Publications

5 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Activité physique, Enfance et adolescence, Ecole
    • 2007
    • Fiche
    • Allemand, Français

    Kanner Staark maachen interpelle en premier lieu les adultes avec les objectifs suivants:

    • faire prendre conscience aux adultes (animateurs, entraîneurs, parents ) de leur responsabilité et de l’importance de leur coopération active;
    • offrir un soutien méthodologique et moral promouvant l’épanouissement personnel des enfants et des adolescents;
    • utiliser le sport comme une méthode du travail de prévention.

    • Date de parution:
    • Editeur: Kanner Staark Maachen (KSM) Centre de Prévention des Toxicomanies (CePT) Ecole Nationale de l'Education Physique et des Sports (ENEPS)
    • Activité physique, Politique nationale, Alimentation
    • 2007
    • Dépliant
    • Français

    Joignez le plan d’action national pour la promotion de l’alimentation saine et de l’activité physique. Vous faites partie d’une commune, d’une école, d’une association, d’un club sportif, d’une organisation de jeunesse, d’une fédération, d’un lycée, d’une ONG, d’une maison de jeunes, d’une instance publique, d’un service pour enfants, d’une entreprise

    Développez une initiative, démarrez un projet qui répond aux objectifs fixés pour le plan national. Demandez le label « Manger sain, Bouger plus / Gesond iessen, Méi bewegen » tout en veillant à respecter les critères nécessaires pour son attribution.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Ministère de l'Education nationale de l'enfance et de la jeunesse Ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région
    • Activité physique, Alimentation, Politique nationale
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    L’initiative luxembourgeoise en faveur de la promotion de l’alimentation saine et de l’activité physique s’inscrit dans la « Politique-cadre de la Santé pour tous pour la Région européenne de l’OMS » qui constitue le cadre d’élaboration des politiques de santé dans la Région européenne pour les années à venir.

    Le but général est de permettre à chacun de réaliser pleinement son potentiel de santé. Deux objectifs principaux d’amélioration de la santé orientent les efforts à déployer pour atteindre ce but général :

    • promouvoir et protéger la santé des individus tout au long de leur vie,
    • réduire l’incidence des principales maladies et des principaux traumatismes, et les souffrances qui en résultent.

    Lors du renouvellement du programme « Gesond iessen, Méi bewegen » (GIMB) un nouveau plan cadre national GIMB 2018-2025 a été élaboré.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Activité physique, Politique nationale, Alimentation
    • 2007
    • Fiche
    • Français

    Cette fiche présente les critères d’utilisation du label "Gesond iessen, Méi bewegen" qui ont été élaborés par le comité ministériel du plan d’action national "Alimentation saine et activité physique".

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Activité physique, Accidents et blessures, Statistiques
    • 2007
    • Rapport
    • Français

    Le sport de haut niveau chez les jeunes élites s'est fortement professionnalisé au cours des dernières années, avec un accroissement du volume et de l'intensité des entraînements. Les risques liés à une activité physique soutenue et l'ampleur de la problématique des blessures sportives ne sont pas encore bien connus. L'objectif de cette étude était de faire un état des lieux de l'incidence des traumatismes et lésions de surcharge liés à la pratique sportive intense chez les jeunes au Grand-Duché de Luxembourg.
    Une enquête rétrospective a été menée en décembre 2006 auprès de 503 sportifs entre 8 et 26 ans, pratiquant les sports suivants: athlétisme, badminton, basketball, cyclisme, football, gymnastique, handball, karaté, natation, tennis, triathlon et tennis de table. Sur les 242 répondants, 49% déclarent avoir eu au moins une blessure liée à leur pratique sportive au cours des 12 mois précédents. Au total 167 blessures ont été enregistrées, ce qui correspond à une fréquence de 0.69 blessures par athlète par an. L'incidence des blessures a été déterminée en tenant compte de l'exposition au risque, soit le temps de pratique sportive, évalué ici à 11.5 heures par semaine en moyenne. L'incidence globale des blessures est de 1.16 blessures par 1000 heures de pratique (entraînements et compétitions). Elle varie en fonction du type de sport pratiqué, avec une valeur de 0.94 blessures/1000h pour les sports individuels, 1.66 blessures/1000h pour les sports collectifs et de 1.15 blessures/1000h pour les sports de raquettes. Globalement, le risque de se blesser en situation de compétition (incidence de 1.94) est 2.26 fois plus élevé qu'aux entraînements (incidence de 0.86). Le membre inférieur est concerné dans 58% des cas. Si un tiers des blessures est sans gravité, près d'une lésion sur cinq est sévère, obligeant l'athlète à un "repos" de plus de quatre semaines. Dans 22% des cas il s'agit d'une récidive. Une majorité des athlètes (63%) attribue la cause principale de leur blessure à un facteur interne.
    Il est recommandé d'affiner et de poursuivre la description du phénomène des blessures sportives par une approche prospective, permettant un suivi à long terme des jeunes athlètes de haut niveau. D'autre part, les résultats de cette étude démontrent la nécessité d'initier le travail sur le volet de la prévention primaire et secondaire par l'identification de profils à risque, basée sur l'évaluation des caractéristiques physiologiques et psychomotrices de l'athlète. Ce sera le point de départ incontournable pour mettre en place des stratégies de prévention pertinentes dont l'efficacité devra être évaluée régulièrement

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
  • Dernière modification le 12-10-2015