Publications

12 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    Dans le contexte de sensibilisation croissante aux maladies rares, la Commission européenne a lancé cette étude Eurobaromètre, publiée ce 28 février 2011, qui est précisément la 4e Journée mondiale des maladies rares. Le présent rapport se penche sur la sensibilisation des Européens et la connaissance qu’ils ont des maladies rares, mais aussi sur leur niveau de soutien aux actions entreprises dans le cadre des initiatives politiques aux niveaux national et européen.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Maladies
    • 2011
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Ce rapport décrit les trois composantes essentielles de la santé des os et des muscles.
    Manger de façon équilibrée et rester physiquement actif sont deux composantes essentielles d’un mode de vie sain. Ce sont également les piliers de la prévention de l’ostéoporose, et ce à toutes les étapes de la vie. Bien que le patrimoine génétique détermine la taille et la densité des os, des facteurs liés au mode de vie tels qu’un exercice régulier et une bonne nutrition jouent également un rôle majeur.

    • Date de parution:
    • Editeur: International Osteoporosis Foundation (IOF)
    • Maladies, Santé sexuelle, Politique internationale
    • 2011
    • Rapport
    • Anglais, Français

    La stratégie mondiale OMS du secteur de la santé sur le VIH 2011-2015 oriente la riposte du secteur de la santé aux épidémies provoquées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) afin d’instaurer un accès universel aux services de prévention, de diagnostic, de traitement, de soins et de soutien concernant le VIH.

    Elle réaffirme les buts et les cibles mondiaux de la riposte du secteur de la santé au VIH.

    Elle définit quatre orientations stratégiques susceptibles de guider les ripostes des pays.

    Elle précise les actions nationales et les contributions de l’OMS recommandées pour chaque orientation stratégique.

    Elle a pour objet de promouvoir une riposte à long terme et durable au VIH par le renforcement des systèmes d’action sanitaire et communautaire, l’étude des déterminants sociaux de la santé qui alimentent l’épidémie et entravent les mesures prises pour la combattre, et par la protection et la promotion des droits humains et de l’égalité des sexes considérés comme des éléments essentiels de la riposte du secteur de la santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Alimentation, Politique internationale
    • 2006
    • Rapport
    • Français, Allemand, Anglais

    Pour faire face à l'épidémie d'obésité, le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe a organisé, en novembre 2006, une conférence au cours de laquelle tous les États membres ont adopté la Charte européenne sur la lutte contre l'obésité, qui énonce des principes directeurs et indique des domaines d'action clairs aux niveaux local, régional, national et international à l'intention d'acteurs très divers. Ce livre contient la première des deux publications de la Conférence. Il inclut la Charte et résume les notions et les conclusions des nombreux documents techniques rédigés en vue de la Conférence par un grand groupe d'experts en santé publique, nutrition et médecine.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2010
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Ce nouveau rapport publié conjointement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), présente les progrès réalisés au cours de l'année écoulée.
    Il fait état également du chemin qu'il reste à parcourir car, contrairement aux objectifs fixés, l’accès universel à la prévention, au traitement et à la prise en charge de l’infection à VIH ne seront pas atteints en 2010.
    Il s'agit de la quatrième édition d'une série de rapports annuels publiés depuis 2006 en collaboration avec les autres partenaires de la lutte contre le VIH/sida.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2007
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Depuis que le VIH/sida a été décrit pour la première fois en 1981, on estime à 60 millions le nombre de personnes qui ont été infectées par le VIH, dont 20 millions sont décédées. L'ONUSIDA indique que moins d'une personne sur cinq exposée au risque d'infection par le virus a accès à des services de prévention de base. Par ailleurs, seules 24% des personnes ayant besoin d'un traitement contre le VIH y avaient accès au milieu de 2006.
    À la suite de l'engagement des membres du G8, puis de celui des chefs d'État et de gouvernement au sommet mondial de l'ONU en 2005, le secrétariat de l'ONUSIDA et ses partenaires ont eu des consultations pour définir le concept de l'accès universel à la prévention, au traitement et aux soins concernant le VIH/sida d'ici 2010, ainsi qu'un cadre pour y parvenir.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Environnement, Maladies, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Quelle est la charge de morbidité qui pourrait être évitée grâce à une meilleure gestion de notre environnement? Celui-ci influence notre santé de diverses façons — à travers des expositions à des facteurs de risques physiques, chimiques et biologiques, ainsi qu'à travers nos changements de comportement face à ces risques.

