Malaria ¦ Paludisme

La gravité du paludisme impose de se protéger. Le paludisme sévit en Afrique, en Amérique centrale, en Amérique du sud et en Asie. Avant tout départ dans un pays à risque, il est conseillé de prendre un traitement préventif. Il n’existe aucun vaccin contre le paludisme

Le paludisme est aussi appelé la malaria. C’est une maladie qui se transmet à l’homme par des piqûres de moustiques infectés. Le parasite, le Plasmodium, est transmis exclusivement par des moustiques femelles de type Anophèle. Le parasite infecte d’abord les cellules du foie puis s’attaque aux globules rouges et s’y multiplie. Sans un traitement rapide, cette maladie peut entraîner la mort.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent apparaître au bout de 7 jours ou plus après la piqûre d’un moustique infecté. Ils sont similaires aux symptômes grippaux : fièvre accompagnée de frissons et transpiration abondante, maux de tête, courbatures, diarrhées et nausées.

Comment se protéger du paludisme ?

Pour se protéger efficacement du paludisme, il faut adopter 2 tactiques indissociables :

  • prendre un traitement préventif,
  • adopter les mesures nécessaires pour éviter les piqûres de moustiques.

Traitement préventif

Le traitement préventif s’appelle la chimioprophylaxie. Seul un médecin pourra vous prescrire un traitement préventif adapté. Le traitement varie en fonction de votre destination, de la saison, de la durée de votre voyage et des régions visitées. Si vous restez dans les villes et en altitude, le risque de vous faire piquer par un moustique Anophèle est plus faible.

Le type de traitement sera également adapté à votre âge, vos antécédents médicaux et si vous êtes enceinte ou pas.

Comme aucun traitement préventif n’est efficace à 100%, il est important de se protéger également des piqûres de moustiques.

Évitez les piqûres de moustiques

Quelques conseils pour vous protéger efficacement contre les piqûres de moustiques :

  • Portez des vêtements qui protègent tout votre corps, y compris les bras et les jambes.
  • Imprégnez vos vêtements d'insecticides à base de perméthrine. Ce sont des insecticides non toxiques pour l’homme, mais très toxiques pour les moustiques, mouches, poux, puces,…
  • Utilisez des répulsifs pour votre peau.
  • Dormez sous des moustiquaires imprégnées de répulsifs.
  • Vaporisez la pièce où vous dormez avec un insecticide en respectant les modalités d’emploi du produit.
  • Evitez de voyager dans certaines régions durant les périodes de pluie.
  • Dernière modification le 28-09-2015