Publications

28 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Maladies, Statistiques
    • 2018
    • Périodique
    • Français

    Ce bulletin décrit les principaux résultats du Programme national de dépistage du cancer du sein par mammographie bisannuelle, pour les années 2011, 2012, 2013 et 2014.

    Il se veut une description de l’activité du Centre de Coordination des programmes de dépistage des cancers, qui est également en charge depuis 2016 du programme de dépistage organisé
    du cancer colorectal. Il ne s’agit donc pas ici d’une analyse épidémiologique exhaustive du cancer du sein au Luxembourg.

    • Date de parution:
    • Editeur: Programme Mammographie - Centre de Coordination Ministère de la Santé
    • Maladies, Statistiques
    • 2016
    • Communiqué
    • Français

    Sur les 30 pays de l'Indice européen de soins cardiaques (Euro Heart Index 2016 - EHI), Luxembourg se classe en 4 ème position derrière la France en tête, suivie de près par la Norvège et la Suède. Les soins cardiaques se sont améliorés dans presque tous les pays, mais les écarts d’un pays européen à l’autre menacent le principe d’équité. Un accès égalitaire aux médicaments essentiels pour le traitement des maladies cardiaques pourrait sauver la vie de dizaines de milliers de personnes.

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Maladies
    • 2016
    • Communiqué
    • Allemand, Anglais, Français, Luxembourgeois, Portugais

    Le programme mammographie s’adresse aux femmes âgées de 50 à 69 ans affiliées à la Caisse Nationale de Santé (CNS) et résidant au Luxembourg.
    Elles reçoivent une invitation tous les 2 ans pour une mammographie de dépistage. La mammographie de dépistage permet un diagnostic précoce: le meilleur moyen pour déceler le plus tôt possible une anomalie dans les seins.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Programme Mammographie
    • Maladies, Santé sexuelle
    • 2016
    • Communiqué
    • Anglais

    [Journée mondiale contre les hépatites 2016]
    Viral hepatitis is an inflammation of the liver caused by infection with a hepatitis virus.
    ECDC coordinates the surveillance for hepatitis A, B and C to help EU countries assess the hepatitis disease burden, evaluate existing prevention and control strategies, and to define epidemiological trends or transmission patterns.
    Is Europe ready to eliminate viral hepatitis? In order to eliminate viral hepatitis as a public health threat by 2030, Europe needs to focus on testing, treatment and surveillance. WHO global hepatitis target for 2030: A 90% reduction of new cases of chronic hepatitis.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Centre for Disease prevention and Control (ECDC)
    • Maladies, Politique nationale
    • 2015
    • Périodique
    • Français

    Le Plan National Cancer est en marche. Validé par le Conseil de Gouvernement le 18 juillet 2014 et publié par Mme Lydia Mutsch, Ministre de la Santé, le 2 septembre 2014, le Plan National Cancer 2014-2018 (PNC‐2014‐2018) est alors entré dans une phase active d’implémentation, mobilisant les acteurs tant au niveau du Ministère de la Santé, que de la Direction de la Santé, des Etablissements Hospitaliers, des médecins et soignants ou des fondations et associations de patients, chacun contribuant selon sa compétence en partenariat avec tous.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé - Direction de la santé
    • Alimentation, Maladies
    • 2013
    • Périodique
    • Français

    Enjeux santé: Bulletin luxembourgeois de la recherche et des études en santé publique, octobre 2013, n°5.

    Résultats de l’étude ORISCAV-LUX « Observation des Risques et de la Santé Cardiovasculaire au Luxembourg ».

    Ce fascicule a pour objectif d’évaluer la proportion de la population présentant des apports nutritionnels inadéquats et l’adhésion de la population aux recommandations nationales en matières des aliments et nutriments. Pour simplifier le texte, le terme ≪ recommandations nutritionnelles ≫ est utilisé pour se référer à l’ensemble des recommandations relatives aux nutriments et aux aliments. Ce fascicule est susceptible d’intéresser les professionnels travaillant dans le domaine de la nutrition ; aussi bien les professionnels de la sante, de la prévention et de l’éducation pour la sante, les chercheurs, que les financeurs et les décideurs en charge de la mise en place de politiques publiques en matière de nutrition.
    Les résultats trouvent leur utilité dans l’identification de groupes cibles pour des interventions de santé publique ultérieures. L’analyse est basée sur une approche globale mettant l’accent sur le respect des recommandations alimentaires tant au niveau de choix d’aliments appropriés que sur la qualité de l’alimentation. Les caractéristiques démographiques, socio-économiques et facteurs comportementaux liés à la santé sont analysés au regard des objectifs nutritionnels conseillés, afin de mieux comprendre la situation actuelle et permettre en conséquence d’orienter les futures politiques publiques en cette matière.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Maladies, Statistiques
    • 2013
    • Communiqué
    • Français

