Publications

14 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Statistiques
    • 2018
    • Périodique
    • Français

    Ce bulletin décrit les principaux résultats du Programme national de dépistage du cancer du sein par mammographie bisannuelle, pour les années 2011, 2012, 2013 et 2014.

    Il se veut une description de l’activité du Centre de Coordination des programmes de dépistage des cancers, qui est également en charge depuis 2016 du programme de dépistage organisé
    du cancer colorectal. Il ne s’agit donc pas ici d’une analyse épidémiologique exhaustive du cancer du sein au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Programme Mammographie - Centre de Coordination Ministère de la Santé
    • Maladies, Politique nationale
    • 2015
    • Périodique
    • Français

    Le Plan National Cancer est en marche. Validé par le Conseil de Gouvernement le 18 juillet 2014 et publié par Mme Lydia Mutsch, Ministre de la Santé, le 2 septembre 2014, le Plan National Cancer 2014-2018 (PNC‐2014‐2018) est alors entré dans une phase active d’implémentation, mobilisant les acteurs tant au niveau du Ministère de la Santé, que de la Direction de la Santé, des Etablissements Hospitaliers, des médecins et soignants ou des fondations et associations de patients, chacun contribuant selon sa compétence en partenariat avec tous.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Maladies, Politique nationale
    • 2014
    • Plan d'action national
    • Français

    Cette synthèse du Plan National Cancer-Lux 2014-­‐2018 reprend les 10 axes sur lesquels seront menées des actions de lutte contre le cancer.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Politique nationale, Maladies
    • 2014
    • Plan d'action national
    • Français

    Ce premier Plan National Cancer 2014-2018 a pour ambition de continuer le combat contre le cancer en mobilisant l’ensemble des acteurs concernés autour d’une stratégie nationale concertée et transparente respectant les principes d’équité et de solidarité, afin de coordonner l’élan et les initiatives, de maîtriser les points critiques persistants, d’optimiser les ressources disponibles en structurant mieux notre système de santé et les offres de services. Il vise à rendre plus performantes les actions en faveur de la lutte contre le cancer.
    Il a pour objectifs de diminuer à moyen terme les facteurs de risque et l’incidence des cancers , d’améliorer la survie et la qualité de vie des personnes traitées pour cancer, de diminuer le taux de mortalité par cancer, de réduire les inégalités de chance. En raison de l’allongement de la durée de vie et du fait que les cancers se développent le plus souvent avec l’âge, le Plan National Cancer devra permettre de prendre en charge toutes les personnes atteintes de cancer tout en maîtrisant au mieux les coûts des soins de santé liés.
    Il permettra aussi de suivre des indicateurs qui permettront au Luxembourg de comparer ses résultats avec ceux des autres pays européens.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Alimentation, Maladies
    • 2013
    • Périodique
    • Français

    Enjeux santé: Bulletin luxembourgeois de la recherche et des études en santé publique, octobre 2013, n°5.

    Résultats de l’étude ORISCAV-LUX « Observation des Risques et de la Santé Cardiovasculaire au Luxembourg ».

    Ce fascicule a pour objectif d’évaluer la proportion de la population présentant des apports nutritionnels inadéquats et l’adhésion de la population aux recommandations nationales en matières des aliments et nutriments. Pour simplifier le texte, le terme ≪ recommandations nutritionnelles ≫ est utilisé pour se référer à l’ensemble des recommandations relatives aux nutriments et aux aliments. Ce fascicule est susceptible d’intéresser les professionnels travaillant dans le domaine de la nutrition ; aussi bien les professionnels de la sante, de la prévention et de l’éducation pour la sante, les chercheurs, que les financeurs et les décideurs en charge de la mise en place de politiques publiques en matière de nutrition.
    Les résultats trouvent leur utilité dans l’identification de groupes cibles pour des interventions de santé publique ultérieures. L’analyse est basée sur une approche globale mettant l’accent sur le respect des recommandations alimentaires tant au niveau de choix d’aliments appropriés que sur la qualité de l’alimentation. Les caractéristiques démographiques, socio-économiques et facteurs comportementaux liés à la santé sont analysés au regard des objectifs nutritionnels conseillés, afin de mieux comprendre la situation actuelle et permettre en conséquence d’orienter les futures politiques publiques en cette matière.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Maladies, Statistiques
    • 2012
    • Périodique
    • Français

    Cette publication décrit les taux de mortalité et d’incidence colligées sur 20 ans, le volume d’activité et quelques indicateurs précoces de qualité du Programme Mammographie au cours des années 2006 à 2010, ainsi que les données concernant la prise en charge chirurgicale des femmes atteintes d’un cancer du sein.

    Au Luxembourg, sur les dernières décennies, l’incidence du cancer du sein a augmenté surtout pour les femmes de 50-69 ans et 70-79 ans.

