Imagerie médicale: "Obtenir la bonne image pour mon patient"


À l'occasion de la Journée internationale de la radiologie, le 8 novembre 2019, une campagne d’information européenne intitulée « Obtenir la bonne image pour mon patient » sera lancée simultanément dans 19 pays à l’initiative de HERCA (Heads of European Competent Authorities). Le Luxembourg est l’un des pays qui participeront activement dans cette campagne, visant à sensibiliser à l'utilisation appropriée des examens radiologiques médicaux.

Cette campagne s'adresse aux médecins de toute l'Europe qui demandent des examens radiologiques pour leurs patients dans leur pratique quotidienne. Les examens radiologiques se sont révélés très efficaces pour le diagnostic et le traitement en médecine moderne. En principe, un examen radiologique médical devrait être bénéfique pour le patient. Cependant, ils exposent le patient à des rayonnements ionisants susceptibles de nuire à la santé. En effet, plusieurs études dans des pays européens ont montré qu'un nombre considérable d'examens radiologiques n'étaient pas nécessaires et ne présentaient donc aucun bénéfice pour les patients.

Le ministère de la Santé estime que la sensibilisation au bon usage des examens radiologiques médicaux conduira non seulement à une meilleure protection contre les radiations, mais contribuera également à une amélioration globale des soins de santé.

Un Plan d’action pour réduire les examens radiologiques non appropriés

Au Luxembourg, le recours aux examens d’imagerie médicale est le plus fréquent parmi les pays européens. Ce développement se traduit par une augmentation significative de l’exposition aux rayonnements ionisants de la population luxembourgeoise.

C’est dans ce contexte que les ministres de la Santé et de la Sécurité Sociale ont adopté le
18 décembre 2015 un plan d’action de promotion de l’utilisation des recommandations de prescription en imagerie médicale, en vue notamment de réduire le nombre d’examens radiologiques non appropriés. Deux audits effectués en 2016 et 2017 dans le cadre de ce plan d’action ont démontré que 39% des demandes d’imagerie médicale étaient incomplètes ou imprécises, et que 39% des examens CT (Scanner) et 21% d’examens IRM (imagerie par résonnance magnétique) n’étaient pas appropriés. Les conclusions de ces audits ont mis en évidence la nécessité de sensibiliser davantage les professionnels à l'utilisation appropriée de l'imagerie médicale.

Campagne 2019 : « Obtenir la bonne image pour mon patient »

Le matériel de base de la campagne consiste en un ensemble de sept questions clés pour les médecins qui demandent un examen radiologique. Le but de ces questions est de sensibiliser les médecins aux outils disponibles et de leur fournir des informations pouvant les aider à choisir efficacement l'examen radiologique approprié pour le patient ou à choisir une autre stratégie. Ces questions les aident également à communiquer avec le patient à propos des examens radiologiques.

Les avantages pour le patient sont multiples : obtenir le bon diagnostic grâce au choix du bon examen, commencer le bon traitement sans délai, et éviter tout examen inutile qui ne serait d'aucun bénéfice.

La campagne s'appuie sur le matériel de base commun développé par HERCA. Les liens vers les pages de la campagne sont disponibles ci-dessous dans la boîte "Pour en savoir plus".

Liste des pays participants

Belgique / Danemark / Estonie /  Finlande / France / Grèce /  Hongrie /  Irlande / Islande / Lettonie / Lituanie / Luxembourg / Norvège/ Pays-Bas/ République Serbe / République Tchèque / Slovénie / Suède / Suisse.

HERCA est une association volontaire au sein de laquelle les responsables des autorités européennes compétentes en matière de radioprotection travaillent ensemble pour identifier les problèmes communs et proposer des solutions pratiques à ces problèmes. Ses domaines d'activité actuels incluent, entre autres,

  • les applications médicales et vétérinaires des rayonnements ionisants,
  • la préparation et la réponse aux urgences radiologiques,
  • le radon et les matières radioactives naturelles.

Le programme de travail de HERCA est fondé sur un intérêt commun pour les questions réglementaires importantes. HERCA regroupe actuellement 56 autorités de radioprotection de 32 pays européens. Ces autorités élaborent des cadres juridiques nationaux pour une utilisation sans danger des rayonnements ionisants et procèdent à des inspections pour garantir le respect de toutes les exigences légales et réglementaires.

  • Dernière modification le 08-11-2019