Mesures de préventions : nouvelles constructions

Pour les nouvelles constructions, il est conseillé d’installer une membrane étanche au radon (membrane « pare-radon ») sur la totalité des parois du bâtiment qui sont en contact avec le sol. La pose d’une membrane pare-radon (Figure 5) sous la dalle permet d’éviter la remontée de radon vers l’intérieur des bâtiments. Il s’agit d’une feuille imperméable au radon composée de couches de composants différents (polyéthylène, aluminium,…). Le radon, avec ses propriétés chimiques spécifiques, est capable de traverser par diffusion les feuilles classiques luttant contre les remontées humides. Cette mesure s’avère très efficace pour les nouvelles constructions.

Il est important d’apporter un soin particulier à l’ancrage de cette membrane à la fondation nécessaire en fonction du type de soubassement. Il faut absolument poser la membrane sur la totalité de la surface en contact avec la terre. Les feuilles de la membrane anti-radon doivent être soigneusement collées entre elles et doivent être insérées dans le périmètre du bâtiment et dans les murs intérieurs (Figure 8). Par conséquent, la pose d’une membrane pare-radon nécessite une expérience adéquate et donc le recours à un spécialiste. A savoir qu’une membrane pare-radon peut également être installée dans des constructions existantes.

Recommandations pour les nouvelles constructions

  • Assurer l'étanchéité de l'interface entre le sol et la construction par une installation d'une membrane ‘pare-radon’ fonctionnant comme un écran étanche à l'interface sol-bâtiment.
  • Prévoir une couche perméable (enrochement ou gravier) en dessous de la chape ou un vide sanitaire.
  • Prévoir une ventilation passive de cette couche perméable comprenant une sortie d’air vers l'extérieur pouvant aspirer l'air pollué avec le radon, avant qu'il ne pénètre dans la construction, si nécessaire. 

Une mesure de la concentration du radon après achèvement de la construction est conseillée.

  • Dernière modification le 30-05-2018