Ozone

Souvent, en cas de forte chaleur, on parle de pics d'ozone. L'ozone (O3) est un gaz qui existe dans les couches élevées de l'atmosphère. Il maintient la chaleur de la planète et nous protège des rayons ultraviolets du soleil. L'ozone est donc indispensable à la vie sur terre. Toutefois, l'ozone peut aussi se former au niveau du sol, lors de l'interaction du rayonnement solaire avec la pollution et dans ce cas, il est nocif pour notre santé.

Bon et nocif

En résumé, l'ozone peut être bon ou nocif pour notre santé selon son emplacement. L'ozone à haute altitude est donc un ami indispensable de l'homme, tandis que l'excès d'ozone à très basse altitude est beaucoup moins amical.

L'ozone au sol irrite les voies respiratoires et les yeux. Il contribue donc tout naturellement à réveiller les troubles respiratoires de ceux qui souffrent d'asthme, d'emphysème, de bronchopathie chronique obstructive (fumeurs).

Impact sur notre santé

Les effets de l'ozone sur notre santé sont les suivants:

  • démangeaison des yeux,
  • irritation de la gorge,
  • sentiment d'oppression dans la poitrine,
  • douleurs en cas de respiration profonde,
  • réduction de la fonction pulmonaire et des performances physiques,
  • vulnérabilité accrue aux autres pollutions atmosphériques (particules, pollens, acariens,...).

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a constaté que le nombre de décès augmentait en été lorsque les valeurs d'ozone étaient élevées.

Conseils pour se protéger des pics d’ozone

  • Fermez vos fenêtres lorsque le niveau d'ozone est élevé, surtout l'après-midi où il est à son maximum.
  • Planifiez vos manifestations sportives (randonnées, tours à vélo,...) le matin ou le soir. A ces moments, les valeurs d'ozone sont généralement moins élevées que l'après-midi.
  • N'obligez pas une personne qui se plaint de problèmes liés à l'ozone à produire davantage d'efforts physiques: l'irritation des poumons et des autres muqueuses augmente lorsque l'activité devient plus intense.
  • Consultez un médecin si vous souffrez fréquemment de troubles liés à l'ozone.
  • Dernière modification le 21-07-2016