui la plupart des maladies infectieuses peuvent être traitées efficacement par des antibiotiques ou bien être prévenues par vaccination. Néanmoins, il reste des maladies pour lesquelles il n’existe pas de traitements efficaces et, malheureusement, des enfants et des jeunes succombent toujours à ces maladies.

    Dans cette étude, sont analysés tous les décès des enfants, adolescents et jeunes adultes, âgés de 1–24 ans, survenus au Luxembourg entre 1968 et 1997. L’étude porte sur: l’analyse du nombre de décès, l’analyse et l’évolution dans le temps des principales causes de décès et des taux de mortalité respectifs. Les analyses sont effectuées par sexe, par tranche d’âge et par période de temps. Les résultats de cette étude sont disponibles ci-dessous.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Alimentation, Grossesse et maternité, Petite enfance, Politique nationale
    • 2004
    • Rapport
    • Français

    Une enquête longitudinale sur l’allaitement maternel a été effectuée auprès de 547 mères ayant accouché dans les différentes communes du Grand-Duché de Luxembourg. Un premier questionnaire a été administré par entretien téléphonique fin 2001- début 2002. Un deuxième entretien, auprès de 228 mères qui allaitaient encore à 4 mois lors du premier entretien, a eu lieu quand le bébé avait l’âge de six mois, au moins.

    Cette enquête représente la première étude nationale spécifique au sujet de l’allaitement maternel dans le pays. Elle s’inscrit dans le contexte d’une politique de promotion de l’allaitement maternel soutenue par le Ministère de la Santé du Luxembourg depuis déjà quelques décennies.

    Il existe des données antérieures sur la prévalence de l’allaitement maternel dans le pays. Les nouvelles données de cette étude, présentent l’évolution dans le temps, ainsi que les facteurs liés à l’initiation de l’allaitement et à sa continuation jusqu’à l’âge de six mois. Cette étude apporte des éléments de réflexion afin de mieux cibler les actions promotionnelles avenir en faveur l’allaitement maternel.

    L’objectif de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) – « Baby-Friendly Hospital Initiative » BFHI – de l’UNICEF et l’Organisation Mondiale de la Santé, est d’encourager les maternités à mettre en place les conditions optimales pour un bon démarrage de l’allaitement maternel. Cette enquête nous permet de comparer, entre les différents lieux d’accouchement dans le pays, certaines pratiques liées au démarrage de l’allaitement et l’éventuel effet sur les prévalences de l’allaitement à plus long terme.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Petite enfance, Politique internationale, Alimentation
    • 2003
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    L’OMS et l’UNICEF ont élaboré conjointement la stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin de rappeler au monde les effets des pratiques d’alimentation sur l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et, ainsi, la survie même du nourrisson et du jeune enfant.

    La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

    Cette stratégie est conçue comme un guide pratique : elle identifie les interventions qui ont fait leurs preuves, elle insiste sur le soutien dont les mères et les familles doivent bénéficier pour remplir leur rôle crucial, et elle définit formellement les obligations et les responsabilités à cet égard des gouvernements, des organisations internationales et des autres parties concernées.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Grossesse et maternité, Petite enfance, Politique nationale, Alimentation
    • 2004
    • Rapport
    • Français, Allemand

    La protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel sont une priorité de santé publique en Europe. Les taux faibles et l’arrêt précoce de l’allaitement ont des implications néfastes tant sur le plan de la santé que sur le plan social pour les femmes, les enfants, la communauté et l’environnement. Ils ont pour conséquence d’occasionner des dépenses plus importantes pour le système de santé au niveau national, et d’accroître les inégalités en matière de santé. La Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, adoptée par tous les états membres de l’OMS à la 55ème Assemblée Mondiale de la Santé en Mai 2002 apporte une base aux initiatives de santé publique pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement.
    Il a été largement et clairement démontré que l’allaitement maternel ne peut être protégé promu et soutenu qu’au travers d’une action concertée et coordonnée. Le Plan d’action, rédigé par des experts en allaitement, représentants de tous les Pays de l’Union Européenne, les pays associés et les autres parties prenantes, sans oublier les mères, est un modèle qui met en exergue les actions qu’un programme national ou régional devrait comprendre et mettre en oeuvre. Il comprend des interventions spécifiques et des ensembles d’interventions dont l’efficacité a été scientifiquement étayée. Il est à espérer que l’application du Plan d’action réussira à améliorer, dans l’Europe toute entière, les pratiques et les taux d’allaitement (initiation, exclusivité et durée), et permettra à davantage de parents d’avoir confiance en eux et d’être satisfaits de leur expérience d’allaitement, et aux professionnels de santé d’améliorer leur savoir-faire et d’éprouver un sentiment de plus grande gratification dans leur pratique quotidienne.

    • Date de parution:
    • Editeur: CE - Direction de la Santé Publique et de l'Evaluation des Risques
    • Grossesse et maternité, Petite enfance, Statistiques
    • Rapport
    • Français

    La santé des mères et des enfants est une des priorités de santé publique tant sur le plan national qu’international.

    Le système de surveillance de la santé périnatale (SUSANA) vise à contribuer à l’amélioration de la santé des mères et de leur nouveau-né en surveillant de manière continue les déterminants de la santé périnatale au Luxembourg. En parallèle, le système s’est doté d’un solide réseau d’acteurs, le réseau PERINAT.

