Publications

81 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Santé mentale, Statistiques
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [Santé mentale - Partie 1: Rapport]
    Today, mental health disorders are experienced by approximately one in ten EU citizens and in many EU states depression is the most common health problem. Suicide represents a significant cause of death, with about 55 000 Europeans
    (Eurostat, 20071) taking their own lives each year, of which three quarters are men2. In recognition of the importance of mental health and well-being in Europe, the European Commission adopted a Green Paper on Mental Health in 2005 to examine how better to tackle mental illness and promote mental well-being. The main aim was to open up a framework for exchange, coordination and cooperation3. Following up on the Green Paper, the European Pact for Mental Health and Well-being4 was launched at in June 2008 at high level conference "Together for mental health and well-being".
    The pact declaration acknowledged the importance and relevance of mental health and well-being for the European Union and symbolises the will of Governments, stakeholders and civil society to exchange and work together on mental health challenges and opportunities.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Santé mentale, Statistiques
    • 2010
    • Fiche
    • Français, Anglais

    Cette fiche pays fournit les résultats pour le Luxembourg dans le cadre de l’enquête Eurobaromètre "Santé mentale" publiée en octobre 2010.

    • Date de parution:
    • Editeur: Commission européenne [European Commission]
    • Santé mentale, Politique internationale, Travail
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [La santé mentale et le bien-être sur le lieu de travail – protection et intégration en période difficile]
    Mental health problems have become one of the leading causes of work absenteeism and early retirement all over the European Region. The current economic recession and its effects on the job market are likely to add to the problems in employment and quality of life experienced by people with mental health problems and their families.
    This publication reflects the presentations given at a WHO meeting on mental health and well-being at the workplace in 2009. It suggests ways to respond to the challenges that modern working life presents to mental health and well-being and to overcome barriers to employment for people with mental health problems. It also discusses opportunities for integration and empowerment given the global economic downturn from the viewpoint of service-user and family-caregiver associations, enterprises, trade unions, politicians and researchers. It is essential reading for employers and policy-makers in the European Region and beyond.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Santé mentale, Travail
    • 2010
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français

    Dans le cadre du programme de l’UE pour l’emploi et la solidarité sociale (Progress), cette publication intitulée Investir dans le bien-être au travail examine les risques psychosociaux en période de changement. Les effets négatifs potentiels de la restructuration sur la santé des travailleurs et de leurs familles ont été largement prouvés. L’incertitude et la précarité de l’emploi constituent également un lien important entre les programmes de restructuration et les effets sur la santé des employé(e)s tels que la dépression, l’absentéisme, les problèmes de sommeil, etc. Cette édition met en relief certains des principaux problèmes associés au changement organisationnel, à la restructuration, à la santé et au bien-être, et il explique ce qui peut être fait pour préparer plus efficacement les organisations et les personnes aux changements majeurs.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2010
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Ce nouveau rapport publié conjointement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), présente les progrès réalisés au cours de l'année écoulée.
    Il fait état également du chemin qu'il reste à parcourir car, contrairement aux objectifs fixés, l’accès universel à la prévention, au traitement et à la prise en charge de l’infection à VIH ne seront pas atteints en 2010.
    Il s'agit de la quatrième édition d'une série de rapports annuels publiés depuis 2006 en collaboration avec les autres partenaires de la lutte contre le VIH/sida.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Système de santé
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [Comment les systèmes de santé peuvent lutter contre les inégalités en ce qui concerne les problèmes prioritaires de santé publique : l’exemple de la tuberculose]
    A knowledge network supporting the WHO Commission on Social Determinants of Health identified 13 priority public health conditions that: lead to a heavy burden of disease, vary widely among and within populations, disproportionately affect certain groups and are prone to epidemics. This booklet uses one of these conditions, tuberculosis (TB) as an example, to show:
    – how social determinants cause inequities in exposure to, outcomes of and consequences of TB; and
    – how action on these determinants – the “causes of causes” – will reduce inequities and therefore the harm done by TB and other priority public health conditions.

