Dans le cadre de la Journée Mondiale du Coeur, le Luxembourg Resuscitation Council (L.R.C.), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé, lance aujourd'hui sa campagne "Réagis", qui vise à apprendre les gestes qui sauvent en cas d'arrêt cardiaque.

La seule erreur que tu peux faire est de ne rien faire

Si tu es témoin: réagis! Toi aussi, tu aimerais être secouru en cas d'arrêt cardiaque. Télécharge cette brochure dans la boîte "Pour en savoir plus ci-dessous", elle te montrera comment réagir correctement.

Être capable de réagir ne s'improvise pas. Pour être efficace,  il est primordial de réagir sans hésitation dans les 3 minutes qui suivent l'accident.

400 victimes par an

Au Luxembourg, chaque année, 400 personnes subissent un arrêt cardiaque. Réagie vite est primordiale pour éviter  des dégâts irréversibles!

Comment reconnaître un arrêt cardiaque?

  • La victime perd connaissance et tombe.
  • Elle ne réagit ni à la parole, ni au toucher.
  • Sa respiration est inexistante (sa poitrine ne se soulève pas) ou très irrégulière.

Dans ce cas, réagis et déclenche la chaîne de survie!

Comment réagir?

Appelle le 112

  • Appelle immédiatement le 112 et précise le lieu d'appel.
  • Précise l'état de la victime: inconsciente, sans respiration, peau sans couleur,...
  • Ne raccroche pas, suis les instructions.

Masse le coeur

  • Allonge la victime sur le dos sur un plan dur.
  • Mets-toi à genoux à ses côtés.
  • Mets tes mains l'une au-dessus de l'autre au milieu de son thorax entre les 2 seins.
  • Tes bras sont tendus et tes coudes sont bloqués.
  • Appuie fort vers le bas avec le poids de ton corps.
  • Tes mains s'enfoncent 5 à 6 cm dans sa poitrine.
  • Relâche complètement la poitrine entre chaque pression
  • Garde les mains en contact avec le sternum entre chaque compression.
  • Le rythme des compressions est de 120 compressions par minute.
  • Si tu as suivi une formation, pratique le bouche-à-bouche:  2 insufflations toutes les 30 compressions.
  • Continue le massage sans arrêt jusqu'au réveil de la victime ou l'arrivée des secours.
Les conseils ci-dessus ne remplacent pas une formation de secourisme. Seule une formation te permettra de pratiquer les gestes qui sauvent avec un maximum d'efficacité et de sécurité.
  • Dernière modification le 31-08-2016