Le Sida tue toujoursL’infection HIV continue de progresser au Grand-Duché de Luxembourg. Depuis le début 2009 jusqu’à ce jour, nous avons enregistré cette année-ci plus de 58 nouvelles infections.

Le SIDA, devenu une maladie chronique en cas de traitement reste non guérissable. Les effets secondaires des traitements sont nombreux et la vie des personnes séropositives, souvent isolées et stigmatisées, n’est certes pas facile. Les recommandations de « Safer Sex » et notamment le port systématique du préservatif en cas de contact sexuel avec une personne dont le statut sérologique HIV n’est pas connu sont plus que jamais d’actualité.

Pour rappeler ces recommandations du "Safer Sex" au grand public et aux personnes à risque, le Ministère de la Santé, en collaboration avec l’Aidsberodung de la Croix-Rouge, a édité deux affiches dans le cadre de leur nouvelle campagne pour le 1er décembre 2009, journée mondiale du Sida : « Le SIDA tue toujours, protégez-vous ! ». A travers des visuels forts et parlants, l’objectif est de mettre en place une communication explicite sans tabou.

Outils d'information

Les affiches, ainsi que des feuillets d’informations sur le test de dépistage du HIV et sur la PEP (traitement d’urgence post- exposition) sont envoyés aux médecins généralistes, gynécologues, cliniques, pharmacies, communes et lycées.

L’affiche grand-public sera également affichée dans les abribus du 1er au 7 décembre 2009. La seconde affiche, plus ciblée sur les comportements à risque spécifiques, sera affichée, avec la première, dans une cinquantaine de lieux de sortie nocturnes pendant tout le mois de décembre; un spot radio sera diffusé du 1er au 11 décembre 2009 sur RTL Radio, Eldoradio et DNR. Des annonces-presse paraîtront dans les magazines Nightlife et Rendez-vous; des banners seront publiés sur les sites Internet de rencontre. Lors des soirées se déroulant au cours de la période du 1er décembre, le personnel de différents lieux de sortie portera des T-Shirts avec les visuels de la campagne et mettra à disposition des clients des pochettes de préservatifs avec le visuel « Weapons of mass destruction ».

  • Dernière modification le 14-10-2015