    The booklet describes TB in the WHO European Region and how social determinants lead to differences in exposure to up-, mid- and downstream risk factors; vulnerability; health outcomes and consequences. It spells out the implications of these facts for policy: the need for universal social protection systems (using targeting only for populations that fall through the cracks); better primary health care, TB care and other services; intersectoral action for health; and social empowerment and respectful treatment. The booklet concludes by calling for research to increase the evidence base on the causal pathways of the social determinants of TB in Europe and on effective strategies and programmes.
    Commissioned by WHO/Europe as part of the WHO/European Commission joint project on equity in health, this is the first of six briefings on policy issues. The project focuses on improving health intelligence and building policy-makers and practitioners’ know-how and capacity to tackle socially determined health inequities as part of health system performance.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Santé mentale, Politique internationale
    • 2010
    • Rapport
    • Anglais

    [La santé mentale et le développement: le ciblage des personnes souffrant de troubles mentaux en tant que groupe vulnérable]
    The new WHO report on mental health and development is a call to action to all development stakeholders - governments, civil society, multilateral agencies, bilateral agencies, global partnerships, private foundations, academic and research institutions - to focus their attention on mental health.
    The report presents compelling evidence that persons with mental and psychosocial disabilities are a vulnerable group but continue to be marginalized in terms of development aid and government attention. It makes the case for reaching out to this group through the design and implementation of appropriate policies and programmes and through the inclusion of mental health interventions into broader poverty reduction and development strategies. The report also describes a number of key interventions which can provide a starting point for these efforts. By investing in persons with mental and psychosocial disabilities, development outcomes can be improved.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Maladies, Alimentation
    • 2010
    • Rapport
    • Français, Anglais

    L’obésité est passée au premier plan des politiques de santé publique dans le monde. Avant 1980, nettement moins de 10 % de la population étaient concernés. Depuis, la proportion a doublé ou triplé dans beaucoup de pays et, dans près de la moitié de la zone OCDE, 50 % ou plus des habitants sont en surpoids. Grave facteur de risque pour toute une série de maladies chroniques, l’obésité est devenue un problème majeur de santé publique.

    On croit généralement que l’épidémie d’obésité a des explications simples et que des solutions devraient pouvoir y être apportées sous peu. Or, un examen détaillé des données fait apparaître une situation plus complexe, dans laquelle il est même difficile de trouver des informations objectives sur le phénomène. Autorités, professionnels de la santé et chercheurs, font face au défi de comprendre l’épidémie et d’élaborer une stratégie efficace pour la combattre.

    Cet ouvrage contribue, par l’étude de multiples aspects du problème de l’obésité, à la mise au point de politiques scientifiquement fondées. Il examine l’étendue et les caractéristiques de l’épidémie, les rôles et influences respectifs des forces du marché et des pouvoirs publics, et l’impact des interventions. Une approche économique de la prévention des maladies chroniques est décrite, qui ouvre de nouvelles pistes par rapport à une approche plus traditionnelle de la santé publique.

    Lien vers une version PDF consultable de l'ouvrage en anglais: http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/obesity-and-the-economics-of-prevention_9789264084865-en

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE)
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Exposé
    • Allemand, Anglais, Français

    En ce qui concerne les dépenses de santé par tête d’habitant (4162 USD en 2006) le Luxembourg figure depuis quelques années dans le peloton de tête mondial, après les USA, la Norvège et la Suisse.
    Les dépenses de santé à charge de la Caisse Nationale de Santé, financée par les partenaires sociaux et l’Etat, sont publiques à 92,4 %, ce qui fait que les dépenses personnelles (out of pocket) sont les plus faibles parmi les pays de l’OCDE et ne pèsent que pour environ 1,5 % dans le budget des ménages-

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Communiqué
    • Français

    Le ministre de la Santé et de la Sécurité sociale, Mars Di Bartolomeo, a invité le 26 juillet 2010 à une conférence de presse pour présenter le projet de réforme du système des soins de santé.
    Au début du mois de juillet 2010, Mars Di Bartolomeo avait soumis au Conseil de gouvernement l'avant-projet de loi portant réforme du système de soins de santé et modifiant à cette fin le Code de la Sécurité sociale et la loi sur les établissements hospitaliers.
    Conformément à la déclaration gouvernementale du 29 juillet 2009, l'avant-projet de loi traduit la volonté du gouvernement de "préserver un système de santé basé sur la solidarité nationale, l'équité et l'accessibilité ainsi que sur la qualité de soins." Le programme gouvernemental fixe également les orientations stratégiques pour les réformes:
    - préserver un système de santé public et solidaire et développer la qualité et la complémentarité des filières de soins coordonnées,
    - maîtriser l'évolution du coût global de l'assurance maladie et assurer la pérennité du système de santé,
    - créer une gestion des données répondant à des critères d'exhaustivité, de transparence, de fiabilité, de standardisation, de comparabilité et d'échangebilité.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Sécurité Sociale Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 12-10-2015