Dépendance

Il existe deux formes de dépendance au tabac: la dépendance physique et la dépendance psychique aussi appelée dépendance comportementale.

La dépendance physique

La dépendance physique est liée à la nicotine contenue dans le tabac. C'est la nicotine qui rend le fumeur dépendant. A chaque bouffée de cigarette inhalée, la nicotine passe dans le sang pour se fixer sur certaines zones du cerveau. Le fumeur s'habitue progressivement à une dose de nicotine dans son organisme. Si le seuil de nicotine baisse, le besoin de fumer se manifeste et devient irrésistible. Ce manque de nicotine, ce véritable besoin physique explique les difficultés éprouvées lors des tentatives d'arrêt du tabagisme. Cet état de dépendance est également la principale raison des échecs à l'arrêt du tabac.

La dépendance psychique ou comportementale

La dépendance psychique ou comportementale est liée aux habitudes de vie. Le geste de fumer est associée au fil du temps à des situations de vie : après les repas, avec l’alcool, dans la voiture, au téléphone, face à un stress, pour se détendre,… Fumer devient un véritable rite. La cigarette déclenche le réflexe de fumer. Les sensations de bien-être ressenties en fumant entretiennent cette dépendance psychologique. Arrêter de fumer veut dire également changer ses habitudes de vie pour rompre avec ces réflexes.

  • Dernière modification le 28-09-2015