Publications

17 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Politique nationale, Santé mentale
    • 2016
    • Exposé
    • Français, Allemand

    L’exposition itinérante « A|Normal » est une exposition de sensibilisation sur les troubles mentaux.
    Cette expo s’inscrit dans le cadre du « Plan National de Prévention du Suicide au Luxembourg », PNPSL, qui a défini 33 actions prioritaires pour les années 2015-2019, élaborées avec les acteurs de terrain et approuvées par le Groupe interministériel Prévention Suicide.

    • Date de parution:
    • Editeur: Service d'Information et et de Prévention de la Ligue
    • Statistiques, Santé mentale, Politique nationale
    • 2015
    • Fiche
    • Anglais

    [Atlas de la santé mentale 2014: profil du Luxembourg
    The Mental Health Atlas-2014 provides country profiles on mental health. Atlas 2014 is the result of complete updating of information from countries, supplemented by a search of relevant literature and reports of WHO and other international and national organizations.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Anglais

    “Agence eSanté, Luxembourg’s national agency for the exchange and sharing of medical data ”
    Agence eSanté was founded in 2011 as an Economic Interest Group (G.I.E). Its roots go back to 2006, the year in which the Luxembourg government adopted the national Health Action Plan. The first projects launched further to this Action Plan revealed that healthcare professionals needed a platform allowing them to share medical data. Thus, Luxembourg Government decided in 2010 to create a national agency that would be in charge of implementing such digital platform. The Healthcare Reform Law voted in December 2010 laid the legal basis for the establishment of Agence eSanté, which became operational in 2012 and has since then been in charge of the development of a coherent national eHealth strategy.
    The eSanté team currently consists of 14 professionals who drive and monitor the various projects that are required for the deployment of the eHealth platform and its services. The interdisciplinary team with its variety of profiles provides the necessary diversity in expertise and also reflects the technological, professional and cultural challenges of this ambitious national project.
    When and where required additional advice and know-how is sought with external specialists. And to make sure that the services put in place by the agency respond to the requirements and practical needs of the different actors of Luxembourg’s healthcare sector, Agence eSanté involves the relevant stakeholders in work groups and thematic exchanges so as to integrate their input in its decision-taking-process.

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Français, Luxembourgeois, Allemand, Anglais, Portugais

    Häufig gestellte Fragen
    Was ist die gemeinsame Pflegeakte
    Wird die DSP die Patientenakten der einzelnen Träger ersetzen?
    Welche Informationen befinden sich im DSP?
    Ist die DSP verpflichtend für den Bürger ?
    Wer hat Zugang zur DSP ?
    Wo werden die Daten der Gesundheitsakte gespeichert ?
    Wie wird die Sicherheit der Daten gewährleistet ?

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2015
    • Fiche
    • Français

    Tout au long de sa vie, le patient est accompagné par différents professionnels de santé dans son parcours de soins de santé. Afin que ces professionnels de santé puissent assurer un bon suivi et une bonne coordination des soins à prodiguer, il est indispensable qu’ils disposent des données de santé pertinentes du patient facilitant cette prise en charge.
    C’est pour assurer ce rôle de relai d’information, que dès à présent le Dossier de Soins Partagé (DSP) entre dans sa première phase de déploiement.
    Il a été convenu, en accord avec la Commission Nationale pour la Protection des Données, de lancer le DSP en phase pilote auprès d’une cible restreinte de patients, sous forme de DSP de préfiguration, avant de le généraliser. Les patients retenus pour ce pré-lancement du DSP sont ceux suivis par un médecin référent.
    De plus, il est prévu de faire bénéficier un nombre limité de personnes volontaires à la phase pilote du DSP à partir de l’automne 2015. Ces patients «volontaires» obtiendront un DSP de préfiguration sur base de leur demande explicite introduite par voie écrite (principe de «opt-in» ).

    • Date de parution:
    • Editeur: Agence eSanté
    • Statistiques, Santé mentale, Politique nationale
    • 2011
    • Fiche
    • Anglais

    The Mental Health Atlas-2011 provides country profiles on mental health. Atlas 2011 is the result of complete updating of information from countries, supplemented by a search of relevant literature and reports of WHO and other international and national organizations.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
    • Politique nationale, Système de santé
    • 2010
    • Exposé
    • Allemand, Anglais, Français

    En ce qui concerne les dépenses de santé par tête d’habitant (4162 USD en 2006) le Luxembourg figure depuis quelques années dans le peloton de tête mondial, après les USA, la Norvège et la Suisse.
    Les dépenses de santé à charge de la Caisse Nationale de Santé, financée par les partenaires sociaux et l’Etat, sont publiques à 92,4 %, ce qui fait que les dépenses personnelles (out of pocket) sont les plus faibles parmi les pays de l’OCDE et ne pèsent que pour environ 1,5 % dans le budget des ménages-

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Santé mentale, Politique nationale, Système de santé
    • 2009
    • Exposé
    • Français

    On sait aujourd’hui que les troubles psychiatriques sont très répandus dans les pays développés et touchent en moyenne 10% de la population. L’OMS prédit qu’en 2020 les dépressions seront la 2ème source du fardeau global des maladies, l’alcool et les drogues et leur cortège de conséquences indésirables étant déjà actuellement à un stade endémique.
    Mais on sait aussi que grâce aux progrès de la prise en charge et notamment de la pharmacologie depuis les années 50, les troubles du comportement, à de rares exceptions près, peuvent être traités sans éloigner les malades de leur environnement normal.
    Cet exposé récapitule la mise en place de la réforme de la psychiatrie au Grand-Duché et fait le point en 2009 sur les acquis et les défis à venir.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
  • Dernière modification le 12-10-2015