Maladies graves

Une consommation régulière et excessive d’alcool est responsable de nombreuses maladies graves comme des cancers, des maladies du foie et des dégradations du système nerveux.

Cancers

L’alcool est à l’origine de cancers multiples : cancer des voies respiratoires supérieures, cancer de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’oesophage et du foie.

Maladies du foie

L’excès d’alcool est toxique pour notre foie, qui est l’organe qui élimine l'alcool de notre corps.

Stéatose alcoolique

Une consommation excessive d’alcool entraîne d'abord la transformation de certaines parties du foie en tissu graisseux (stéatose alcoolique).

La stéatose alcoolique est une des premières manifestations de l'atteinte du foie par la maladie alcoolique. Elle peut être isolée ou être associée à une hépatite alcoolique et évolue souvent vers une cirrhose.

Cirrhose alcoolique du foie

La cirrhose alcoolique du foie est la maladie la plus connue. Il s’agit d’une dégénérescence des tissus du foie causée par l'absorption chronique et excessive d'alcool.

La cirrhose reste souvent ignorée par la personne au début, car les symptômes mettent des années à se manifester. Peu à peu le foie ne peut plus fonctionner et le patient en meurt.

Hépatite alcoolique

L’hépatite alcoolique est une lésion du foie due à une intoxication chronique par l'alcool. Elle peut entraîner la destruction du tissu hépatique si le patient continue à consommer de l'alcool. Elle peut évoluer également en cirrhose du foie.

Troubles du système nerveux

L'alcool détruit les neurones (cellules nerveuses qui permettent la transmission des informations, la réflexion et la mémorisation) soit:

  • par effet nocif direct lors de l'absorption de fortes doses d’alcool,
  • en empêchant l'absorption de vitamine  B, qui est nécessaire au bon fonctionnement du tissu nerveux.

La destruction des neurones entraîne entre autre:

  • des troubles définitifs de l'équilibre,
  • des troubles de la mémoire des faits récents,
  • des démences alcooliques, dont la plus connue est la démence de Korsakoff.
  • Dernière modification le 28-09-2015