Intolérances alimentaires

Il ne faut pas confondre allergie et intolérance alimentaire. Leurs symptômes sont parfois identiques, mais leurs causes ne sont pas les mêmes.

L’intolérance alimentaire se manifeste surtout au niveau gastro-intestinal, avec une difficulté à digérer et à absorber tel ou tel aliment. Contrairement à l’allergie, l’intolérance alimentaire ne fait pas intervenir le système immunitaire.

Symptômes

Les symptômes de l'intolérance alimentaire peuvent ressembler à certains symptômes d'une allergie alimentaire comme les nausées et les vomissements.

Diagnostic

Lorsque les problèmes sont importants ou se reproduisent régulièrement, il est important de demander un avis médical et de faire éventuellement un bilan digestif.

Il ne faut jamais négliger une atteinte du tube digestif. Les intolérances les plus répandues sont l'intolérance au gluten ou au lactose.

Intolérance au gluten ou maladie coeliaque

L’intolérance au gluten est une maladie de l’intestin. Appelée maladie de coeliaque, elle se manifeste lorsque l’organisme ne tolère plus le gluten (une protéine trouvée dans le seigle, l’orge, le froment, l’avoine et l’épeautre).

La maladie coeliaque est permanente et peut être diagnostiquée à tous les âges. Si un malade consomme régulièrement un aliment contenant du gluten, la paroi de l’intestin grêle est endommagée et perd sa capacité d’absorber les nutriments essentiels que sont les graisses, les protéines, les glucides, les minéraux et les vitamines.

Symptômes

Les symptômes sont :

  • la diarrhée chronique,
  • la perte de poids,
  • la fatigue persistante,
  • l’irritabilité,
  • les crampes abdominales,
  • les ballonnements,
  • l'anémie.

Certaines personnes présentent des démangeaisons, des brûlures cutanées et une éruption vésiculeuse de la peau, appelée dermatite herpétiforme.

La maladie coeliaque survient classiquement chez l’enfant. Toutefois, elle est de plus en plus reconnue chez des adultes et se présente sous une forme moins sévère que chez le petit enfant.

Diagnostic

Le diagnostic de maladie coeliaque se fait sur la constatation dans le sang d’anticorps antiendomysium ou antigliadine à des taux significatifs.

La présence d’une atrophie de la muqueuse de l’intestin grêle, ainsi que la constatation de certains facteurs génétiques comme HLA- DQB1*0201 et DQA1*0501 contribuent à détecter cette maladie.

Traitement

La maladie coeliaque ne peut pas être guérie. La seule issue pour le patient coeliaque est un régime strict sans gluten. Des listes d’aliments sans gluten sont habituellement disponibles auprès des diététiciens et des associations de patients coeliaques.

Une fois que le gluten est exclu de l’alimentation, l’intestin se répare progressivement et les symptômes disparaissent.

  • Dernière modification le 31-08-2017