Publications

33 résultats Voir en premier : les plus pertinents | les plus récents
    • Drogues, Statistiques, Maladies, Santé sexuelle
    • Rapport
    • Anglais

    Ce rapport a été élaboré par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et le Centre européen de Surveillance des Drogues et des Addictions (EMCDDA) sur demande du ministère de la Santé afin d’obtenir de plus amples renseignements sur la flambée de nouvelles infections HIV constatées en 2016 parmi les usagers de drogues par voie intraveineuse. Les constats et recommandations énoncés dans le rapport reposent sur une mission effectuée par les experts des deux agences en mars 2018 dans les structures du terrain. Les recommandations adressent les différentes facettes de la problématique. Leur mise en œuvre efficace appelle à une action concertée entre tous les acteurs impliqués.

    • Date de parution:
    • Editeur: European Centre for Disease prevention and Control (ECDC)
    • Drogues, Statistiques
    • Rapport
    • Français, Anglais

    Le rapport 2017 sur l’état du phénomène des drogues et des toxicomanies au Grand-Duché de Luxembourg (RELIS) vise à situer le contexte dans lequel s’inscrivent l’usage et le trafic illicites de drogues et les toxicomanies au niveau national en proposant une vue d’ensemble des évolutions historiques et des tendances actuellement observées en la matière.

    • Date de parution:
    • Editeur: Luxembourg Institute of Health
    • Drogues, Statistiques
    • 2017
    • Rapport
    • Allemand, Français, Anglais, Portugais

    L'édition 2017 du Rapport européen sur les drogues: Tendances et évolutions de l’EMCDDA contient les données les plus récentes sur le phénomène de la drogue en Europe et les réponses apportées dans ce domaine. Ce dossier contient une multitude d’informations et d’analyses à plusieurs niveaux, élaborées à partir des données et statistiques les plus récentes fournies par les partenaires nationaux. Cette édition 2017 du rapport s’accompagne d’une nouvelle série de synthèses, qui prennent la forme d’un panorama national des drogues pour chacun des 30 pays concernés et qui présentent des résumés accessibles en ligne sur les tendances et évolutions nationales en matière de drogues observées dans les politiques et les pratiques mises en oeuvre dans les pays européens.

    À propos de l’EMCDDA
    L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) est la source centrale et l’autorité confirmée dans le domaine des questions liées à la drogue en Europe. Depuis plus de 20 ans, il collecte, analyse et diffuse des informations scientifiques sur les drogues et les toxicomanies et sur leurs conséquences, offrant ainsi à ses publics un aperçu du phénomène des drogues au niveau européen sur la base de données factuelles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Statistiques, Drogues
    • 2017
    • Rapport
    • Allemand, Anglais, Français, Portugais

    Le rapport Tendances et évolutions présente une analyse très complète du phénomène de la drogue en Europe. Il examine l’offre de drogue, les modes de consommation et les problèmes de santé publique ainsi que les politiques antidrogue et les réponses apportées au problème. Avec le Bulletin statistique en ligne, les Synthèses nationales et les Perspectives sur les drogues, il compose le dossier du Rapport européen sur les drogues 2016.

    À propos de l’EMCDDA
    L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) est la source centrale et l’autorité confirmée dans le domaine des questions liées à la drogue en Europe. Depuis plus de 20 ans, il collecte, analyse et diffuse des informations scientifiques sur les drogues et les toxicomanies et sur leurs conséquences, offrant ainsi à ses publics un aperçu du phénomène des drogues au niveau européen sur la base de données factuelles.

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Statistiques, Drogues
    • 2015
    • Rapport
    • Anglais

    [Rapport mondial sur les drogues 2015]
    The World Drug Report presents a comprehensive annual overview of the latest developments in the world's illicit drug markets by focusing on the production, trafficking and consumption of the main types of illicit drugs, along with the related health consequences of those drugs. Chapter 1 of the World Drug Report 2015 not only provides a global overview of the supply of and demand for opiates, cocaine, cannabis, amphetamine-type stimulants and new psychoactive substances, as well as their impact on health, but also provides a review of the scientific evidence on approaches to preventing drug use and addresses general principles for effective responses to treatment for drug use. Chapter 2 examines how alternative development, within the broader context of the development agenda, is aimed at breaking the vicious cycle of illicit crop cultivation by providing farmers with alternative livelihoods.

    • Date de parution:
    • Editeur: United Nations
    • Drogues, Statistiques
    • 2015
    • Rapport
    • Français, Portugais, Allemand, Anglais

    Le rapport de cette année offre un aperçu complet du problème de la drogue en Europe et des mesures prises pour y faire face. Le rapport «Tendances et évolutions» est l’élément central de la série de produits connexes qui comprend le rapport européen sur les drogues. S’appuyant sur des données nationales et européennes, il fournit une vue d’ensemble des tendances, réponses et politiques majeures, ainsi que des analyses approfondies de sujets d’actualité. Le rapport contient des analyses totalement nouvelles sur les interventions psycho-sociales, les salles de consommation de drogue, la consommation abusive de benzodiazépines et les itinéraires du trafic d’héroïne.

    Le dossier d’information multimédia intégré qui constitue aujourd’hui le rapport européen sur les drogues diffère, toutefois, du rapport annuel de l’EMCDDA sur la situation en matière de drogue publié en 1996. Pour l’EMCDDA, il y a vingt ans, établir, dans les 15 États membres de l’UE, des systèmes de surveillance harmonisés doit avoir représenté un défi de taille. Il est, dès lors, impressionnant de constater que les modalités d’observation nouvellement établies en 1995 ont évolué pour constituer, à présent, un système européen couvrant trente pays et reconnu à l’échelle mondiale.

