Publications

188 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Système de santé, Statistiques
    • 2017
    • Rapport
    • Anglais

    Health at a Glance 2018 presents up-to-date cross-country comparisons of the health status of populations and health system performance in OECD and partner countries. Alongside indicator-by-indicator analysis, this edition offers snapshots and dashboard indicators that summarise the comparative performance of countries, and a special chapter on the main factors driving life expectancy gains.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE)
    • 2017
    • Rapport
    • Anglais

    L'almanac annuel sur la Sécurité alimentaire est publié par le Bundesinstitut für Risikobewertung (BfR) qui est le point focal de l'EFSA en Allemagne.

    L'almanac offre une vue claire sur les structures et les responsabilités des 38 Etats européens et donne à chacun la possibilité de s'informer sur les structures légales et les institutions involvées dans le domaine de la Sécurité alimentaire européenne.

    • Date de parution:
    • Editeur: German Federal Institute for Risk Assessment (BfR)
    • Drogues, Statistiques
    • 2017
    • Rapport
    • Allemand, Français, Anglais, Portugais

    L'édition 2017 du Rapport européen sur les drogues: Tendances et évolutions de l’EMCDDA contient les données les plus récentes sur le phénomène de la drogue en Europe et les réponses apportées dans ce domaine. Ce dossier contient une multitude d’informations et d’analyses à plusieurs niveaux, élaborées à partir des données et statistiques les plus récentes fournies par les partenaires nationaux. Cette édition 2017 du rapport s’accompagne d’une nouvelle série de synthèses, qui prennent la forme d’un panorama national des drogues pour chacun des 30 pays concernés et qui présentent des résumés accessibles en ligne sur les tendances et évolutions nationales en matière de drogues observées dans les politiques et les pratiques mises en oeuvre dans les pays européens.

    À propos de l’EMCDDA
    L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) est la source centrale et l’autorité confirmée dans le domaine des questions liées à la drogue en Europe. Depuis plus de 20 ans, il collecte, analyse et diffuse des informations scientifiques sur les drogues et les toxicomanies et sur leurs conséquences, offrant ainsi à ses publics un aperçu du phénomène des drogues au niveau européen sur la base de données factuelles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • 2017
    • Rapport
    • Anglais

    This report provides a detailed insight in the official control activities performed by EU Member States, Iceland and Norway. Overall, 97.2% of the 84,341 samples analysed in 2015 were free of quantifiable residues or contained residues within the legally permitted levels. Based on the analytical results provided by the reporting countries, a detailed data analysis was performed regarding pesticide occurrence in the most important food products consumed and the dietary risk related to the exposure of European consumers to pesticide residues. Moreover, the data were analysed with view to identify pesticides and food products that exceeded the legal limits. It also contains the findings on pesticide residues in imported food, organic products, baby food as well as results for animal products. Based on the analysis of the 2015 pesticide monitoring results, EFSA derived a number of recommendations to increase the efficiency of the European control systems to ensure a high level of consumer protection.

    • Date de parution:
    • Politique nationale, Drogues
    • 2017
    • Rapport
    • Anglais

    Le rapport 2016 du Réseau national d'information sur les stupéfiants et les toxicomanies (RELIS) sur l’état du phénomène de la drogue au Grand-Duché de Luxembourg vise à situer le contexte dans lequel s’inscrivent l’usage et le trafic illicites de drogues et les toxicomanies au niveau national en proposant une vue d’ensemble des évolutions historiques et les tendances actuellement observées en la matière.

    • Date de parution:
    • Statistiques, Drogues
    • 2017
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français, Portugais

    Le rapport Tendances et évolutions présente une analyse très complète du phénomène de la drogue en Europe. Il examine l’offre de drogue, les modes de consommation et les problèmes de santé publique ainsi que les politiques antidrogue et les réponses apportées au problème. Avec le Bulletin statistique en ligne, les Synthèses nationales et les Perspectives sur les drogues, il compose le dossier du Rapport européen sur les drogues 2016.

    À propos de l’EMCDDA
    L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) est la source centrale et l’autorité confirmée dans le domaine des questions liées à la drogue en Europe. Depuis plus de 20 ans, il collecte, analyse et diffuse des informations scientifiques sur les drogues et les toxicomanies et sur leurs conséquences, offrant ainsi à ses publics un aperçu du phénomène des drogues au niveau européen sur la base de données factuelles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Maladies, Statistiques
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    L’indice européen de soins cardiaques 2016 (Euro Heart Index - EHI) fournit un classement des systèmes de soins de santé cardiovasculaires européens à travers quatre domaines clés: l’accès, la prévention, les procédures et les résultats.
    Sur les 30 pays de l'Indice européen des consommateurs de soins cardiaques, Luxembourg se classe en 4 ème position derrière la France en tête, suivie de près par la Norvège et la Suède. Les soins cardiaques se sont améliorés dans presque tous les pays, mais les écarts d’un pays européen à l’autre menacent le principe d’équité. Un accès égalitaire aux médicaments essentiels pour le traitement des maladies cardiaques pourrait sauver la vie de dizaines de milliers de personnes.

