Soutien psycho-social pour enfant

Office National de l'Enfance (ONE)

Un enfant ou jeune adulte en situation de détresse, peut se voir proposer des mesures d'aides à l'enfance et à la famille de la part de l’Office national de l'enfance (ONE). Ces aides psycho-sociales peuvent être de diverses natures.

Il peut s'agir d'aides institutionnelles ou en famille, de jour et/ou de nuit ou d’aides ambulatoires (soutien psychologique, orthopédagogique, social ou éducatif) pour l'enfant, le jeune adulte ou sa famille.

Cible(s) concernée(s)

Les mesures de soutien peuvent être sollicitées par l'enfant ou le jeune adulte lui-même, mais aussi par tout membre de sa famille ou de son entourage, ainsi que par des intervenants professionnels (assistant social, établissement scolaire, …).

Peuvent bénéficier des aides à l'enfance et à la famille, tout enfant et jeune adulte âgé entre 0 et 27 ans, se trouvant sur le territoire du Grand-Duché, qui :

  • présente des difficultés au niveau de son développement physique, mental, psychique et social, ou ;
  • encoure un danger physique et/ou moral, ou ;
  • risque l'exclusion sociale.

Descriptif de la démarche

La demande d'aide ou de soutien se fait moyennant un formulaire dûment rempli qui est à envoyer par courrier ou par mail à l'ONE.

Le formulaire relatif à la demande d'aide ou de soutien est un préalable à l'introduction d'une aide spécifique. Cette demande permet d'établir le premier contact entre l'ONE et le demandeur/bénéficiaire de l'aide.

Le demandeur sera alors contacté dans les meilleurs délais, afin de l'aider au mieux au vu de sa situation. Il pourra être orienté vers les prestataires compétents ou être invité à un entretien individualisé auprès de l'ONE.

Les différentes mesures d'aide sont prises en charge par l'ONE. Une participation aux frais peut être éventuellement demandée aux personnes concernées.

Mesures d'aide et de soutien proposées par l'ONE

Selon la situation de détresse de l'enfant ou du jeune adulte, différentes mesures peuvent être envisagées. Il s'agit notamment de :

  • l'accueil socio-éducatif, prenant en charge les enfants et jeunes adultes confrontés à des difficultés sociales et familiales ;
  • l'accueil orthopédagogique, dans le but de soutenir des enfants et jeunes adultes ayant des besoins éducatifs spécifiques, en vue de favoriser l'autonomie personnelle, l'intégration sociale, scolaire et familiale ;
  • l'accueil psychothérapeutique, sous forme d'accompagnement personnalisé et en collaboration avec des spécialistes en pédopsychiatrie et en psychothérapie ;
  • l'accueil urgent en situation de crise psychosociale aiguë, consistant à accueillir pour une durée limitée de 3 mois des enfants ou jeunes adultes, dans un cadre de vie structuré et structurant, lorsque le maintien dans le milieu familial est temporairement contre-indiqué ;
  • l'accueil d'enfant de moins de 3 ans, dont les parents ne sont temporairement pas en mesure d'assurer la garde, l'éducation et les besoins primaires ;
  • l'accueil en formule de logement encadré, s'adressant aux jeunes de 16 à 27 ans étant capables d'organiser leur vie quotidienne dans un régime d'autonomie partielle ;
  • l'accueil socio-éducatif en famille d'accueil ou placement familial, consistant en la prise en charge non occasionnelle de façon permanente ou temporaire, de jour et /ou de nuit d'enfants mineurs ou de jeunes adultes ;
  • l'accueil socio-éducatif de jour d'enfants ou de jeunes adultes dans un foyer orthopédagogique ou psychothérapeutique, visant à offrir une éducation et des soins appropriés, assurer la formation scolaire et professionnelle. Cet accueil s'adresse aux enfants et jeunes adultes connaissant des difficultés psychologiques majeures et pour ceux dont l'intensité des soins et traitements nécessite un accueil de jour ;
  • l'aide socio-familiale en famille, consistant à soutenir les familles pour les besoins primaires des enfants (alimentation, habillement, logement, etc.), pour les tâches de soins et domestiques quotidiennes, pour les situations particulières (ex.: hospitalisation d'un des parents) ;
  • l'assistance psychique, sociale ou éducative en famille, soutenant les familles pour les besoins éducatifs et relationnels des enfants, pour l'organisation quotidienne et les démarches administratives, mais aussi soutien de jeunes dans leur organisation quotidienne et dans leur intégration sociale ;
  • l'orientation, la coordination et l'évaluation des mesures développées (CPI), en orientant l'ensemble des enfants ou jeunes adultes d'une même constellation familiale vers les prestataires les plus pertinents à résoudre les difficultés de la famille ;
  • l'insertion socioprofessionnelle, permettant aux jeunes de développer leurs aptitudes socioprofessionnelles en vue de leur orientation professionnelle et de leur intégration dans le monde du travail et dans la société.
  • Dernière modification le 11-03-2016