LSD, acide

Perturbateurs / Hallucinogènes stimulants

Le LSD (Lysergic Acid Diethylamide) ou "acide" est un hallucinogène puissant. Il est obtenu à partir d’un champignon parasite du seigle.

Formes

Le LSD se présente sous forme de petits morceaux de buvard imprégnés d’une goutte de solution de LSD (« trip »), de comprimés ou plus rarement sous forme liquide. Il est le plus souvent consommé par voie orale.

Effets

Le LSD modifie les sensations et la perception de la réalité. Il perturbe et intensifie les perceptions sensorielles : la vision, l’audition, le toucher et l’odorat. La notion du temps et des distances est également affectée.

LSD provoque des hallucinations, des émotions extrêmes (du rire aux larmes, de l’euphorie à la dépression,…) et des délires. Les effets agissent au niveau des perceptions psychique et physique.

Les effets varient selon l’individu, le contexte d’utilisation et la quantité.

Risques

Certains consommateurs souffrent, après l’action de la drogue, de troubles persistants de la perception.

En consommant, un danger récurrent est le « bad trip » ou des mauvais délires, c’est-à-dire que le consommateur développe des réactions très négatives comme des crises de paranoïa, des délires, un état confusionnel,…

Les effets du LSD sont souvent suivis d’un « down » très désagréable. Le consommateur peut ressentir de l’angoisse et entrer dans des états de panique ou de la paranoïa.

Mélanges dangereux

Il est très dangereux de consommer le LSD avec un dépresseur tel que l’alcool, l’héroïne, les tranquillisants mais aussi toute autre drogue.

  • Dernière modification le 28-09-2015