Médicaments génériques

La même qualité à moindre prix

Différence entre médicament générique et original

Médicament original

Un médicament original est un médicament développé par une firme pharmaceutique sur base d’un nouveau principe actif qu’elle a trouvé.

Elle dépose ensuite un brevet (enregistrement) qui a en principe une durée de 20 ans. Cela lui confère une exclusivité commerciale temporaire (la propriété intellectuelle) en contrepartie de la publication de l’innovation.

A l’expiration du brevet, le médicament tombe dans le domaine public. Il peut être copié par un autre laboratoire pharmaceutique.

Médicament générique

Un médicament générique est la copie d’un médicament original. Ces médicaments sont moins chers, car leur production ne nécessite pas de coûts de recherche et développement. Ces recherches longues et coûteuses sont par contre nécessaires pour la découverte de  médicaments originaux.

Les médicaments génériques sont tout aussi fiables, efficaces et sûrs que les médicaments originaux, car leur(s) principe(s) actif(s), leur dosage et leur voie d’administration sont exactement les mêmes.

Substitution de médicaments

La substitution veut dire que le pharmacien doit dorénavant informer le patient qu’un médicament générique, c’est-à-dire un médicament ayant le même principe actif et moins cher, existe sur le marché.

Pour qu’un médicament prescrit soit substituable, il doit appartenir à un groupe de médicaments de substitution.

Le pharmacien informe le patient que la délivrance obligatoire des médicaments de substitution ne porte pas préjudice à la prescription du médecin et que le médicament est aussi fiable et efficace.

Le patient a le choix de prendre ou de refuser le médicament de substitution.

Politique de substitution des médicaments

La politique de substitution des médicaments, prévue par le programme gouvernemental, vise à garantir le juste équilibre entre un traitement adéquat et efficace d’un côté et la soutenabilité financière du système de santé de l’autre côté.

C'est une mesure de la réforme du système de soins de santé. Le but de cette réforme est d’utiliser au mieux les moyens financiers de la CNS, de maîtriser l’évolution du coût global de l’assurance maladie-maternité et d'assurer la pérennité de notre système de santé.

La pratique de la substitution tend à se généraliser en Europe et implique le médecin prescripteur, le pharmacien et le patient.

Participation du patient et remboursement 

  • La Direction de la Santé établit une liste de médicaments substituables.
  • Sur base de cette liste, la CNS fixe un montant de référence sur lequel se base la participation du patient.
  • Suite à la prescription du médecin, le pharmacien propose au patient la substitution d’un médicament original prescrit par son médicament générique moins cher.
  • Si le patient refuse la substitution, il devra, en plus de la participation calculée sur la base de remboursement, s’acquitter de la différence entre la base de remboursement fixée et le prix public du médicament délivré.
  • Dernière modification le 26-03-2018