    L’analyse de cette année souligne l’importance des facteurs mondiaux sur l’offre de drogue et les discussions politiques

    • Date de parution:
    • Editeur: Office des publications de l'Union européenne
    • Drogues, Politique nationale, Statistiques
    • 2015
    • Plan d'action national
    • Français

    Le plan d’action national, élaboré sur base des résultats d’une évaluation externe, vise à affronter les défis qui se posent et se poseront d’ici 2019 en matière de drogues et d’addictions. Parmi les priorités du plan d’action figurent la prévention au sens large du terme, les jeunes, les parents toxicomanes, la poursuite de la décentralisation des structures d’aide, le développement du traitement de substitution, les usagers vieillissants, la lutte contre les maladies infectieuses parmi les usagers de drogues et les nouveaux produits psychoactifs ainsi que les comportements d’usage émergents.
    Le plan d’action 2015-2019 englobe quelque 60 mesures, élaborées en étroite collaboration avec les acteurs de terrain et approuvées par le Groupe interministériel toxicomanies.

    • Date de parution:
    • Editeur: Ministère de la Santé
    • Drogues, Statistiques
    • 2015
    • Article
    • Anglais

    BACKGROUND:
    To determine the existence of a social gradient in fatal overdose cases related to non-prescribed opioids and cocaine use, recorded in Luxembourg between 1994 and 2011.
    METHODS:
    Overdose cases were individually matched with four controls in a nested case-control study design, according to sex, year of birth, drug administration route and duration of drug use. The study sample, composed of 272 cases and 1,056 controls, was stratified according to a Social Inequality Accumulation Score (SIAS), based on educational attainment, employment, income, financial situation of subjects and the professional status of their father or legal guardian. Least squares linear regression analysis on overdose mortality rates and ridit scores were applied to determine the Relative Index of Inequality (RII) of the study sample.
    RESULTS:
    A negative linear relationship between the overdose mortality rate and the relative socioeconomic position was observed. We found a difference in mortality of 29.22 overdose deaths per 100 drug users in the lowest socioeconomic group compared to the most advantaged group. In terms of the Relative Inequality Index, the overdose mortality rate of opioid and cocaine users with lowest socioeconomic profiles was 9.88 times as high as that of their peers from the highest socioeconomic group (95% CI 6.49-13.26).
    CONCLUSIONS:
    Our findings suggest the existence of a marked social gradient in opioids and cocaine related overdose fatalities. Harm reduction services should integrate socially supportive offers, not only because of their general aim of social (re)integration but crucially in order to meet their most important objective, that is to reduce drug-related mortality.

    Souce: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: Plos One
    • Statistiques, Drogues
    • 2014
    • Article
    • Anglais

    BACKGROUND:
    To investigate social and economic inequalities in fatal overdose cases related to opioid and cocaine use, recorded in Luxembourg between 1994 and 2011.
    METHODS:
    Cross-examination of national data from law enforcement and drug use surveillance sources and of forensic evidence in a nested case-control study design. Overdose cases were individually matched with four controls, when available, according to sex, year of birth, drug administration route and duration of drug use. 272 cases vs 1056 controls were analysed. Conditional logistic regression analysis was performed to assess the respective impact of a series of socioeconomic variables.
    RESULTS:
    Being professionally active [OR=0.66 (95% CI 0.45-0.99)], reporting salary as main legal income source [OR=0.42 (95% CI 0.26-0.67)] and education attainment higher than primary school [OR=0.50 (95% CI 0.34-0.73)] revealed to be protective factors, whereas the professional status of the father or legal guardian of victims was not significantly associated to fatal overdoses.
    CONCLUSIONS:
    Socioeconomic inequalities in drug users impact on the occurrence of fatal overdoses. Compared to their peers, users of illicit drugs with lower socioeconomic profiles show increased odds of dying from overdose. However, actual and self-referred socioeconomic characteristics of drug users, such as educational attainment and employment, may have a greater predictive value of overdose mortality than the parental socioeconomic status. Education, vocational training and socio-professional reintegration should be part of drug-related mortality prevention policies.

    Souce: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: Elsevier
    • Drogues, Statistiques
    • 2014
    • Article
    • Anglais

    BACKGROUND/AIM:
    We analysed gender differences in national fatal overdose (FOD) cases related to opiates and cocaine use between 1985 and 2011 (n = 340).
    METHODS:
    Cross-examination of national data from law enforcement and drug use surveillance sources and of forensic evidence. Bivariate and logistic regression analysis of male/female differences according to sociodemographics, forensic evidence and drug use trajectories.
    RESULTS:
    The burden of deaths caused by FOD on the general national mortality was higher for men (PMR/100=0.55) compared with women (PMR/100=0.34). Compared with their male peers, women were younger at the time of death (t=3.274; p=0.001) and showed shorter drug use careers (t=2.228; p=0.028). Heroin use was recorded more frequently in first drug offences of female victims (AOR=6.59; 95% CI 2.97-14.63) and according to forensic evidence, psychotropic prescription drugs were detected to a higher degree in females (AOR=2.019; 95% CI 1.065-3.827).
    CONCLUSION:
    The time window between the onset of illicit drug use and its fatal outcome revealed to be shorter for women versus men included in our study. Early intervention in female drug users, routine involvement of first-line healthcare providers and increased attention to use of poly- and psychotropic prescription drugs might contribute to prevent premature drug-related death and reduce gender differences.

    Souce: Pubmed

    • Date de parution:
    • Editeur: Karger
  • Dernière modification le 12-10-2015