    Tous les 5 ans, la Fondation Cancer commandite une enquête auprès de TNS Ilres sur les attitudes, connaissances et comportements de la population résidant au Luxembourg face au cancer. Le sondage réalisé en hiver 2012 montre divers constats intéressants, comme par exemple que la population a du mal à hiérarchiser les facteurs de risque du cancer.
    Le cancer touche une grande partie de la population : 2% sont actuellement en cours de traitement, 7% ont été traités dans le passé et plus d’un tiers ont une ou plusieurs personnes atteintes de cancer dans leur famille proche.
    Ces chiffres montrent bien que le cancer devrait figurer parmi les préoccupations des responsables politiques. Or, d’après la population, ce n’est guère le cas : plus de la moitié estime que les responsables politiques ne se préoccupent pas du tout ou trop peu du cancer.
    Par contre, les personnes interrogées se montrent satisfaites de la prise en charge médicale au Luxembourg. Près de la moitié de la population la juge comparable à celle de l’étranger. Autre constat positif : 45 % de la population fait confiance à la médecine classique pour guérir d’un cancer ce qui est une augmentation de 7 points par rapport à 2007.

    • Date de parution:
    • Editeur: Fondation Cancer
    • Maladies, Santé sexuelle, Statistiques
    • 2012
    • Communiqué
    • Français

    Le Luxembourg devrait renforcer le dépistage de l'hépatite, selon un nouveau classement reprenant 30 pays européens ayant participé à l’enquête menée afin de comparer les traitements et les politiques de lutte contre l'hépatite.

    • Date de parution:
    • Editeur: Health Consumer Powerhouse
    • Maladies, Statistiques
    • 2012
    • Périodique
    • Français

    Cette publication décrit les taux de mortalité et d’incidence colligées sur 20 ans, le volume d’activité et quelques indicateurs précoces de qualité du Programme Mammographie au cours des années 2006 à 2010, ainsi que les données concernant la prise en charge chirurgicale des femmes atteintes d’un cancer du sein.

    Au Luxembourg, sur les dernières décennies, l’incidence du cancer du sein a augmenté surtout pour les femmes de 50-69 ans et 70-79 ans.

    Un programme de dépistage organisé (PM: «Programme Mammographie») vise entre autres à diminuer la mortalité par cancer du sein dans la population concernée. Le recul est actuellement suffisant pour dire que le taux de mortalité a diminué de 55 pour 100 000 (1990-1999) à 46 pour 100 000 (2000-2009) pour les femmes âgées de 50 à 69 ans.

    Entre 2006 et 2010, le dépistage organisé atteint un taux de participation de 62%. Le taux de rappel pour bilan lors d’une 1ère participation est de 7,5% ; lors des participations ultérieures, il est de 3,8%, ce qui est conforme aux recommandations européennes.

    Le taux de cancers détectés pour 1000 femmes dépistées pendant la période d’observation de 5 ans est de 6,4‰.

    La double lecture des mammographies s’avère importante: 90 (18,5%) des 487 cancers dépistés ont été rattrapés par ce système.

    La taille des cancers et le nombre des cancers invasifs sans envahissement ganglionnaire correspondent aux données des recommandations européennes. La valeur prédictive positive des biopsies percutanées reste à améliorer ; elle se chiffre entre 45% et 68% (normes européennes: au moins 67%). Néanmoins le ratio bénin/malin des biopsies chirurgicales est supérieur à 80%.

    Le taux de marquage préopératoire des tumeurs non palpables reste inférieur aux recommandations, bien qu’il soit passé de 55% en 2006 à 78% en 2010 (recommandations européennes: ≥ 90%).

    Sur les 5 années, 54 médecins différents ont procédé à des interventions chirurgicales mammaires. En 2010, les 90 cancers du sein ont été opérés par 33 opérateurs différents.

    Le recours à la technique du ganglion sentinelle reste largement inférieur aux normes européennes (70%), avec un taux en 2010 de 39,7%.

    La prise en charge des cancers in situ n’est pas conforme aux guidelines. Sur 79 cancers in situ, 23 patientes (29%) ont été traitées par mastectomie, avec prélèvement ganglionnaire pour 14 d’entre elles.

    En 2010-2011, un audit externe, commandité par le Ministre de la Santé, a analysé le système de dépistage, de diagnostic et de prise en charge du cancer du sein au Luxembourg. Cet audit a pointé divers éléments à améliorer. Pour atteindre une qualité des soins optimale et harmoniser les diverses modalités de prise en charge des cancers du sein dans les 5 établissements hospitaliers, une roadmap «Sein» a été élaborée afin de mettre en oeuvre les recommandations de cet audit.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé Direction de la Santé - Programme Mammographie
    • Vaccinations, Maladies
    • 2012
    • Communiqué
    • Allemand, Anglais, Français

    Les professionnels de santé peuvent donner cette fiche d'information aux parents pour les aider à informer sur les risques associés aux maladies à prévention vaccinales.

    • Date de parution:
    • Editeur: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [World Health Organization (WHO)]
  • Dernière modification le 12-10-2015