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Seniors, Maladies, Santé mentale
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport mondial Alzheimer 2016: Améliorer les soins de santé pour les personnes atteintes de démence]
    The World Alzheimer Report 2016 looks at ways of improving the coverage, as well as the quality, of healthcare for people with dementia, and the costs associated.

    • Date de parution:
    • Editeur: Alzheimer’s Disease International (ADI)
    • Politique internationale, Système de santé
    • 2016
    • Rapport
    • Anglais

    L’évaluation économique des innovations technologiques de santé doit se faire en fonction de ce qu’elles apportent aux patients, aux citoyens et aux systèmes de santé dans leur globalité. De ce point de vue, la valeur sociale du diagnostic en général est très large. Cependant celle du diagnostic de médecine personnalisée réside plus précisément et essentiellement dans la faculté accrue d’identifier un traitement et de prédire son efficacité pour éviter au patient un protocole médical éprouvant qui se révèlerait au final inutile et préjudiciable car coûteux, financièrement sur le plan sociétal et moralement sur le plan individuel.

    Ainsi, l’appréciation économique stricto sensu est au premier plan de l’évaluation des performances de telles technologies. En revanche, l’appréciation non-économique est très peu étudiée et encore moins intégrée comme vecteur de valeur ajoutée. Effectivement, l’augmentation de la valeur du « savoir », ou des bénéfices pour le patient et ses proches, d’une connaissance plus précoce et plus précise du diagnostic et de son protocole médical associé, n’entrent pas dans les critères d’évaluation.

    Il est cependant possible de catégoriser, d’analyser les éléments constitutifs d’une production de valeur moins tangible au sens économique du terme (planification, bien-être psychique, qualité de vie) et de les intégrer dans les pratiques standards d’évaluation.

    C’est ce que cette étude vise à promouvoir et à démontrer: comment articuler une évaluation fondée sur la valeur dans son appréciation économique, médicale mais également sociale, c’est à dire celle qui intègre le patient dans sa dimension globale et centrale. L’étude propose pour cela une analyse européenne des pratiques actuelles, avec analyse de cas pratiques en France et en Grande-Bretagne et recommandations clés.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Personalised Medicine Association (EPEMED) Office of Health Economics (OHE)
    • Statistiques
    • 2016
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Statistiques sanitaires mondiales 2016: Surveiller la santé pour les ODD [Objectifs du développement durable].

    Publiées chaque année depuis 2005, les Statistiques sanitaires mondiales de l’OMS sont la source d’informations sur la santé des populations du monde qui fait autorité.

    On y trouve des données de 194 pays sur toute une gamme d’indicateurs portant sur la mortalité, la maladie et les systèmes de santé, notamment l’espérance de vie; la morbidité et la mortalité dues à des maladies essentielles; les services de santé et les traitements; les investissements financiers dans la santé; ainsi que les facteurs de risque et les comportements affectant la santé.

    L’Observatoire mondial de la santé de l’OMS actualise les statistiques sanitaires toute l’année au moyen d’une base de données contenant plus de 1000 indicateurs sanitaires. Le grand public peut l’utiliser pour trouver les statistiques sanitaires les plus récentes au niveau mondial, régional et à celui des pays.

    L’espérance de vie a progressé de manière spectaculaire depuis 2000, mais les grandes inégalités sanitaires persistent dans et entre les pays, selon les Statistiques sanitaires mondiales de cette année. L’espérance de vie a augmenté de 5 ans entre 2000 et 2015, soit la hausse la plus rapide depuis les années 1960. Ces progrès inversent les tendances à la baisse observées dans les années 1990, notamment en Afrique à cause de l’épidémie de sida et en Europe de l’Est après la chute de l’Union soviétique.

    La hausse a été la plus rapide dans la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé, où l’espérance de vie a gagné 9,4 ans pour atteindre 60 ans, grâce aux progrès en matière de survie de l’enfant, de lutte contre le paludisme et d’extension de l’accès aux médicaments antirétroviraux pour le traitement du VIH.

    «Le monde a progressé à grands pas pour réduire les souffrances inutiles et le nombre des décès prématurés dus aux maladies que l’on peut éviter et traiter», a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. «Mais ces progrès ont été inégaux. Aider les pays à atteindre la couverture sanitaire universelle en se fondant sur un solide système de soins de santé primaires est la meilleure chose que nous puissions faire pour veiller à ne laisser personne à la traîne.»

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
  • Dernière modification le 12-10-2015