    Un programme de dépistage organisé (PM: «Programme Mammographie») vise entre autres à diminuer la mortalité par cancer du sein dans la population concernée. Le recul est actuellement suffisant pour dire que le taux de mortalité a diminué de 55 pour 100 000 (1990-1999) à 46 pour 100 000 (2000-2009) pour les femmes âgées de 50 à 69 ans.

    Entre 2006 et 2010, le dépistage organisé atteint un taux de participation de 62%. Le taux de rappel pour bilan lors d’une 1ère participation est de 7,5% ; lors des participations ultérieures, il est de 3,8%, ce qui est conforme aux recommandations européennes.

    Le taux de cancers détectés pour 1000 femmes dépistées pendant la période d’observation de 5 ans est de 6,4‰.

    La double lecture des mammographies s’avère importante: 90 (18,5%) des 487 cancers dépistés ont été rattrapés par ce système.

    La taille des cancers et le nombre des cancers invasifs sans envahissement ganglionnaire correspondent aux données des recommandations européennes. La valeur prédictive positive des biopsies percutanées reste à améliorer ; elle se chiffre entre 45% et 68% (normes européennes: au moins 67%). Néanmoins le ratio bénin/malin des biopsies chirurgicales est supérieur à 80%.

    Le taux de marquage préopératoire des tumeurs non palpables reste inférieur aux recommandations, bien qu’il soit passé de 55% en 2006 à 78% en 2010 (recommandations européennes: ≥ 90%).

    Sur les 5 années, 54 médecins différents ont procédé à des interventions chirurgicales mammaires. En 2010, les 90 cancers du sein ont été opérés par 33 opérateurs différents.

    Le recours à la technique du ganglion sentinelle reste largement inférieur aux normes européennes (70%), avec un taux en 2010 de 39,7%.

    La prise en charge des cancers in situ n’est pas conforme aux guidelines. Sur 79 cancers in situ, 23 patientes (29%) ont été traitées par mastectomie, avec prélèvement ganglionnaire pour 14 d’entre elles.

    En 2010-2011, un audit externe, commandité par le Ministre de la Santé, a analysé le système de dépistage, de diagnostic et de prise en charge du cancer du sein au Luxembourg. Cet audit a pointé divers éléments à améliorer. Pour atteindre une qualité des soins optimale et harmoniser les diverses modalités de prise en charge des cancers du sein dans les 5 établissements hospitaliers, une roadmap «Sein» a été élaborée afin de mettre en oeuvre les recommandations de cet audit.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Programme Mammographie
    • Maladies, Alimentation, Statistiques
    • 2012
    • Périodique
    • Français

    Enjeux santé: Bulletin luxembourgeois de la recherche et des études en santé publique, mars 2012, n°4.

    Résultats de l’étude ORISCAV-LUX « observation des risques et de la santé cardiovasculaire au Luxembourg ».

    Les maladies cardio et cérébro-vasculaires demeurent depuis plusieurs décennies,les maladies occasionnant le plus grand nombre de décès et les plus coûteuses, en Europe et dans le monde entier, représentant ainsi un enjeu principal de santé publique et un fardeau pour l’individu, la société et le système de financement des soins de santé.

    Au Grand Duché de Luxembourg, les maladies de l’appareil circulatoire étaient responsables de 1323 décès en 2009, représentant 36,5% de tous les décès.

    Les maladies cardio-vasculaires sont également une des premières causes d’hospitalisation tant pour le nombre d’admissions que pour le nombre de journéesd’hospitalisation selon les statistiques 2009 de la Caisse Nationale de Santé.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Statistiques, Maladies
    • 2012
    • Périodique
    • Français

    Bulletin commenté concernant les maladies à déclaration obligatoire au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Division de l'Inspection Sanitaire
    • Maladies, Santé sexuelle, Politique nationale
    • 2011
    • Plan d'action national
    • Français

    La stratégie et le plan d’action en matière de lutte contre le HIV/SIDA, pour la période 2011-2015 a été entériné par le Conseil de gouvernement le 25 janvier 2011.
    Ce plan d’action a été élaboré par le Comité de surveillance du sida institué par arrêté ministériel du 24 janvier 1984. Il se situe dans la continuité du plan d’action 2005-2010 pour lequel le Comité de surveillance du sida tire, au vu de l’important support politique et financier, un bilan globalement positif.
    Le plan d’action 2011-2015 couvre sept domaines généraux d’intervention et recense quelque 70 mesures et projets. Il vise à développer les actions préventives en adaptant les méthodologies d’intervention, élargir les réseaux de collaboration, et améliorer les mécanismes de coordination, accroître l’accès au traitement médical, garantir une prise en charge psychosociale adéquate et promouvoir les mesures de réinsertion.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 12-10-2015