    Le présent rapport s’inscrit dans la continuité des rapports triennaux que le réseau PERINAT a souhaité mettre en place. Les indicateurs présentés dans ce rapport sont les indicateurs recommandés par le groupe européen d’experts EuroPeristat ainsi qu’une série d’indicateurs nationaux.

    Ce rapport offre une vue évolutive de la santé des mères et des nouveau-nés au Luxembourg entre 2014 et 2016 ainsi qu’une évolution de certains indicateurs depuis 2009 voire même depuis 2001.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé Luxembourg Institute of Health
    • Politique nationale, Petite enfance, Alimentation, Grossesse et maternité
    • 2006
    • Rapport
    • Français

    La protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel sont des priorités de santé publique et des mesures de médecine préventive. Vu les évidences scientifiques l’allaitement maternel constitue la meilleure alimentation du bébé pour sa santé et son développement et met en oeuvre ses droits à la meilleure santé possible.
    En effet :
    L’allaitement maternel est le moyen naturel de nourrir les nourrissons et les jeunes enfants. L’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie favorise d´une manière optimale la croissance, le développement et la santé de l´enfant. Après les six premiers mois, l’allaitement maternel, avec des aliments complémentaires adéquats, continue à contribuer à l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, à son développement et à sa santé. Des taux d´allaitement faibles ont pu être liés à de significatives répercussions sanitaires et sociales pour les enfants, les femmes, la communauté, l´environnement et les dépenses de santé. Dès le plus jeune âge de l´enfant ils accroissent les inégalités devant la santé.
    Au Luxembourg à l´heure actuelle les taux d´allaitement restent faibles, même s´ils montrent une tendance à la hausse; ceci vaut tant pour l´initiation que pour la durée de l´allaitement. Les arrêts précoces sont fréquents pour des raisons multiples, notamment pour des raisons de manque d’informations, de soutien et de reprise de travail. La prévalence de l´allaitement est très inégale à travers les couches socioprofessionnelles, les plus défavorisées présentant les taux les plus faibles.
    Dans notre pays l’allaitement n’est pas encore promu et soutenu de manière optimale dans tous les services spécifiques, par toutes les associations professionnelles dans les milieux éducatifs et de travail, dans la société en générale.
    Le Plan d’action national présente des interventions planifiées en accord avec les objectifs élaborés dans la politique nationale pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement maternel.
    Le plan d’action se base sur le partenariat avec tous les acteurs concernés (notamment les professionnels de la santé et les ONG engagées dans le domaine) ; il veille à la cohérence des initiatives et favorise l’information et la sensibilisation des différents publics cibles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de la Médecine Préventive
    • Petite enfance, Statistiques, Grossesse et maternité
    • 2016
    • Rapport
    • Français

    Le présent travail est publié dans le cadre du système de surveillance de la santé périnatale au Luxembourg. Ce système, mis en place au début des années 1980, a subi de nombreuses évolutions. D’une fiche papier appelée FIMENA (FIche MEdicale de NAissance), il est passé, en 2007, à une nouvelle fiche papier entièrement revue, tant dans sa forme que dans son contenu. Cette seconde fiche papier a été appelée SUSANA (SUrveillance de le SAnté à la NAissance).
    Au cours de l’année 2008, le système a été revu dans sa globalité afin d’être informatisé. Depuis le 1er janvier 2009, toutes les maternités du pays encodent les données dans le logiciel de saisie des données DIANE (Dossier d’Informations Agrégées de la Naissance et de l’Enfance).
    Les indicateurs collectés répondent notammnent aux exigences du groupe européen EuroPeristat. L’informatisation du système a permis de garantir l’exhaustivité et une grande qualité des données. Des rapports statistiques annuels, reprenant les données de l’année précédente, sont publiés depuis 2009.
    Un premier rapport triennal « Surveillance de la santé périnatale au Luxembourg: 2001-2003 » a été publié en 2009. Un second rapport « Surveillance de la santé périnatale au Luxembourg : Evolution de 2001 à 2011 » a été publié en 2013.
    Le présent rapport s’inscrit dans la continuité des rapports triennaux que le réseau PERINAT a souhaité mettre en place. Les indicateurs présentés dans ce rapport sont les indicateurs du groupe européen EuroPéristat ainsi qu’une série d’indicateurs nationaux. Ce rapport offre une vue évolutive de la santé des mères et des nouveau-nés au Luxembourg entre 2011 et 2013.
    Le système SUSANA est exhaustif : toutes les naissances à partir de 22 semaines d’aménorrhée ou dont les bébés ont atteint un poids de 500g ayant lieu sur le territoire luxembourgeois entre 2011 et 2013 sont recensées et encodées. De même, tous les séjours des bébés hospitalisés dans un service de néonatologie sont enregistrés dans le système. Les indicateurs de néonatologie sont présentés dans la seconde partie du rapport.
    Les indicateurs du présent rapport ont été calculés grâce aux données récoltées dans le système de surveillance de la santé périnatale.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Luxembourg Institute of Health
  • Dernière modification le 12-10-2015