    Pour répondre à cette question, une étude exhaustive de la littérature et l'expertise de plus de 100 experts du monde entier ont été compilées dans un rapport intitulé "Prévenir la maladie grâce à un environnement plus sain".

    Celui-ci présente une étude complète sur la manière dont l'environnement dans son ensemble, particulièrement celui que l'on peut modifier (voir encadré), a un impact sur la santé.

    Le pourcentage de la maladie, imputable à l'environnement, est donné pour 85 catégories de maladies et de traumatismes, et est indiqué pour les 14 régions de l'OMS.

    Les résultats montrent que des facteurs de risques environnementaux jouent un rôle dans plus de 80% des maladies régulièrememnt recensées par l'Organisation mondiale de la Santé. Globalement, on estime que 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% de tous les décès peuvent être attribués à des facteurs environnementaux. Parmi les enfants (0-14 ans), ces chiffres s'élèvent à plus d'un tiers de la charge de morbidité.

    Ces premières estimations peuvent avoir d'importantes implications pour les preneurs de décisions car les riques environnementaux pris en compte dans cette recherche pourraient être réduits de façon significative par des interventions dont le ratio coût-efficacité a été prouvé. En outre, ces investissements coordonnés pourraient contribuer à promouvoir l'application de stratégies de développement plus rentables et porteuses de multiples avantages sociaux et économiques.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2008
    • Rapport
    • Anglais, Français

    Ce nouveau rapport publié par l’OMS, l’UNICEF et l’ONUSIDA, montre que les efforts combinés des pays et de leurs partenaires internationaux ont permis d’accomplir des progrès remarquables en vue d’assurer des interventions liées au VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

    Fin 2007, les patients sous traitement antirétroviral étaient près de un million (950,000) de plus que fin 2006, ce qui porte le nombre de patients sous traitement à environ trois millions. Ces quatre dernières années, ce chiffre a été multiplié par sept et plus. C’est en Afrique subsaharienne que la hausse a été la plus forte.

    En dépit de ces avancées sans précédent, la couverture mondiale du traitement antirétroviral demeure faible. Seulement 31% des personnes qui en auraient besoin suivaient un traitement antirétroviral fin 2007. Cette même année, on estime que 2,5 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 2,1 millions de malades sont morts du sida.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2009
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Selon ce nouveau rapport publié aujourd’hui par l’OMS, l’UNICEF et l’ONUSIDA, plus de quatre millions de personnes bénéficiaient fin 2008 d’un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, ce qui représente une augmentation de 36 % en un an et une multiplication par dix sur cinq ans du nombre de ces patients.
    Le rapport fait état d’autres progrès, notamment d’une extension du conseil et du dépistage du VIH et d’un meilleur accès aux services de prévention de la transmission mère-enfant du virus.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Politique internationale
    • 2003
    • Rapport
    • Français, Anglais

    La présente publication décrit les six prochaines étapes clés qui contribueront à réduire le fardeau de l’ostéoporose dans la Communauté européenne. Elle est issue de discussions et de réunions des membres du Groupe consultatif de l’UE sur l’Ostéoporose, parmi lesquels 40 décideurs politiques et experts de l’ostéoporose en provenance des pays membres.

    • Date de parution:
    • Editeur: Groupe consultatif de l'Union européenne sur l'ostéoporose
  • Dernière modification le 12-10-2015